Accueil Marseille - Aix Le JAM - Marseille
Mercredi 26 juin 2019 : 10470 concerts, 25537 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.
Le JAM - Marseille

Le JAM - Marseille

42 rue des trois rois
13006 Marseille

Plus d'info :

Le JAM : les dernières chroniques concerts 116 avis

Julien Loureau - Quartet Saïgon

Critique écrite le 04 juin 2019, par Pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 02 mai 2019

Julien Loureau - Quartet Saïgon en concert

Le JAM ... petite salle née sur les cendres du Lounge, qui en quelques années à peine a su devenir un lieu incontournable pour les amateurs de jazz. En effet ils accueillent plusieurs fois par semaine non seulement la crème du jazz made in Marseille (et ils n'ont que l'embarras du choix vue la qualité de la scène du coin) mais aussi de plus en plus de grosses pointures qui bien que devant avoir l'habitude de jouer dans de salles de beaucoup plus grosses jauge, continuent à se produire dans des lieux plus intimes comme le JAM. On peut citer les frères Belmondo venus plusieurs fois les new yorkais Jerome Sabbagh ou Laurent Coq (que j'avais raté) ... Julien Loureau que je n'ai jamais vu mais que je connais de nom (associé au Groove Gang notamment). Évidemment comme à chaque fois qu'il y a une affiche de ce calibre le concert affiche complet. Aussi sachant que je ne pourrai pas me faufiler devant dès le premier set j'arrive volontairement en retard ... Et effectivement cette fois encore moins que les précédentes cela aurait été possible. C'est bien simple il y a tellement de monde que je suis sur la première marche mais à lextérieur. C'est bête John m'avait proposé une première phrase pour cette chronique qui décrivait bien le moment... Lire la suite

Alexis Tcholakian trio

Critique écrite le 18 janvier 2019, par Pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 06 janvier 2019

Alexis Tcholakian trio en concert

Toujours un peu compliqué d'écrire une chronique longtemps après, surtout lorsqu'entre temps on a vu plusieurs autres concerts, et si on a ajoute à cela que je n'ai vu que la fin du concert on peut se demander pourquoi j'ai envie d'en parler quand même. Et bien tout simplement parce que ça a eu lieu (et donc autant que ça se sache - autant de preuve pour rabattre le caquet aux rares qui continuent à dire qu'il ne se passe pas grand-chose à Marseille) et qu'en plus c'était bien. Cela faisait un moment que j'avais envie de le voir ce Alexis Tcholakian ... Mais jusqu'à présent c'était toujours dans le public (du JAM en général) que je le croisais dans son long manteau ... Ce soir je me suis donc échappé avant la fin du concert de Holy Motors (groupe estonien beaucoup plus captivant que le film du même nom, mais quand même un peu toujours pareil) au Molotov. Et comme souvent en rentrant comme je passe devant je jete un œil pour voir si c'est fini. C'est donc par un heureux hasard que j'ai pu enfin le voir (au début j'ai même cru que c'était Paul Ardono en raison de l'ardoise de la veille). Ce soir Alexis Tcholakian était en trio avec les frères Levan, Christophe Levan à la contrebasse et Philippe Levan à la batterie. Le tio... Lire la suite

Fred et son frère

Critique écrite le 25 décembre 2018, par Pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 21 décembre 2018

Fred et son frère en concert

Ce soir le JAM recevait Fred et son frère : "Fred n'a pas vu son frère depuis des mois. Les derniers souvenirs qu'il garde de lui, sont les notes envolées de son violon au départ du grand voyage en bateau.". Pourquoi pas ? Sauf que ce soir j'avais décidé de couvrir la soirée événement à l'Espace Julien qui regroupait la crème du hip hop marseillais de la fin des années 90 (et certains de maintenant) à savoir IAM, Sat de la FF, 3ème il, Faf Larage, Keny Arkana ... Sauf que le nom de famille du Fred en question était Gairard, et que le prénom de son frère Jean Christophe, et qu'ils étaient aussi accompagné de Jérémie Schacre, soit 2/3 du trio Clair de Lune dont le passage au Lire la suite

Sandro Zerafa Quartet

Critique écrite le 16 décembre 2018, par Pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 14 décembre 2018

