Accueil Lyon Ninkasi Kao - Lyon
Vendredi 21 septembre 2018 : 14607 concerts, 25155 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.

Ninkasi Kao - Lyon

267 rue Marcel Merieux
69007 Lyon
Bus 17.32.47.96 - Métro Stade de Gerland

Plus d'info :

600 places


1° Depuis quelle année votre salle existe-t-elle ?

Le Ninkasi de Gerland est né en septembre 1997, la salle du Kao a elle vu
le jour 3 ans plus tard

2° Qui en est l'initiateur?

Christophe Fargier, Directeur du Ninkasi

3° Avez vous quelques chiffres a nous donner ?

entre septembre et décembre 2009 :
- 15000 spectateurs sur le Kafé et 18000 sur le Kao
- 185 artistes au Kafé et 270 au Kao
- 117 soirée et concerts au Kafé et 42 au Kao

4° Quel genre de musique y est principalement représenté ?
Principalement des musiques actuelles

5° Quel est l'esprit de votre salle ?
Nous mettons en avant un esprit convivial et accessible à tous. Le
brassage des public reste une des principales qualité du lieu ainsi que
son travail tourné vers la scène locale.

6° Quelles ont été les principales évolutions depuis sa création?
Un restaurant, Le Silo, a été construit ainsi qu'un espace bar de 100
places appelé la Guitoune.

7° Quels sont vos projets pour le futur?
Un nouveau projet culturel, un réaménagement important du site suite à la
délocalisation de la Fabrique de bières.

9° Votre plus beau souvenir?
Un concert de La Ruda et de Marcel et son Orch au tout début du Kafé dans
une salle pleine à craquer !
Plan d'accès

Ninkasi Kao : Dernières news

The Pirouettes en concert à l'Olympia et en tournée [Le 12/08/2018] Le duo français électro pop The Pirouettes sera en concert à l'Olympia à Paris le 29 novembre 2018 et en tournée pour promouvoir son nouvel album ! Dates + Billets en vente maintenant en cliquant ici :
En concert le 09/11/2018

Ninkasi Kao : les dernières chroniques concerts 81 avis

Jello Biafra And the Guantanamo School of Medicine + Sharked

Critique écrite le 31 août 2016, par Jef VILLE

Ninkasi Kao - Lyon 18 août 2016

Jello Biafra And the Guantanamo School of Medicine + Sharked en concert

Bon voilà je vais enfin voir Jello Biafra (oh what a name!) en concert, malheureusement sans les membres emblématiques des Dead Kennedys. Après avoir découvert le mouvement Punk dans ma jeunesse avec en particulier les Sex Pistols, j'ai cru l'espace d'un instant que le punk se résumait à ce groupe mythique. C'était sans compter sur ce nouvel air venu un peu plus tard de l'autre coté de l'Atlantique, ce mouvement Punk US, qui en a inspiré tant d'autres comme Rancid, Black Flag et plus récemment les Offspring ou les Sum 41 (liste non exhaustive...) Il fallait donc que je le voie enfin sur scène, ce Jello, non sans un certain scepticisme de base, eh oui autant les vinyles des Dead Kennedys m'ont fait bander, autant les quelques prestations scéniques qu'il est possible de trouver sur le net me laissent une impression de grand bordel, pas franchement organisé. Oui, il y avait la patate, oui, c'était Punk, mais ce n'était pas au top, laissant une impression de grand brouillon. De nos jours, il en faut davantage question qualité... Bon nous voilà sur place et d'emblée je craque pour un T'shirt de Jello et sa bande sur lequel on peut lire "Nazy Trump, Fuck off !" non sans allusion au fameux morceau quasi homonyme des Dead... Lire la suite

Crest Of Darkness + Sterbhaus + Shining

Critique écrite le 07 janvier 2014, par Ylxao

Le Ninkasi Kao à Lyon 28 Novembre 2013

Crest Of Darkness + Sterbhaus + Shining  en concert

Ce soir-là, j'incarne la joie car c'est une date qui ne peut que me ravir : Shining est de passage dans le comté lyonnais ! Ayant découvert un ou deux ans auparavant je n'attendais plus que de les voir en live. Arrivée à 19h30 au Kao, on peut déjà admettre que l'info a bien été diffusée. Bien que closes, devant les portes du Kao, la foule grandit progressivement. J'entends ici et là des commentaires enthousiastes au sujet de la performance live de ce soir. La hâte finit définitivement par me gagner. Enfin, les portes finissent par s'ouvrir et tous les spectateurs s'engouffrent dans la salle. Place aux réjouissances. La première partie : Crest Of Darkness est un groupe de black métal norvégien formé en 1993. On retrouve respectivement : Jan Fredrik Solheim et Rebo à la guitare, Kjetil Hektoen à la batterie et Ingar Amlien au chant et à la basse. Les musiciens apparaissent sur scène, le visage blafard, les yeux et les lèvres obscures à l'image même des dignes représentants du genre musical auquel ils se rattachent. rnD'emblée la setlist conjuguent des titres épris de verve, avec un rythme effréné et une voix qui crépite, saturée à souhait. Le martèlement de cymbales à la batterie laisse présager à chaque minute la tombée d'un jugement, la... Lire la suite

