Accueil Parc de Miribel Jonage - Miribel
Mercredi 19 février 2020 : 10842 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Parc de Miribel Jonage - Miribel


01700 Miribel

Plus d'info :

Parc de Miribel Jonage : les dernières chroniques concerts 3 avis

Festival Woodstower 2019 : Nekfeu, Blade, Remy, Etienne de Crecy...

Critique écrite le 05 septembre 2019, par AgatheNight

Miribel 29 août 2019

Festival Woodstower 2019 : Nekfeu, Blade, Remy, Etienne de Crecy...  en concert

Depuis 21 ans, le festival Woodstower nous dévoile ses artistes les plus sensoriels. Cette année, il ouvre ses portes ce jeudi 29  août et nous plonge au coeur d'une atmosphère électrique et lumineuse. Les mains sont en l'air, les regards sont impatients, le public est venu le sourires aux lèvres pour un voyage électrique et rythmique qui durera toute la nuit. La soirée commence en pétillant avec Blade, formation de musiciens et de rappeurs, qui voyage à travers les genres old school, rap et électro. Blade mélange, Blade est intense et ça commence ! Remy, un jeune rappeur lyonnais apparaît ensuite sur scène. Repéré par Mac Tyler, il vient de sortir un premier album (c'est Remy) qui fait battre les coeurs et nous surprend avec des textes poignants. Des sentiments forts parcourent alors la scène. Le public se... Lire la suite

Festival Woodstower : Zahra Hindi + Herman dune + Tricky + Peaches + André Duracell

Critique écrite le 16 septembre 2009, par boby

Grand parc Miribel Jonage- Lyon 28 aout 2009

Festival Woodstower : Zahra Hindi + Herman dune + Tricky + Peaches + André Duracell en concert

Après une nuit glaciale dans la toundra lyonnaise, une heure de galère pour trouver la navette pour Lyon et une petite balade dans le village artisanal, nous voilà de retour au Woodstower Festival. Pour ce deuxième jour, le moins qu'on puisse dire c'est que les organisateurs ont mis le paquet, Tricky, Peaches, et même des petits fours à l'espace pro accompagnés de ponch. Arrivés en retard pour pouvoir apprécier le quatuor composant Max Tundr, nous nous rattrapons finalement sur Hindi Zahra, jeune chanteuse aux influences orientales. Ambiance minimaliste et intimiste, c'est sur un simple "Bonjour" que tout commence. Il faut avouer que dés la première chanson, la mélancolieuse voix d'Hindi envoute l'assemblée. A la frontière du psychédélisme, les danses entreprises par la jeune demoiselle convertissent les derniers incertains. La jeune chanteuse peut se féliciter d'avoir attiré un public nombreux, pas spécialement démonstratif mais en tout cas réceptif. Les morceaux se succèdent, bien qu'un peu répétitifs ces derniers ne manquent pas d'installer une ambiance zen et relaxante. Dans un tout autre registre, c'est Herman Dune seul qui prend le relais sur l'immense scène du lac, qui, pour le coup, parait bien vide. Pas de... Lire la suite

Festival Woods Tower Day 01 : Dub Inc, Sporto Kantes, Mardi Gras Brass Band, Dadi & Charlie...

Critique écrite le 05 septembre 2009, par Boby

Parc de Miribel - Lyon 28 Août 2009

Festival Woods Tower Day 01 :  Dub Inc, Sporto Kantes, Mardi Gras Brass Band, Dadi & Charlie... en concert

Il ne fait aucun doute que si j'avais eu de l'argent, je me serai rué comme les quelques 97000 festivaliers au Rock en Seine pour apprécier une programmation banale, ressemblant à la majorité des festivals. Cependant je n'avais ni l'argent ni l'envie de débourser ce que je n'avais pas pour voir (hyperbole ?) Oasis ou entendre l'inaudible soupe de Faith No More, par conséquent je me suis rabattu sur un festival que nous qualifierons de seconde main, un de ces petits festivals qui préfèrent miser sur l'originalité plutôt que sur les grosses machines commerciales. Outre une programmation qui sort des sentiers battus, ce qui fait la force de cette 11 édition de Woodstower c'est la pérennisation de son engagement pour un festival propre et respectueux de l'environnement, et à la vue des efforts déployés (toilettes sèches artisanales, gobelets réutilisables, recyclage des déchets...), il n'y a aucun doute ; le Parc de Miribel n'a pas d'inquiétude à avoir pour son écosystème. Arrivé sur place il faut avouer que le cadre est tout simplement magnifique, espaces verts abondants, doux chants d'oiseaux, et même un lac, bref la pochette idéale pour un magazine touristique. Loin du brouhaha urbain, l'ambiance, même en fin de vacances,... Lire la suite

Accès