Accueil Marseille - Aix Le JAM - Marseille
Vendredi 14 décembre 2018 : 10929 concerts, 25297 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.
Le JAM - Marseille

Le JAM - Marseille

42 rue des trois rois
13006 Marseille

Plus d'info :

Le JAM : les dernières chroniques concerts 113 avis

Hirokazu Ishida quintet (Jazz is the Answer #2)

Critique écrite le 29 octobre 2018, par Pirlouiiiit

le JAM, Marseille 28 octobre 2018

Hirokazu Ishida quintet (Jazz is the Answer #2) en concert

Semaine un poil plus cool que les précédentes ... pas de deadline pour la semaine à venir au boulot, une heure de plus pour dormir dans la nuit de samedi à dimanche. Ce matin on a retrouvé un peu de notre routine Notre Dame du Mont, boulangerie, petit tour sur la Plaine avant de déjeuner en famille ... Svet est partie se promener avec les enfants et leur cousins, pendant que je suis resté endormir Alice, m'occuper du linge, finir mes chroniques de concert en retard, ranger un peu l'après fête d'anniversaire de Lucie .. dehors il pleuviote mais j'ai bien dormi donc ça ne me fiche pas le blues (sentiment que je n'ai de toute façon pas eu le temps d'avoir depuis 9 ans maintenant). Bref tout ça pour dire que du coup le soir vers 20h j'avais déjà bien avancé la newsletter Liveinmarseille et je me suis dit que je pouvais aller faire un petit tour au JAM pour la dernière soirée du festival "Jazz is the answer #2" dont le titre semble défier le monde, monde qui va mal vous en conviendrez (et je ne parle pas de l'OM ni du voisin du dessus qui après avoir acheté l'appart situé au dessus du JAM semble faire tout ce qui en son pouvoir pour le faire fermer). Ce soir c'est donc le Hirokazu Ishida quintet. Un quintet réuni autour de ce... Lire la suite

Henri Florens, Stéphane Belmondo, Thomas Bramerie feat. Lionel Belmondo, John Massa

Critique écrite le 11 octobre 2018, par pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 14 septembre 2018

Henri Florens, Stéphane Belmondo, Thomas Bramerie feat. Lionel Belmondo, John Massa  en concert

Ce soir je me réjouissais à l'idée d'aller à la Fiesta .. Revoir Massilia Sound System, la Cumbia Chicharra, découvrir Jeanne Added sur scène ... et puis finalement fini le boulot trop tard, medrouillage dans les demandes d'accredit' (je transfert la mienne à Lumak) je n'irai donc que samedi (mais en famille). Du coup sur le temps que je "sauve" je vais tenter de refaire un peu mon retard avec le peu de souvenirs frais qu'il me reste (et heureusement quelques notes) de ce superbe concert d'il y a maintenant presque une mois. La chronique commençait comme cela : Une éternité ... cela faisait une éternité que je n'étais pas allé à un concert. Du moins c'est comme ça que je le ressentais. Car depuis la rentrée impossible de toucher terre. Du coup j'ai raté pas mal de choses donc le dernier concert de Rachid Taha ... Ce soir en sortant de PHARMASSILIA qui marque la fin d'un série d'événements assez dense ... je file au JAM pour le deuxième soir de du trio Henri Florens (piano), Stéphane Belmondo (saxo) et Thomas Bramerie (contrebasse). Mes parents y sont allés hier et se sont régalés. J'arrive en nage et aperçois quelques pointures jazz dans la rue (et même des non locales) La porte est ouverte, ça joue ... Il fait chaud. Ca sent... Lire la suite

David Carniel trio feat. John Massa, Enzo Carniel, Jean-Marie Carniel

Critique écrite le 22 juin 2018, par pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 09 juin 2018

David Carniel trio feat. John Massa, Enzo Carniel, Jean-Marie Carniel en concert

Hier j'ai séché la fête de la musique. Si je cherchais des excuses je dirais que la fête de la musique c'est toute l'année dans tous les petits lieux qui n'attendent pas d'avoir le feu vert d'une fête certes utile, notamment pour ceux qui n'ont jamais fait de scène (côté musiciens) ou ceux qui à force de passer du temps devant la télé en oublié que ce qu'était le live (côté public). Des petits lieux comme ce JAM qui en quelques années est devenu cet incontournable club jazz (mais pas que), grâce à une programmation de qualité, ce qui n'est pas forcément très difficile vu le vivier local, mais tout le monde n'y arrive pas aussi bien ! Bref j'aime beaucoup cette salle qui en plus d'être pas loin de chez moi et de respecter les horaires par sa configuration assise permet lorsqu'on arrive en retard de se faufiler et de s'approcher un peu pour bien profiter du spectacle. Cette fois pas besoin puisque j'arrive pile à la fin de la pause, je rentre donc avec tout le monde et me cale (comme souvent) au pied gauche de la scène (le dos contre la porte du sas des toilettes). Ce soir il s'agit de David Carniel trio. Oui Carniel comme Jean Marie Carniel vu ici même en trio il y a quelques mois et comme Enzo Carniel vu ici encore en duo avec... Lire la suite

