Accueil Marseille - Aix L'Ostau dau País Marselhés - Marseille
Jeudi 26 avril 2018 : 10527 concerts, 24960 chroniques de concert, 5211 critiques d'album.
L'Ostau dau País Marselhés - Marseille

L'Ostau dau País Marselhés - Marseille

18 rue de l'Olivier
13005 Marseille

Plus d'info :

Association loi 1901, l'Ostau nait en 2000 d'une volonté de diffuser la culture occitane à Marseille.
Dix ans plus tard, l'OPM est toujours présent, et propose un véritable espace d'expression à la culture occitane, ainsi qu'aux autres cultures locales, implantées sur le sol marseillais: c'est à travers les rencontres, les échanges, que la culture occitane à Marseille a acquis sa spécificité.
L'association propose des cours de langue, des projections, des conférences, des concerts, bals, apéros, et une bibliothèque.
Plan d'accès

L'Ostau dau País Marselhés - Marseille : les prochains concerts

Sa.

05

Mai

2018

Tighri Uzar
21H 3 à 6€ (prix conseillé) + Adhésion 2€ à L'Ostau

Sa.

12

Mai

2018

Farid Diaz
20H30 3 à 6€ (prix conseillé) + Adhésion 2€ à L'Ostau

L'Ostau dau País Marselhés - Marseille : l'historique des concerts

Ve.

23

Fév.

2018

Sa.

27

Janv.

2018

Sonatolia

Ve.

19

Janv.

2018

Duo Calèu

Ve.

12

Janv.

2018

Kaardan

Ve.

15

Déc.

2017

Rébétologie

Sa.

30

Sept.

2017

Brahim Kallouche Quartet

Ma.

18

Juillet

2017

Duo uma

Sa.

20

Mai

2017

Sam Karpienia + F.U.R

Ve.

19

Mai

2017

Imira Quartet

Ve.

12

Mai

2017

Quartet Liza

Ve.

21

Avril

2017

Duo Montanaro

Ve.

07

Avril

2017

Tartine De Clous

L'Ostau dau País Marselhés : les dernières chroniques concerts 10 avis

Statonells & convidats (Jagdish, Karpienia, Pauline Willerval, Arnaud Fromont ...)

Critique écrite le 25 novembre 2017, par pirlouiiiit

Ostau dau pais marselhes, Marseille 10 novembre 2017

Statonells & convidats (Jagdish, Karpienia, Pauline Willerval, Arnaud Fromont  ...) en concert

Tout juste du retour du Lollipop Music Store où nous venons de commencer la soirée en famille avec le très Smithsien Somehow, je bifurque à l'angle rue A. Blanqui / rue Saint Pierre pour rejoindre par en dessous l'Ostau dau Pais Marselhes. Aucune envie de rater une deuxième fois les Statonells annoncé ce soir avec convives ("convidats" en VO). En effet j'avais raté leur dernier passage à la Machine à Coudre avec Da Leada peu de temps après la Rue du Rock ... Lorsque j'arrive le Pinguin est déjà là contre le poteau central et le concert a commencé. Sur scène il ne sont plus que deux ce qui contraste avec les 2 fois précédentes où je les avais vu, à savoir au (feu) NO, à l'Asile 404 ou même à l(a feu)' Enthropy. Les Statonells c'est donc désormais (depuis le départ de Thierry Cheyrol vers la BD) Freddy Duriès au CaJùn et Kayamb et Patrick Lombe à la Guitare électrique préparée and co. Il y a déjà un peu de monde dans la salle ... contre le mur et au fond, personne ne s'approchant vraiment sauf cet homme qui semble tout droit échappé d'un film de David Lynch qui danse de façon légèrement saccadée devant avec sa canne. Instruments (et musiciens) réunionnais pour une musique résolument expérimentale lorgnant vers la transe. Je ne... Lire la suite

Sam Karpienia

Critique écrite le 27 mai 2017, par Pirlouiiiit

Ostau dau pais Marselhes, Marseille 19 mai 2017

Sam Karpienia  en concert

Doublement failli passé à côté de ce concert ce qui aurait été dommage. D'abord parce que l'Ostau qui prend la peine de saisir ses dates directement sur CnC via ce lien avait oublié pour cette date et puis parce que je ne me doutais pas qu'ils allaient attaquer si tôt, donc sans le traditionnel sms au Pinguin "tu me sms quand ça attaque" je serais probablement arrivé que pour F.U.R. qui passait après. J'ai donc planté tout le monde à table, sauter sur mon vélo et suis arrivé sans doute pendant le second morceau. Surpris par le fait que ce ne soit pas archi bondé me faufile sans trop de difficulté devant la scène (au fond à gauche cette fois) pour découvrir que Sam est (re) accompagné de Manu Poum Thack Emmanuel à la contrebasse et Thomas Lippens à la batterie, bref la même paire qui accompagne aussi Pierlo Bertolino (cf leur très beau concert à la Casa Consolat). Ambiance assez sérieuse en ce début de soirée c'est qu'on assiste à quelque chose d'important : le retour de Sam à la musique (rappelons qu'il avait tout arrêter : Dupain, Forabandit and co pour devenir marin). Quelques blagues entre les morceaux mais plutôt discrètes. Le propos est dans les morceaux. Je repense à ce documentaire sur la scène occitane où j'avais... Lire la suite

