Accueil Marseille - Aix Le JAM - Marseille
Mercredi 13 décembre 2017 : 11000 concerts, 24773 chroniques de concert, 5188 critiques d'album.
Le JAM - Marseille

Le JAM - Marseille

42 rue des trois rois
13006 Marseille

Plus d'info :

Le JAM - Marseille : les prochains concerts

Ve.

15

Déc.

2017

Thomas Laffont Group
Franck Lamiot / Arthur Billès
20H30 10 € +3€ d'adhésion

Sa.

16

Déc.

2017

Di.

17

Déc.

2017

Cyril Benhamou en concert
Groove Jam Session (Powered by John Massa)
Cyril Benhamou / John Massa / Claude Sarragossa / Pascal Blanc
20H30 13€ / 10€ pour les adhérents / Gratuit pour les musiciens jammeurs

Je.

21

Déc.

2017

Lilian Bencini en concert
Alexis Tcholakian Trio
Alexis Tcholakian / Lilian Bencini / Cédrick Bec
20H30 13€ / 10€ pour les adhérents

Ve.

05

Janv.

2018

Andy Thus en concert
Maïa Foreman & Andy Thus
Andy Thus
20H30 13€ / 10€ pour les adhérents

Sa.

06

Janv.

2018

Imaginary Africa
20H30 13€ / 10€ pour les adhérents

Di.

07

Janv.

2018

Jean Gomez en concert
Open Blues Jam Session
Jean Gomez / Phil The Blues / Marko Balland
20H30 13€ / 10€ pour les adhérents / Gratuit pour les musiciens jammeurs

Le JAM (ex Lounge) : les dernières chroniques concerts 105 avis

Christophe Leloil trio (Jazz sur la Ville)

Critique écrite le 10 décembre 2017, par pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 25 novembre 2017

Christophe Leloil trio (Jazz sur la Ville) en concert

Mini chronique de ce superbe deuxième set au JAM en complément de la chronique déjà publiée dès le lendemain par John Massa himslef. Je découvrais ce soir comme tout le monde ce nouveau (power) trio, puisqu'aux côtés de Christophe Leloil il y avait Andrew Sudhibhasilp (que je croise décidément de plus en plus) à la guitare et Nicolas Grupp à la batterie. Si je me souviens compris Andrew et Christophe sont habitués à jouer ensemble (en duo notamment) par contre c'était la première fois en trio avec Nicolas (qui est basé à Paris). Dans les notes que j'ai sur mon téléphone : le fait que le trio attaquera son deuxième set par un morceau de Thelonious Monk ce qui est extrêmement casse-gueule de l'avis de Christophe lui même, surtout pour enchainer par un morceau à soi , en l'occurrence Bayou's Bounce. D'être aussi proche des musiciens (je passera le concert accroupis au pied de la scène contre la porte coulissante des toilettes) me permettra d'observer les musiciens avec minutie. Je noterai ainsi les espèces de frissons et/ou tics qui sembleront parcourir Christophe dans son interprétation très habitée. Du côté d'Andrew je noterai que comme d'autres il chante / gémit en jouant ; à un moment - je ne sais si ma mémoire je me joue... Lire la suite

Christophe Leloil power trio (Jazz sur la Ville)

Critique écrite le 27 novembre 2017, par John M

JAM - Marseille 25 novembre 2017

Christophe Leloil power trio (Jazz sur la Ville) en concert

A propos du concert de Christophe Leloil Power Trio au Jam Marseille ... [Christophe Leloil : trompette ; Andrew Sudhibhasilp : guitare ; Nicolas Grupp : batterie]. Ce n'est pas souvent que je poste un ressenti appuyé sur un concert au Jam. Avec plus de 200 concerts par saison et cette palette d'émotions sans cesse renouvelée chaque soir de concert, l'exercice serait difficile et participant à la direction artistique de ce petit lieu de la rue des 3 rois, je craindrais de paraître injuste en évoquant tel concert avec tels mots plutôt qu'un autre ... Si souvent pour notre bonheur, la musique parle d'elle même : ce que nous lisons dans les yeux du public du Jam ne nécessite pas d'autres arguments ... Cependant hier soir, j'ai assisté à l'un des meilleurs double sets que le Jam ait connu depuis mon arrivée au club il y a tout juste un an. Quand je discute d'un concert avec des gens, mon for intérieur génère toujours la même conclusion : On est comme on joue et on joue comme on est. Hier soir Christophe, Andrew et Nicolas ont été brillants, inspirés et généreux. Mais pas que. Je ne souhaite pas être amicalement prolixe et contemplatif vis à vis de ces garçons que je commence à bien connaitre (Chris et Andrew sont des fidèles du Jam,... Lire la suite

Lamiot Hammond feat. Loïs Coeurdeuil

Critique écrite le 06 novembre 2017, par pirlouiiiit

JAM, Marseille 04 novembre 2017

Lamiot Hammond feat. Loïs Coeurdeuil en concert

Mes beaux parents étant là cette semaine chose rare nous ne sommes pas allés au Lollipop ce vendredi pour le Japan Gourmet Sound de Maki. Par contre ce soir j'ai décidé d'aller faire un tour à la Maison Hantée pour découvrir Fermeture Administrative un groupe dans lequel joue Christophe Costa le chanteur des DaiPivo. Mais du coup en chemin en passant devant le JAM (qui a oublié de nous envoyer sa prog cette semaine) je m'y arrête. Comme le panneau à l'entrée l'indique il s'agit de Lamiot Hammond feat. Loïs Coeurdeuil. Sachant que Lamiot Hammond c'est déjà un duo composé de Franck Lamiot à l'Orgue Hammond (d'où me nom) et Piero Iannetti à la batterie, il s'agit donc d'un trio avec la guitare de Loïs Coeurdeuil ("qui s'illustre régulièrement dans le groupe César Swing" comme le précise la com' du lieu). La salle est plutôt bien pleine, mais je trouve un bout de tabouret au bout du bar où je peux me caler sans gêner le vue des gens là depuis le début. Trio instrumental donc avec un batteur qui caresse les peaux de ses tomes avec des balais ou qui frappe frénétiquement sur les bords de ceux ci, un guitariste dont les doigts semblent effleurer les cordes de sa guitare et qui donne la réplique au son chaleureux de l'orgue hammond qui... Lire la suite