Christophe Leloil & Enzo Carniel

Critique écrite le 27 mai 2018, par pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 19 mai 2018

Christophe Leloil & Enzo Carniel en concert

Après avoir commencé avec du blues (celui de Nasser Ben Dadoo au Roll'Studio) puis continuer avec de la chanson française (celle de Magali au Baraki) me voilà presque logiquement au JAM pour finir avec du jazz (si j'avais été plus courageux / moins fatigué / moins pris par mon boulot, j'aurais eu la possibilité de pousser jusqu'à la Machine ou l'Embob). Ce soit il s'agit encore de Christophe Leloil (encore non pas parce qu'il y passe tellement plus que les autres, mais parce que je l'y ai vu il n'y a pas si longtemps) mais cette fois ci en duo avec Enzo Carniel dont j'avoue avoir beaucoup entendu parler, mais je ne l'avais encore jamais vu sur scène. Après avoir vu (et grandement apprécié) le père ici même il y a 6 mois, je vais donc découvrir l'un des 2 fils musiciens, le pianiste. C'est d'ailleurs lui qui est en train de jouer quand j'entre dans le JAM assez logiquement bien plein. Un jeu de piano délicat et entrainant ... j'aurais presque envie de dire virevoltant (jugez-en par vous-même en cliquant ici). En entrant je ne savais pas s'il s'agissait de la fin du 1er set ou déjà du second mais à voir la sueur sur le visage de Christophe j'ai vite compris que c'était la première proposition. Que puis-je vous dire alors sur ce... Lire la suite

Post Jazz JAm Session powered by Free Suns

Critique écrite le 09 avril 2018, par pirlouiiiit

JAM, Marseille 8 avril 2018

Post Jazz JAm Session powered by Free Suns  en concert

Fin d'une belle série comme ça ne m'était pas encore arrivé cette année ... série qui a commencée avec ma découverte de Didier Super à l'Art Dû jeudi, les concerts de Henri Florens et Stéphane Belmondo au JAM puis 25, Action Beat et Sister Iodine à l'Embobineuse vendredi, une deuxième fois Didier Super (en famille - chronique à venir par Fred - en attendant quelques photos) et pour finir le week-end Ken Boothe à l'Espace Julien, en rentrant duquel j'ai décidé de m'arrêter quelques instant au JAM ** pour l'un de leurs fameux jam justement ... ces sessions pouvant être "jazz", "blues" ou comme ce soir "Pop".(Pop jam jazz pour être précis). Sincèrement ravi par la prestation et l'ambiance du concert de Mr Rocksteady je n'étais pas sûr d'être en mesure de replonger dans un autre concert mais il ne m'aura pas fallu bien longtemps pour me dire que j'avais bien fait de m'arrêter. Le principe de ses sessions jam est qu'elles sont animées ("powered") par des musiciens aguerris. Pour ces Pop jazz jam session c'est le groupe Free Suns qui s'y colle à savoir Arthur Billès à la batterie, Jonathan Soucasse au piano (le seul que je connaissais déjà d'autres formations), Cyril Peron à la guitare et Thomas Laffont à la basse. Quand j'entre ils... Lire la suite

Stéphane Belmondo & Henri Florens

Critique écrite le 09 avril 2018, par Pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 06 avril 2018

Stéphane Belmondo & Henri Florens en concert

Lorsque j'habitais sur le cours Franklin Roosevelt j'étais tout le temps fourré à la Meson. Maintenant que je suis repassé de l'autre côté de la Plaine je me rends plutôt au JAM qui est (avec le Poste) la salle la plus proche de chez moi. Comme à la Meson je ne suis jamais déçu lorsque j'y vais (même au hasard). Ce soir je ne suis pas là par hasard puisque je viens revoir avec plaisir Henri Florens qui a eu la bonne idée d'inviter un de ses amis de 30 ans (comme nous l'apprendrons pendant le concert) Stéphane Belmondo. Duo trompette / piano de haut vol en perspective. Le JAM affiche assez logiquement complet, je suis donc venu à l'heure ce qui me permet de saluer les deux vedettes qui montent encore la garde à l'entrée lorsque j'arrive. Je me cale devant à gauche (près de la porte coulissante qui va vers les toilettes). Sur scène des chaises placées autour du tabouret de prévu pour Stéphane Belmondo permettront de rajouter une demi-douzaine de spectateurs ! Après un petit mot de John Massa qui ne cache pas son plaisir à accueillir une telle date (d'autant que Stéphane Belmondo était même passé la veille pour le concert de West of the Moon). Bref tout le monde présent ici ce soir sais ou sens que nous allons passer une bonne... Lire la suite

Accès