Accueil Palais d'Auron - Bourges
Mardi 21 novembre 2017 : 11491 concerts, 24720 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Palais d'Auron - Bourges

boulevard Lamarck
18000 Bourges

Plus d'info :

Palais d'Auron : Dernières news

Julien Clerc à La Seine Musicale & en tournée [Le 23/09/2017] A l'occasion de ses 50 ans de carrière et de la sortie le 20 octobre 2017 de son nouvel album intitulé "A nos amours", Julien Clerc se produira en concert à La Seine Musicale à Boulogne Billancourt les 23 et 24 novembre 2018, des dates qui s'ajoutent à celles déjà annoncées à...
En concert le 19/12/2018

Palais d'Auron - Bourges : les prochains concerts

Je.

23

Nov.

2017

Matmatah en concert
Matmatah
Matmatah
20H30 de 30,8 à 37,8€

Je.

14

Déc.

2017

Véronic Dicaire en concert
Veronic Dicaire
Véronic Dicaire
20H30 De 49.00 à 62.00 €

Sa.

27

Janv.

2018

Bernard Mabille
20H30 34 / 39 €

Je.

08

Fév.

2018

Cali en concert
Cali
Cali
20H30 De 30.00 à 35.00 €

Ve.

09

Fév.

2018

Cali en concert
Cali
Cali
20H30 De 30.00 à 35.00 €

Ma.

13

Fév.

2018

Michel Leeb en concert
Michel Leeb - 40 Ans!
Michel Leeb
20H30 De 39.00 à 48.00 €

Sa.

17

Fév.

2018

Roch Voisine en concert
Roch Voisine
Roch Voisine
20H30 De 39.00 à 53.00 €

Ma.

27

Fév.

2018

Michel Fugain en concert
Michel Fugain
Michel Fugain
20H00 De 40.00 à 49.00 €

Je.

05

Avril

2018

Slimane en concert
Slimane (Annulé)
Slimane
20H00 De 35.00 à 39.00 €

Di.

11

Nov.

2018

Herve Vilard
Hervé Vilard
16H00 De 38.00 à 58.00 €

Me.

19

Déc.

2018

Julien Clerc en concert
Julien Clerc
Julien Clerc
20H00 De 51.00 à 65.00 €

Sa.

19

Janv.

2019

Daniel Guichard en concert
Daniel Guichard
Daniel Guichard
20H00 De 42.00 à 61.00 €

Palais d'Auron : les dernières chroniques concerts 23 avis

Anna Calvi + Miossec + Drenge (Le Printemps de Bourges 2014)

Critique écrite le 24 avril 2014, par Pierre Andrieu

Palais d'Auron, W et Auditorium, Bourges 23 avril 2014

Anna Calvi + Miossec + Drenge (Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Mercredi 23 avril, deuxième jour du Printemps de Bourges 2014, avec déjà une belle moisson de concerts marquants : Drenge, en première partie de Skip The Use et Shaka Ponk sous le chapiteau du W, Anna Calvi en tête d'affiche à l'auditorium et Miossec, juste avant Yodelice, au Palais d'Auron... Compte rendu : Drenge Juste avant le déluge de concerts inintéressants sur le W, avec les très commerciaux, Biffy Clyro, Skip The Use et Shaka Ponk, le duo anglais Drenge fait très forte (c'est le cas de le dire vu le volume sonore, hallucinant !) impression avec un set de punk rock 'n roll admirablement bas du front, éhontément rentre dedans et sauvagement bruyant... Pour les néophytes en la matière, Drenge, c'est un batteur qui cogne, comme un malade mental et un guitariste/chanteur qui enchaîne les riffs sursaturés et les gueulantes aboyées. Deux musiciens qui ne font pas forcément preuve de beaucoup d'originalité, certes, mais qui déploient une telle énergie en jouant leur morceaux basiques que les genoux des membres du public bougent à l'insu de leur plein gré. Petit détail qui tue : le son est réglé tellement fort qu'on a les cheveux et le pantalon qui tremblent sous la puissance des décibels... Merci pour les... Lire la suite

