Accueil Marseille - Aix La Meson - Marseille
Jeudi 21 novembre 2019 : 11371 concerts, 25773 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.
La Meson - Marseille

La Meson - Marseille

52 rue Consolat
13001 Marseille

Plus d'info :

La Mesón est un lieu culturel associatif qui accueille des artistes venus d'horizons différents : flamenco, musique du monde, jazz, musiques improvisées. Son action est de promouvoir ces différents arts à travers la formation (cours de danse et chant Flamenco), la création (cartes blanches, thématiques...), la diffusion (concerts en les murs et hors les murs) et la production de spectacles (résidences et développement d'artistes tels que Kabbalah, La Rubia et Maitreyee Mahatma , Akosh S. & Gildas Etevenard...) et l'organisation du festival And In The Other Hand depuis 5 ans avec la complicité d'Emilie Lesbros.
Plan d'accès

La Meson : les dernières chroniques concerts 134 avis

Troy Von Balthazar

Critique écrite le 30 octobre 2019, par Phil2guy

La Meson - Marseille 18 octobre 2019

Troy Von Balthazar en concert

Troy Von Balthazar est de passage ce soir à Marseille à la Mèson, une salle où l'on aime bien aller pour sa dimension humaine et sa programmation toujours exigeante et éclectique. Rappelons que Troy Von Balthazar est l'ancien guitariste-chanteur de Chokebore, groupe d'indie rock qui avait connu un certain succès dans les années 90, et qui avait été un peu hâtivement estampillé "grunge" pour la simple et bonne raison qu'il avait assuré quelques premières parties pour Nirvana. Chokebore se distinguait quand même nettement de la masse avec un indie rock énergique et subtil à la tonalité mélancolique mais jamais geignarde. On retrouve justement cette mélancolie sur les cinq albums de pop douce amère et délicate qu'a produit Troy von Balthazar depuis la séparation de groupe. Lancé dans une tournée française, il vient ce soir pour présenter son dernier album, It ends like crazy. C'est donc un moment privilégié de se retrouver dans cette salle tout près de ce musicien attachant qui poursuit sa route à l'écart des modes avec une musique précieuse (au meilleur sans du terme) et intimiste. Il joue seul, guitare Telecaster en main, plus rarement une guitare acoustique, un clavier à ses côtés, de multiples pédales d'effets à ses... Lire la suite

Calle Sol + Tahar Tag'l (festival POC)

Critique écrite le 27 octobre 2019, par Pirlouiiiit

Meson et Atelier Gouache, Marseille 11 octobre 2019

Calle Sol + Tahar Tag'l (festival POC)  en concert

Vendredi soir, le soir où le week end commence à peine, où tout est possible. Le soir où je n'aime pas trop diner à la maison car ça veut dire pas de showcase à Lollipop, pas de concert, ... Ce soir c'est la pendaison de crémaillère du Pinguin mais pas d'urgence ... les parents de Svet plutôt que de passer les premiers avec les enfants comme les autres fois, nous irons un peu après et avant cela nous irons à la Meson pour profiter un peu des POC (Portes Ouvertes Consolat) espérant que Catherine sera là pour couvrir le showcase de La Reine Mab (raté). Ce soir à la Meson il y a Calle Sol la chorale dirigée par Pati de la Cumbia Chicharra. Il y a aussi une expo de photos (noir & blanc pour la plupart) de Flamenco signées Marc Robert & Laetitia Macé que nous regarderons avoir de boire une petite bière, bien calés sur des tabourets. Et puis une fois celle-ci fini comme ça n'avait pas commencé et que dehors il y avait visiblement de l'agitation musicale nous sommes allés y faire un tour et c'est comme ça que j'ai enfin pu découvrir la fameuse fanfare Tahar Tag'l. Ça en fait je ne le comprendrai que lorsque je verrai l'autocollant sur le soubassophone (quand tu cherches le nom d'une fanfare c'est en général là que tu le trouves, encore... Lire la suite

Catherine Vincent

Critique écrite le 26 octobre 2019, par Pirlouiiiit

La Meson, Marseille 25 octobre 2019

Catherine Vincent  en concert

Ce soir, j'allais dire comme presque tous les soirs, mais surtout le vendredi et samedi il y avait l'embarras du choix. Comme tous les vendredi matin en jetant un nouveau coup d'œil sur l'agenda de concertandco je m'étais dit que ça allait être chaud pour choisir entre Enco de Botte à la Maison du Chant et Catherine Vincent à la Meson, mais que de toute façon je commencerai par Usken au Lollipop Music Store pour la sortie de leur premier album (heureusement une fois de plus Catherine était là). C'était sans compter une semaine de boulot qui s'est étirée bien au delà de 20h. Du coup juste le temps de passer chez moi, manger un bout et repartir avec mon appareil photo direction la Meson. En effet entre un groupe que j'aime beaucoup dans un nouveau lieu (la Maison du Chant ayant encore déménagé il y a un peu plus d'un an) et un lieu où je vais régulièrement avec un groupe que j'aime beaucoup mais que je n'ai jamais vu dans un répertoire adulte, j'ai privilégié second. C'est en effet la première fois que je vais entendre Catherine Vincent chanter autre chose que des chansons pour enfants (ce qu'il font très bien comme j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire à plusieurs reprises). Il s'agit même d'un répertoire tout neuf puisque ce... Lire la suite