Duo Montanaro

Critique écrite le 27 avril 2017, par Pirlouiiiit

Ostau dau pais Marselhes, Marseille 21 avril 2016

Duo Montanaro en concert

Il m'aura fallu un paquet d'année pour me rendre compte à quel point aller à un concert me faisait du bien, bien au delà de l'heure passée à découvrir un groupe en live. En fait ce n'est que il y a quelques années, après les premières semaines passées sans concert que je l'ai réalisé. Ce soir je suis un peu à cran / las à cause d'une semaine fatigante (ou alors peut être aurais-je dû prendre des vacances comme beaucoup) du coup lorsque Svet arrive elle finit de coucher les enfants pendant que je file en direction l'Ostau. Ce soir il y avait aussi les Nuits Zébrées au Moulin (pour lesquelles Karim m'avait chopé une invit' pendant les 15 minutes ou cela avait été possible) avec notamment Camille (je serais bien allé voir si elle fait toujours la tronche / se prend toujours autant au sérieux quand elle chante) mais pas envie de courir ou même de foule ; je reste dans le quartier dans cette salle où je ne suis pas allé depuis le très chouette concert de Deltasonic Il faut dire que ce soir il y a le duo Montanaro père fils avec Miquèu et Baltazar; le premier aux flûtes, le second au violon. Si j'ai déjà vu le premier à la grotte des Accoules en 2009 au Café Julien en 2013 au sein de l'éphémère Red Rum Orchestra et plus récemment (en... Lire la suite

Detla Sonic feat. Emmanuelle Aymès

Critique écrite le 20 décembre 2016, par Pirlouiiiit

Ostau dau Pais Marselhes, Marseille 09 décembre 2016

Detla Sonic feat. Emmanuelle Aymès en concert

Tout juste échappé du beau et sage concert de Manu Theron au Non-Lieu me voici de retour à l'Ostau dau Pais Marselhes qui s'est depuis quelques heures bien rempli. La dernière fois que je suis venu ici c'était déjà il y a 2 ans ! Je contourne vite le bar (qui me fait toujours penser à une paillote à la Réunion) pour me caler contre le poteau et prendre quelques photos. Henri Maquet donc vient plus ou moins d'annoncer que son set en tant que Delta Sonic prenait fin et qu'il allait après une petite surprise enchainer sur un set plus bal(leti). Et me voilà rapidement encerclé par une farandole qui s'agite autour de moi aux sons de son mélange samples / flûte assez unique il faut bien l'avouer. Mélodie sautillante et ultra entrainante dans une ambiance qui me rappelle ces fest-noz que j'aime temps. C'est à cela que je penserai toute la soirée en regardant les gens danser. Après ce dernier / premier morceau (du set / pour moi) il sera rejoint par Emmanuelle Aymès pour nous donner le temps de deux très beaux morceaux, un aperçu du projet qu'ils sont en train de préparer tous les deux. Là aussi morceau bien rythmé, boosté par des rythmes samplés (lancés depuis une tablette ou d'un smartphone posé sur son poignet pendant qu'il souffle... Lire la suite

Ebaloum di Capia : Adama Sambou, Arnaud Fromont et Roland Pecout

Critique écrite le 22 novembre 2014, par pirlouiiiit

Ostau dau Pais Marselhes, Marseille 09 novembre 2014

Ebaloum di Capia : Adama Sambou, Arnaud Fromont et Roland Pecout en concert

Nous avons passé une partie de la soirée précédente à essayer de finir de préparer le déroulement de la soirée de lundi au Poste à Galène ... Ce dimanche là il pleut des cordes aussi nous aovns décidé d'aller déjeuner aux Grandes Tables de la Friche, histoire que Didier de passage pour le week end puisse aller y faire un tour. En arrivant sur place je tombe sur Arnaud Fromont (d'Aqui Dub, Mutacion Nacion) qui vient de finir une résidence avec Adama Sambou, et Roland Pecout. Ce soir ils en présenteront le résultat à l'Ostau Ostau dau Pais Marselhes ... C'est un signe, nous hésitions entre la Maison du Chant pour la sortie du premier album de Eliane Tondut & José Dos Santos et ça, mais vues les horaires et le fait que Cyril et Lucie sont peut être un peu jeunes encore pour rester calmes tout un concert de musique baroque, ce sera donc l'Ostau. La dernière fois pour l'inauguration je n'avais pas pu y rentrer, mais ce soir il ne devrait pas trp y avoir de monde, car en plus de la pluie, l'OM rencontre le PSG ... Ouverture des portes à 18h30 ... Lorsque nous arrivons à 18h15, pas grand monde dehors mais à l'intérieur ça n'a pas commencé. Salle bien sympathique, après un petit sas dans lequel on peut prendre sa carte d'adhesion, on... Lire la suite

Oaïstern

Critique écrite le 28 avril 2014, par Pirlouiiiit

Boulodrome Carli, Marseille 26 avril 2014

Oaïstern en concert

J'avais déjà vu un bout du Oaïstern au Variété au début de l'année (voir cette chronique pour les infos techniques concernant ce ciné concert fort original) et me réjouissais à l'idée de les retrouver, en plein air cette fois. En effet les indiens de la Plaine comme ils aiment s'appeler, s'étaient donnés rendez vous au boulodrome Carli (celui situé entre Lycée Thiers et L'Ostau dau País Marselhés), qui doit être l'un des très rares boulodrome ouvert à ne pas être strictement réservé à ses membres (ou disons que ses membres sont beaucoup plus accueillant que dans tous ceux que j'ai pu croiser jusqu'ici dans le coin). Tellement accueillants qu'ils accueillent même ce ciné concert ... Une peinture de cowboy à l'entrée, l'écran tendu dans un coin malgré le temps menaçant, les musiciens qui font les balances pendant que les parties de boules continuent. C'est à ça que nous assisterons en arrivant vers 19h, tout en buvant quelques bières et dégustant quelques merguez (avant que le stand ne soit inaccessible). J'espérais que ça allait commencer pile à 21h ce qui m'aurais permis de voir un peu plus que le premier, ou alors carrément en retard histoire de voir là fin mais finalement ça commencera pile en même temps que le concert que je... Lire la suite

Accès