Moriarty, Baptiste Trotignon invite Christophe Miossec, Chocolate Genius Inc, Catherine Ringer (Printemps de Bourges 2011)

Critique écrite le 22 avril 2011, par Pierre Andrieu

Auditorium et Palais d'Auron, Bourges 21 avril 2011

Moriarty, Baptiste Trotignon invite Christophe Miossec, Chocolate Genius Inc, Catherine Ringer (Printemps de Bourges 2011) en concert

Jeudi 21 avril 2011, c'est le deuxième jour du Printemps de Bourges (notre chronique du mercredi soir est ici), avec un programme chargé mais pas totalement passionnant (la soirée au Phénix avec les boulets artistiques La Fouine et Sexion d'Assaut est à éviter pour les gens qui n'apprécient pas le hip hop fait pour les gamins de 10 ans, comme nous... ). Afin d'éviter la cata, c'est à dire le mal aux oreilles provoqué par de trop mauvais concerts, notre choix se porte sur une affiche jazz avec Chocolate Genius et Baptiste Trotignon en compagnie de Christophe Miossec, puis sur les spectacles de Moriarty et Catherine Ringer... Compte rendu : Chocolate Genius Inc C'est dans un Auditorium plein à ras bord que Chocolate Genius Inc fait montre d'une classe de haut vol avec ses titres de blues 'n soul jazz folk. Et même si nous n'avons vu que la fin de son show, force est de constater que cet homme-là sait trousser des morceaux marquants, car très sobres, arrangés subtilement et chantés d'une voix pleine de vécu et d'âme évoquant un antique rappeur bluesman. A suivre ! Baptiste Trotignon invite Christophe Miossec Ouvert d'esprit et à la recherche de nouvelles aventures, le pianiste de jazz Baptiste Trotignon... Lire la suite

The Black Box Revelation (Printemps de Bourges 2010)

Critique écrite le 16 avril 2010, par Pierre Andrieu

Le Palais d'Auron, Bourges 15 avril 2010

The Black Box Revelation (Printemps de Bourges 2010) en concert

The Black Box Revelation, Passage éclair et percutant ! A peine le temps de se remettre de la prestation pour le moins énervée d'Iggy & The Stooges au Printemps de Bourges, le mercredi 14 avril, que se profile à l'horizon, le lendemain à 17 h, le passage éclair et percutant (40 minutes) au Palais d'Auron du duo belge The Black Box Revelation, l'un des petits fils des auteurs de Raw Power... La sensation de se faire passer dessus par l'histoire du blues rock depuis les pionniers du genre... L'horaire est inhabituel, le public est composé de gamins en culottes courtes venus voir les superstars internationales et sauveurs du rock hexagonal de BB Brunes (selon quelques spécialistes de rock 'n roll dont nous ne faisons heureusement pas partie... ), la salle se remplit encore mais le ténébreux chanteur/guitariste Jan Paternoster et le démonstratif batteur Dries Van Dijck ne sont pas là pour rigoler ou laisser passer leur chance de faire leurs preuves devant un nombreux public. Ils envoient directement et sans prévenir du lourd : des titres de blues 'rock 'n roll faisant penser à une rencontre extrêmement fertile entre Black Rebel Motorcycle Club, Jon Spencer Blues Explosion, The White Stripes, Nirvana, Oasis et... Lire la suite

Sliimy (Printemps de Bourges 2009)

