Accueil Paris Maison de la Radio - Paris 16e
Jeudi 21 juin 2018 : 10545 concerts, 25037 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.

Maison de la Radio - Paris 16e

116 Avenue du Président Kennedy
75016 Paris
Métro Passy ou la Muette

Plus d'info :

Maison de la Radio - Paris 16e : l'historique des concerts

Sa.

09

Juin

2018

Jazz Sur Le Vif

Sa.

14

Avril

2018

Jazz Sur Le Vif

Sa.

31

Mars

2018

Jazz Sur Le Vif

Sa.

03

Fév.

2018

Jazz Sur Le Vif

Sa.

13

Janv.

2018

Jazz Sur Le Vif

Sa.

16

Déc.

2017

Jazz Sur Le Vif

Lu.

04

Déc.

2017

Ocora Couleurs du monde

Je.

30

Nov.

2017

Gal Faye en concert
Hip Hop Symphonique Avec Oxmo Puccino - Gaël Faye - Les Sages Poètes De La Rue - Georgio. Gaël Faye / Georgio / Oxmo Puccino

Sa.

11

Nov.

2017

Jazz Sur Le Vif

Je.

02

Nov.

2017

Jazz Sur Le Vif

Ve.

27

Oct.

2017

Cine-concert, La Nouvelle Babylone

Sa.

30

Sept.

2017

Jazz Sur Le Vif

Maison de la Radio : les dernières chroniques concerts 5 avis

Jack White - concert exclusif France Inter

Critique écrite le 30 mars 2018, par Samuel C

Studio 104 (Radio France) - Paris 29 mars 2018

Jack White - concert exclusif France Inter en concert

"Il y a 15 ans était écrit le dernier grand hymne rock" rappelle avec passion Michka Assayas, en introduction du concert de Jack White, tandis que quatre roadies au look Borsalino effectuent les dernières vérifications de rigueur. En effet, pas un stade de football, pas un enfant n'ignore ce riff ultime sans, en revanche, connaître le plus souvent le nom du duo qui l'interprète... Le touche-à-tout Jack White est depuis devenu incontournable et incontestable. Son amour du blues, de l'authenticité et du vinyle est une évidence. Son désamour du téléphone portable est aussi rappelé par Assayas : pas de photos, ni d'enregistrements audio ou vidéo au cours de la soirée. On a tout-à-coup l'impression d'être revenu dans les années 90, époque bénie où les effets-lumières émanaient uniquement des éclairages et où chacun vivait alors l'intensité de l'instant à 200% ! Après les remarquables et puissants "Blunderbuss" et "Lazaretto", le volume III de la carrière solo du prince de Détroit "Boarding house rich" se révèle très singulier, voire expérimental et difficile à apprivoiser ! La configuration scénique du quintet au coeur du Studio 104 de Radio France est à l'instar du nouvel opus de White : à la croisée du blues, du rock, du... Lire la suite

Queens Of The Stone Age (live unplugged dans l'émission Very Good Trip de France Inter)

Critique écrite le 01 septembre 2017, par Pierre Andrieu

Studio 105, Maison de la Radio 28 août 2017

Queens Of The Stone Age (live unplugged dans l'émission Very Good Trip de France Inter) en concert

Grand moment et beau cadeau que ce concert semi acoustique des Queens Of The Stone Age donné le lundi 28 août au studio 105 de la Maison de la radio dans le cadre de l'émission Very Good Trip de Michka Assayas... Diffusé en direct sur France Inter, cet " unplugged " assez rare pour les rois du rock stoner a lieu devant 250 personnes dans un cadre très intimiste, ce qui intensifie encore l'impression d'assister à quelque chose de précieux. On n'avait aucun doute avant le début du live, mais dès les premières secondes il paraît plus que clair que Joshua Homme (chant, guitare, discours drolatiques), Troy Van Leeuwen (guitare), Dean Fertita (claviers), Michael Shuman (basse) et Jon Theodore (percussions) arrivent à être aussi pertinents en acoustique qu'en électrique. Les morceaux interprétés sont excellents et constituent une sorte de mini best of de 55 trop courtes minutes, avec de très belles surprises : des titres qui prennent une autre dimension en étant présentés de manière totalement dépouillée ! En plus des très beaux et percutants "In the fade", "Domesticated animals", "River in the road", "I never came" et "The way you used to do", admirablement chantés et/ou croonés par Josh Homme et sa voix de velours, le public... Lire la suite

