Accueil Lille La Péniche - Lille
Mercredi 17 janvier 2018 : 12685 concerts, 24811 chroniques de concert, 5192 critiques d'album.

La Péniche - Lille

avenue Cuvier
59000 Lille

Plus d'info :

La Péniche - Lille : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

La Péniche - Lille : l'historique des concerts

Di.

27

Nov.

2016

Birth Of Joy + The Experimental Tropic Blues Band + Karma Sutra

Je.

24

Nov.

2016

L.a. Witch + Guest

Sa.

19

Nov.

2016

Brns + Agar Agar + Week End Affair

Ve.

18

Nov.

2016

Rocky + Adam Naas + Eddy De Pretto

Sa.

05

Nov.

2016

Ben Caplan & The Casual Smokers

Sa.

29

Oct.

2016

Severin

Ma.

25

Oct.

2016

Porches

Lu.

24

Oct.

2016

Civil Civic

Me.

19

Oct.

2016

Boytoy

Ve.

14

Oct.

2016

Paillette Tempête - Mofo Party Plan - Djs - Karaoké - Etc

Me.

12

Oct.

2016

Jil Is Lucky + Laurent Lamarca

Ma.

11

Oct.

2016

His Clancyness

La Péniche : les dernières chroniques concerts 2 avis

Mark Lanegan

Critique écrite le 08 juin 2016, par Charliii

La Péniche, Lille 4 mai 2016

Mark Lanegan en concert

Pour la troisième fois en moins d'un an, on retrouve l'infatigable Mark Lanegan. En août, il avait rempli le Grand Mix à Tourcoing, une salle dont la taille lui convenait très bien - juste assez intimiste - alors qu'à Rock en Seine, de jour, il était comme souvent moins à l'aise. Cette fois, il passe dans une salle particulière, l'intimiste et impeccable Péniche. Combien peuvent dire l'avoir vu jouer dans un tel cadre ? Une centaine de privilégiés auront cette chance en cette veille de long week-end. Beaucoup n'auront pas de place. Entre ces multiples collaborations (récemment, on l'a vu auprès de John Cale pour interpréter The Velvet Underground and Nico à la Philharmonie de Paris) et sa double incarnation en concert (Mark Lanegan/Mark Lanegan Band), on ne sait même plus exactement quel album il vient défendre. Mais on se doute que le set sera de qualité. Depuis quelques années,... Lire la suite

Jacco Gardner + Michael Rault

Critique écrite le 27 novembre 2015, par Xavier Averlant

La Péniche, Lille 20 novembre 2015

Jacco Gardner + Michael Rault en concert

Premier concert post-attentat et ça nous a fait du bien de replonger dans l'univers des salles de concert une semaine après le drame survenu au Bataclan. C'est à la Péniche qu'a eu lieu le concert de Jacco Gardner (deuxième passage dans la région cette année après l'excellent concert au Grand Mix de Tourcoing en mai dernier). En première partie, énorme surprise avec le Canadien Michael Rault. Inconnu au bataillon, le groupe est composé du déjà cité Michael Rault (chant et guitare), d'un deuxième guitariste et d'une section basse/batterie. Dès le premier morceau, on aime tous les ingrédients : des riffs bien envoyés mais pas bourrin, un ton pop mélancolique, des solos de guitares psyché-fuzz... Le premier morceau du show était le plus "bourrin", façon de parler hein, le reste étant dans une tonalité plus douce. La voix de Michael évoque John Lennon lorsqu'il chante doucement et trouve sa personnalité dans les morceaux plus enlevés. Tous les morceaux trouvent leur place, la débauche d'énergie, juste... Lire la suite

Green Vaughan + Hook & the Twin - Festival les Paradis Artificiels

Critique écrite le 20 avril 2010, par Reno

La Péniche - Lille 17 avril 2010

Green Vaughan + Hook & the Twin - Festival les Paradis Artificiels en concert

Qui a encore envie d'aller écouter Iggy Pop lui casser les oreilles ? Bon, ceci dit il y avait the Black Box Revelation en première partie... mais en ce samedi soir de Paradis Artificiels, il y avait aussi et surtout, Hook & the Twin à la Péniche (anciennement "du pianiste"). Et, comment le dire sans passer pour un gros naze de snobinard, c'était quand même une perspective plus excitante que d'aller se faire concasser les tympans par un vieux rocker qui, ayant survécu à ses excès, a décidé de faire marcher le tiroir-caisse ? C'est de bonne guerre, me direz-vous. Il n'empêche, ce samedi soir, en plus d'être un snobinard à la noix, je me sens l'âme d'un pacifiste... Ces digressions de salon posées sur le papier (c'est une image, hein, pour ce qui est des arbres découpés, le Web est écolo), causons zizique. C'est donc les yeux au niveau de l'eau (agréable dépaysement) que la soirée pouvait commencer, avec Green Vaughan, doublette Lilloise constituée, faut-il en croire leur myspace, par Sushi à la voix et Spung à la... Lire la suite

Accès