Critique écrite le 25 avril 2009, par Pierre Andrieu

Le Palais d'Auron, Bourges 24 avril 2009

Sliimy (Printemps de Bourges 2009) en concert

Un concert millimétré, très attendu par les fans d'électro pop ‘n folk reggae soul (ouf !), qui a laissé les autres un peu perplexes au Printemps de Bourges : celui du jeune Sliimy, nouvelle vedette venant tout droit de myspace... Certes, on ne peut qu'admettre que le tube Wake Up - joué en fin de concert au Palais D'Auron - est entêtant, que la reprise de Womanizer de Britney Spears - interprétée au début, elle - est plutôt marrante , que l'artiste est fait pour la scène et semble hyper à l'aise quand il brûle littéralement les planches... Mais, car il y a un "mais", il faut quand même reconnaître des côtés vraiment trop aseptisés, creux et maniérés à ce show extrêmement pro, incroyablement formaté pour le grand public (venu également aujourd'hui pour applaudir les fades et pâles Hugh Coltman et Charlie Winston, il doit avoir chez lui l'inepte disque de Julien Doré et apprécier les prestations scéniques hyper faibles du nain à la barrette)... La fraîcheur de Sliimy, sa tentative réussie de se créer un personnage entre Prince, Mika, Lily Allen, Boy George, Marvin Gaye et Nina Simone et l'entrain manifesté sont néanmoins remarquables en live. Sliimy est content de jouer, il le dit, il le montre, il remercie tout le... Lire la suite

Zone Libre VS Casey & Hamé (Printemps de Bourges 2009)

Critique écrite le 23 avril 2009, par Pierre Andrieu

Palais d'Auron, Bourges 22 avril 2009

Zone Libre VS Casey & Hamé (Printemps de Bourges 2009) en concert

Le rock et le rap sont faits pour se rencontrer, mais visiblement pas à Bourges en première partie d'un concert hip hop ! Ambiance houleuse et totalement lamentable au très bon concert de Zone Libre Vs Casey & Hamé, une première partie de Kery James, Médine et Rohff, pas du tout appréciée par une partie du public du Palais d'Auron au Printemps de Bourges 2009... Arriver sur scène et se faire immédiatement huer par une grande partie du public sans avoir joué la moindre note de musique, ça ne doit pas être très agréable... C'est ce qui arrive le mercredi 22 avril à Zone Libre Vs Casey & Hamé, coupables d'avoir commis un crime de lèse majesté selon les jeunes fans de hip hop pas très finauds composant l'assistance : être un groupe de rock avec deux rappers aux micros, présentant un projet commun (le disque L'Angle Mort). Malgré la classe d'un concert où Serge Teyssot-Gay (Noir Désir), Marc Sens (Yann Tiersen band), Cyril Bilbeaud (ex Sloy), Casey et Hamé (La Rumeur) font étalage de leur talent pour faire se percuter le rock expérimental bruitiste avec le hip hop vengeur, rien n'y fait ; entre les morceaux, le groupe récolte doigts d'honneur, insultes répétées, jet de projectiles et une ambiance qu'on croyait réservée à un... Lire la suite

Juliette Gréco + Abd Al Malik (Printemps de Bourges 2007)

Critique écrite le 24 avril 2007, par Pierre Andrieu

Le Palais d'Auron, Bourges 18 avril 2007

Juliette Gréco + Abd Al Malik (Printemps de Bourges 2007) en concert

Joli mélange des genres lors de la deuxième soirée du Printemps de Bourges 2007, avec le très émouvant concert d'Abd Al Malik et Juliette Gréco au Palais d'Auron... Photo © François Mellet Abd Al Malik : Visiblement ravi d'assurer la première partie de la grande Juliette Gréco, le très acclamé auteur de l'album Gibraltar, Abd Al Malik a offert un excellent concert au public de Bourges. Son humour, sa voix, sa prestance et son talent ont irradié la salle, très rapidement sous le charme de ses arabesques vocaux et gestuels. Les textes d'Abd Al Malik - bien écrits, intelligents et honnêtes - sont superbement slamé/rappé, avec comme bande son un groupe de premier choix composé d'un organiste, d'un bassiste, d'un batteur et d'un homme aux platines. Entre jazz, rock et hip hop poétique, l'univers du rappeur issus d'un quartier dit sensible de Strasbourg se révèle captivant, souvent poignant, parfois belliqueux mais jamais cliché ou démagogue. Un exploit donc. Abd Al Malik a en outre le très grand mérite de ne pas opposer les genres, comme le font parfois quelques écervelés inconscients des trésors que recèle l'histoire de la chanson française. Un hommage est donc rendu à un très grand rapper du nom de Jacques Brel, avec... Lire la suite

Accès