Jérôme Sabbagh & Greg Tuohey group (Jazz is the Answer)

Critique écrite le 28 octobre 2017, par pirlouiiiit

JAM, Marseille 22 octobre 2017

Jérôme Sabbagh & Greg Tuohey group (Jazz is the Answer) en concert

Un peu compliqué de sortir le dimanche soir pour moi et encore plus celui là (le lendemain c'est lundi, j'ai la newlsetter Liveinmarseille à boucler, plutôt que de bosser j'ai ramassé des olives tout l'après midi...), bref, mais comme c'est aussi la dernière chance de voir un bout du premier festival du JAM "Jazz is the Answer", je mets mes parents à contribution et je me fais un peu violence pour y aller. Surtout que j'ai d'autant plus envie d'y aller que je ne vais pas voir un groupe que je ne connais pas du tout puisqu'il s'agit du Jérôme Sabbagh & Greg Tuohey group et que j'ai déjà vu Jérôme 3 fois : au Cri du Port, au Sunset à Paris et même 2 fois chez lui au Cornelia Street Café et à l'Europa (il y a 14 ans !). Venu tout droit de Brooklyn il est donc accompagné ce soir de Greg Tuohey (co-leader du quartet) à la guitare, Joe Martin à la contrebasse (avec qui je l'avais donc déjà vu) et Kush Abadey à la batterie. Il s'agit en fait de la première date de leur tournée européenne. Je ne suis pas arrivé trop tard car le lieu est petit et que comme les autres dates du festival (Reggie Wahsington, Laurent Coq, ...) ce soir c'est complet. Après une petite présentation taquine par John Massa, qui ne peut se retenir, en ce soir de... Lire la suite

Fred Pichot Group

Critique écrite le 01 octobre 2017, par Pirlouiiiit

JAM, Marseille 29 septembre 2017

Fred Pichot Group en concert

J'ai déjà eu plusieurs occasion de l'écrire, mais Fred Pichot est vraiment un musicien dont j'aime la musique. C'est simple à ce jour il n'y a pas un projet qui me déplaise (Bogo, Namaste, Nafas, Big Butt Foundation, ...) ! Aussi quand j'ai vu passer l'annonce de ce nouveau groupe qui porte son nom je n'ai pas pu résister. Même si j'étais crevé et que je serais bien resté chez moi à bosser ou me reposer j'ai fini par y aller. En arrivant le JAM est sans surprise plein. Je reconnais quelques têtes familières mais sachant que j'ai promis de couvrir aussi la soirée au Poste à Galène (Nitrate and co 34 ans après) je ne me faufile pas jusqu'au premier rang ; d'autant plus qu'il y a déjà quelques photographes, donc je sais que la soirée sera documentée ;-) C'est donc debout du bout du bar, en essayant de ne pas trop bloquer la vue de ceux qui sont arrivés avant moi, que j'assisterai à une toute petite demi-heure (je suis parti peu de temps après avoir été prévenu que ça attaquait au Poste) de ce concert qui d'après ce que j'ai lu satisfait toutes ses attentes. Le Fred Pichot group est donc composé de Sylvain Terminiello (basse), Djamel Taouacht (que je n'avais pas croisé depuis longtemps) à la batterie, Andrew Sudhibasilp à la guitare et... Lire la suite

Paul Collins

Critique écrite le 10 mai 2017, par Gilles Borgogno

le JAM, Marseille 07 mai 2017

Paul Collins en concert

KING OF POWER-POP. Paul Collins est une légende vivante de la power-pop. Il a sévi au sein des remarquables Nerves, pépinière de talents power-pop : Peter Case, Jack Lee et Paul Collins. Soit trois remarquables compositeurs ET chanteurs ! Too much !!! C'est trop dans un espace aussi restreint que le trio! Rapidement et logiquement, c'est le split. Case and Collins formeront The Breakaways avec Pat Stengl. Mais deux songwriters de cette trempe, ensemble, dans un même groupe, c'est encore TROP ! Nouvelle séparation. Tout aussi logique sera la formation de The Beat (Paul Collins) et des Plimsouls (Peter Case), chacun pouvant composer, à loisir et sans partage, SES chansons. Ce qui n'empêche pas Paul Collins de sortir aussi des albums solos sous son propre nom (six, superbes, dont le très justifié "King Of Power-Pop") en parallèle à The Beat devenu Paul Colins Beat ... Il est, là encore, trop à l'étroit, MÊME dans son PROPRE groupe... L'horizon de la seule power-pop étant trop étriqué pour ce styliste talentueux, ses albums solos fleureront bon l'Americana, le Folk et la Country... Quelques esprits chagrins se demandaient si "seul à la guitare acoustique et sans groupe, tu crois que ça le ferait ?". Oui ! Paul Collins a donné... Lire la suite

Accès