Biga Ranx

Critique écrite le 09 décembre 2013, par A.Ville

Ninkasi Kao - Lyon 22 novembre 2013

Biga Ranx en concert

Le 22 novembre 2013 a donc eu lieu le concert de Biga*Ranx, au Ninkasi Kao de Lyon. Biga Ranx n'en est pas à sa première, car, malgré son jeune âge, le chanteur de 25 ans commence à avoir de l'expérience dans ce domaine et sait comment mener son show. La salle est comble et tout le monde attend avec impatience le début du concert. Réputé pour son énergie, le show de Biga Ranx s'annonce prometteur... Tout au long de la soirée, il va nous interpréter ses classiques pour le plus grand plaisir de tous : "Ordinary Day", "Gipsy Rock" ou encore "Zip Bag", mais aussi des... Lire la suite

Gotthard

Critique écrite le 29 avril 2013, par Rama

Ninkasi Kao - Lyon 16 octobre 2012

"Ce qui ne tue pas rend plus fort" : cet adage résume à lui seul l'évolution de Gotthard. Un groupe qui, malgré le décès soudain de Steve Lee, membre fondateur et chanteur de la formation depuis vingt ans, a su poursuivre sa carrière en recrutant le talentueux Nic Maeder. Il suffit de voir la longue file d'attente devant le Ninkasi Kao pour comprendre que les amateurs du groupe lui sont restés fidèles, nonobstant ce coup du sort qui aurait pu s'avérer fatal. La salle est donc blindée est accueille chaleureusement le combo qui débute son set sur "Dream On". Hormis Hena Habegger qui, sur les deux premiers titres semble chercher ses marques, les membres du groupe sont souriants et clairement heureux d'être là. Avantage de la... Lire la suite

AqME + Black Bomb A + Eths

Critique écrite le 29 avril 2013, par Ylxao

Ninkasi Kao - Lyon 10 avril 2013

AqME + Black Bomb A + Eths en concert

20h : Alors que j'arrive devant le Ninkasi, une queue s'est déjà constituée pour ne pas manquer une miette du concert. Une demi-heure s'écoule. Les portes s'ouvrent, on entre tous. Pleins de jeunes avec des appareils. Hé oui bien que tous les âges soieint confondus... Bah AqME, Black Bomb A et Eths, c'est Génération 90. Donc une majorité de gens avec la vingtaine dépassée ce soir là attend impatiemment un show explosif : l'affiche cumule trois gros noms de la scène métal française. 20h45 : AqME : Pouah, ça démarre fort ! Vincent Peignard, le chanteur, est d'entrée connecté au public ! Franc du collier et d'une pêche enjouée, il fait part aux spectateur de la joie d'AqME de jouer en première partie pour ensuite savourer le reste de la soirée. Et sur scène, quelle voix, quelle énergie. Chapeau ! Son dynamisme communicatif s'empare de la salle, entraînant de joyeuses vagues de pogos amicaux. Aux cordes, Charlotte Poiget à la basse et Julien Hekking à la guitare délivrent une sacrée performance. Chacun impliqué dans la maîtrise de son instrument donne corps et couleurs à chaque titre. Dans la foule, les oreilles surfent sur les notes déferlantes.À la batterie, Etienne Sarthou dévoile avec fougue une exquise technique des... Lire la suite

L.A Guns, Pretty Boy Floyd

Critique écrite le 16 avril 2013, par Rama

Ninkasi Kao - Lyon 12 décembre 2010

Cette date du 12/12/10 restera gravée dans les anales. C'est en effet la première fois, en France, qu'on avait la chance de voir un plateau U.S avec LA Guns, le groupe de Tracii Guns (fondateur de Guns n' Roses avec Axl) avec Jizzy Pearl (Ratt, Love/Hate) au chant et les Pretty Boy Floyd. Je découvre donc ces derniers qui jouent à fond la carte "motherfucking bad ass attitude". J'ai vraiment l'impression d'être dans un rad sur Sunset et c'est juste trop bon ! Steve Summers est le sosie vocal de Vince Neil avec la dégaine de Bret Michaels. Ce groupe, issu de la scène Hair Metal Hollywoodienne mériterait à être connu car à part le succès rencontré à leur début... Lire la suite

Accès