Björn Berge / Hazy Malaze

Critique écrite le 04 février 2005, par Lio

Studio 106 - Maison de la Radio : Paris 02 février 2005

Nous rentrons donc vers 20h Manu, Xavier et moi même dans le studio 106 de la maison de la radio déjà bien rempli. Nous nous installons après avoir déplacé des gens arrangeants et une petite attente commence : l'émission débute en direct à 20h30. 20h25 : un type prend le micro, c'est le chauffeur de salle. pas facile de décrire sa prestation par écrit, mais bon "ce soir sur FIP, c'est soirée Rock/Blues ! Ouais ! Youpi ! Ca va déménager ! Et faites attention à vos oreilles parce qu'on a réglé le volume assez fort ce soir !" bref, il était drôle... Fi-Fi-Fip ! Hourra ! Bref, 20h30, l'émission commence, présentée par une nana et un mec, le soit disant spécialiste du blues de chez FIP... Introduction à la soirée qui nous attend avec une rapide présentation des artistes, la porte du fond s'ouvre et un colosse passant tout juste dans l'encadrure pointe son faciès pas rassurant : Bjorn Berge entre en scène ! Le gaillard est une armoire à glace ! Ses bras tatoués à outrance sont de la taille de mes cuisses, cheveux ras, anneaux aux oreilles et bouc de circonstance. Une véritable allure de videur/docker ! Il prend place, s'empare d'une 12 cordes électro acoustique,et la démonstration peut commencer ! Impressionnant ! Ce gars tout seul gère la... Lire la suite

Sharko + Nouvelle Vague

Critique écrite le 29 novembre 2004, par Pierre Andrieu

Maison de la radio, Paris 26 novembre 2004

Concert privé du Mouv' : Mor - tel ! Pour notre première dans le studio de la maison de la radio abritant habituellement les mythiques Black Sessions de Bernard Lenoir, nous avons été gâtés : Nouvelle Vague et Sharko se sont succédés sur la scène... Malheureusement, avant le concert, entre les groupes et après la fin des enregistrements, la vedette des filles du Mouv' - la sémillante Emilie - est venue effectuer devant nos yeux ébahis des "animations" bien risibles ... On savait déjà que les auditeurs du Mouv' étaient jeunes mais la vue de ces préadolescents hystériques à chaque apparition de leur idole radiophonique préférée nous a pour le moins interloqués. Par contre, la programmation musicale entre les séquences live étaient, elle, attendue : le meilleur (The Strokes) côtoyant le pire (Good Charlotte) dans un grand fourre tout destiné à gagner des parts de marché... Il découle de ces choix discutables un nivellement par le bas assez navrant, on se souvient par exemple d'enchaînements plus que douteux sur les ondes de cette radio du service public : Indochine succédant à Radiohead à l'antenne. Mais ne boudons pas trop notre plaisir, ce n'est pas NRJ qui oserait proposer en direct à 20 heures deux concerts avec des groupes aussi... Lire la suite

Sum 41 & Superbus & AqME

Critique écrite le 28 janvier 2003, par samuel charon

Maison de la Radio, Paris 10 janvier 2003

Le 16ème arrondissement de Paris accueillait le premier événement à vocation thérapeutique de l'année 2003 : Sum 41 en séance privée dans l'antre de Jean-Marie Cavada. Chacun des 200 patients s'était vu prescrire une ordonnance par son spécialiste en musique amplifiées (le Mouv' ou Rock Sound), préconisant 150 minutes de mur du son, associées à des mouvements frénétiques permanents à la frontière de l'incontrôlable (plus connus sous l'appellation technique de slams ou encore de pogos). En guise d'anesthésiant, le studio Charles Trénet accueillait de jeunes stagiaires parisiens : AqME. Leur titre "Si n'existe pas", réminiscence des oncles et célèbres praticiens d'Amérique Korn et Deftones, favorise la mue et enrichit le vocabulaire tourmenté de la jeune génération. Ses quatre membres prouvent que la mixité, à défaut de parité (1 fille et 3 mâles), est tout à fait possible avec ce type de musique et, par la même, fait gagner au son une once de féminité, si rare avec ce type de rock dur. La descendante d'une Nulle gagnait à son tour les planches. Un peu plus âgée que son public (18/19 ans), mais... Lire la suite

Peter Gabriel

Critique écrite le 29 octobre 2002, par Pascale

Maison de la radio, Paris 24 octobre 2002

Retour de Peter Gabriel, à peine un mois après son concert d'anthologie à la mutualité. Ce concert, gratuit pour les auditeurs (400 seront les heureux choisis), est annoncé une petite dizaine de jours avant la date par France Inter, qui annonce en même temps sa rediffusion prochaine. Donc le 24/10 se presse à la maison de la radio une foule éclectique composée de fans purs et durs, dont je fais partie, et d'une foule d'invités (plus nombreux !) parmi lesquels on reconnaîtra Antoine de Causnes, Geoffrey Oryema, Manu Dibango. A 20.55 arrivée remarquée de Youssou'n Dour et de Pascal Obispo, qui s'installent au premier rang dans leur fauteuil réservé. à 21.02 arrivée de Peter Gabriel et de son groupe, qui entament leur concert. Première impression immédiate : l'acoustique. Le son est génial, chaque instrument (et on sait à quel point le son "Gabriel" est touffu sur scène) pouvant être individualisé. Les titres défilent, nouvelles chansons du dernier album ou compositions plus anciennes. Si les fans se manifestent bruyamment, l'ambiance est relativement plombée par les invités qui restent assis. Sur mercy street, morceau datant d'il y a 16 ans, le groupe se rejoint sur le devant de la scène, et chante le premier couplet a cappella.... Lire la suite

Accès