Sandro Zerafa Quartet  en concert

Je m'imaginais déjà écrire qu'après le concert de Therapie Taxi à l' Espace Julien j'avais été me rincer les oreilles au JAM, mais finalement le dit concert était plutôt sympathique au final donc je parlerai juste de changement de style et d'ambiance radical entre les deux salles. J'avoue aussi que je ne connais pas du tout les musiciens de ce soir, puisqu'il ne s'agit pas d'un groupe du coin, qui sont donc Sandro Zerafa à la guitare, Yonathan Avishai au piano, Yoni Zelnik à la contrebasse, et Lukmil Perez Herrera à la batterie. Si je suis là c'est aussi pour fêter le fait qu'il y a un concert tout simplement. En effet cela fait des mois que le JAM a des ennuis avec son tout nouveau voisin du dessus ... et si j'ai bien compris le juge n'a pas demandé la suspension des activités ! ouf ! Lorsque je rentre dans le JAM il est 22h43. Le JAM est plein (il y a même un spectateur sur scène) ... dans le public je reconnais quelques musiciens célèbres comme Henri Florens ou Robert Petinelli (ce qui est es plutôt bon signe en général). Le set est d'ailleurs bien entamé. Je regarde et écoute le premier morceau du fond. C'est beau, c'est calme, c'est reposant. Ce morceau là est une composition tirée de leur album More light si je ne me... Lire la suite

Hirokazu Ishida quintet (Jazz is the Answer #2)

Critique écrite le 29 octobre 2018, par Pirlouiiiit

le JAM, Marseille 28 octobre 2018

Hirokazu Ishida quintet (Jazz is the Answer #2) en concert

Semaine un poil plus cool que les précédentes ... pas de deadline pour la semaine à venir au boulot, une heure de plus pour dormir dans la nuit de samedi à dimanche. Ce matin on a retrouvé un peu de notre routine Notre Dame du Mont, boulangerie, petit tour sur la Plaine avant de déjeuner en famille ... Svet est partie se promener avec les enfants et leur cousins, pendant que je suis resté endormir Alice, m'occuper du linge, finir mes chroniques de concert en retard, ranger un peu l'après fête d'anniversaire de Lucie .. dehors il pleuviote mais j'ai bien dormi donc ça ne me fiche pas le blues (sentiment que je n'ai de toute façon pas eu le temps d'avoir depuis 9 ans maintenant). Bref tout ça pour dire que du coup le soir vers 20h j'avais déjà bien avancé la newsletter Liveinmarseille et je me suis dit que je pouvais aller faire un petit tour au JAM pour la dernière soirée du festival "Jazz is the answer #2" dont le titre semble défier le monde, monde qui va mal vous en conviendrez (et je ne parle pas de l'OM ni du voisin du dessus qui après avoir acheté l'appart situé au dessus du JAM semble faire tout ce qui en son pouvoir pour le faire fermer). Ce soir c'est donc le Hirokazu Ishida quintet. Un quintet réuni autour de ce... Lire la suite

Henri Florens, Stéphane Belmondo, Thomas Bramerie feat. Lionel Belmondo, John Massa

Critique écrite le 11 octobre 2018, par pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 14 septembre 2018

Henri Florens, Stéphane Belmondo, Thomas Bramerie feat. Lionel Belmondo, John Massa  en concert

Ce soir je me réjouissais à l'idée d'aller à la Fiesta .. Revoir Massilia Sound System, la Cumbia Chicharra, découvrir Jeanne Added sur scène ... et puis finalement fini le boulot trop tard, medrouillage dans les demandes d'accredit' (je transfert la mienne à Lumak) je n'irai donc que samedi (mais en famille). Du coup sur le temps que je "sauve" je vais tenter de refaire un peu mon retard avec le peu de souvenirs frais qu'il me reste (et heureusement quelques notes) de ce superbe concert d'il y a maintenant presque une mois. La chronique commençait comme cela : Une éternité ... cela faisait une éternité que je n'étais pas allé à un concert. Du moins c'est comme ça que je le ressentais. Car depuis la rentrée impossible de toucher terre. Du coup j'ai raté pas mal de choses donc le dernier concert de Rachid Taha ... Ce soir en sortant de PHARMASSILIA qui marque la fin d'un série d'événements assez dense ... je file au JAM pour le deuxième soir de du trio Henri Florens (piano), Stéphane Belmondo (saxo) et Thomas Bramerie (contrebasse). Mes parents y sont allés hier et se sont régalés. J'arrive en nage et aperçois quelques pointures jazz dans la rue (et même des non locales) La porte est ouverte, ça joue ... Il fait chaud. Ca sent... Lire la suite

Accès