David Lafore

Critique écrite le 05 octobre 2019, par Fred Boyer

La Meson - Marseille 4 Octobre 2019

David Lafore en concert

Malgré le fait que David Lafore soit un nom que j'entende depuis des années au gré de mes activités professionnelles (à l'époque avec le regretté Yop) ou personnelles (surtout depuis que je rédige des chroniques à LiveInMarseille) c'était ce soir là un dépucelage David Laforien. Je n'avais jamais pu trouver l'occasion de le voir en concert, alors que François m'en vantait les mérites depuis longtemps. Donc arrivé à la Meson un peu en avance, le plus dur fut de résister à l'envie de me taper une assiette de pieds et paquets pour patienter (j'avais mangé avant, ça peut ne pas m'arrêter, mais si ça m'arrête c'est mieux). D'autant que, histoire d'attendre que tout le monde arrive (dont François), le concert commencera avec un peu de retard. C'est devant un public déjà acquis que David commença son concert, tout d'abord en chuchotant dans son micro, expliquant la difficulté de faire son métier, prétendant qu'il est contre-nature pour lui de venir se produire devant du monde. En fait il n'en est rien, il tourne depuis longtemps, est très à l'aise sur scène, ça se voit, ça se sent, et il est très drôle. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, comment décrire David Lafore ? C'est un auteur, compositeur, interprète français dans un... Lire la suite

David Lafore (conférence de presse de la Meson)

Critique écrite le 28 septembre 2019, par Pirlouiiiit

La Meson, Marseille 27 septembre 2019

David Lafore (conférence de presse de la Meson) en concert

Peut-on raisonnable faire la chronique d'un seul morceau en live ? Si un artiste est capable de faire 100km pour jouer un morceau, pourquoi pas ! 2 jours plus tôt nous étions au Moungy pour fêter le début de l'expo de photos "Rue du Rock" et aussi pour faire une dernière réunion avant la 7ème édition de la Rue du Rock qui a lieu ce dimanche. A cette occasion Gilles de la Meson me lâche pas tout à fait innocemment que David Lafore (qui joue le vendredi suivant à la Meson) sera là pour la conférence de presse de vendredi et qu'il ne sera pas seul car avec sa guitare. Du coup plus d'hésitation nous serons là. "Nous" car vue l'heure du truc (17h30) on sortira tout juste de l'école qui a relayé "La Rue du Rock" comme jamais, et aussi parce que toute la famille est fan. J'ai d'autant plus de raisons d'être là qu'il sera aussi question lors de cette conférence de presse de la Rue du Rock justement. Aussi j'ai pris soin de mettre mon t-shirt Phocea Rocks rouge (après le noir historique et le blanc l'année dernière) ce matin pour illustrer la chose. Après un gros quart d'heure marseillais réglementaire Sarah et Gilles s'installent derrière les tables avec à leurs côtés Stéphane Galland (Radio Grenouille - Mr Oat - 6ème continent), 3... Lire la suite

Gildas Etevenard & Akosh S

Critique écrite le 19 mars 2019, par Pirlouiiiit

La Meson, Marseille 08 mars 2019

Gildas Etevenard & Akosh S en concert

Le problème lorsque j'enchaine trop de concerts la même semaine (et que je le fais sans chroniqueur) c'est que je me retrouve avec un gros retard sur la rédaction des chroniques ... si bien que depuis ce concert de Gildas Etevenard et Akosh S à la Meson et bien j'ai vu Pomme, Minuit et Clara Luciani à l'Espace Julien, un petit bout de Pigeon à l'Intermédiaire, Bertrand Belin au théâtre Le Merlan (déjà chroniqué par Pierre), Malik Djoudi et Flavien Berger à l'Espace Julien, Farouche Zoe au Lollipop et même un petit bout de Iraka et Dario au Lollipop .... Du coup il me faut faire un petit effort pour me replonger dans cette magnifique soirée don't il sera question ici. Ce n'est pas la première fois que je vous le duo Gildas - Akosh (de gauche à droite) ici. Je les y ai vus en mai 2010, en avril 2011, et en décembre 2016. C'est d'ailleurs pour cela que ce soir nous avons demandé à Adélie de garder les enfants et que nous sommes venus tous les deux. Moins de monde que les précédentes fois où le duo affichait complet, pour autant je ne mettrais pas cela sur le dos d'une quelconque baisse soudaine de notoriété mais plutôt sur un début de week-end très chargé et peut être un com' un peu moins intensive en cette période de... Lire la suite

Accès