Accueil Marseille - Aix Petit Pavillon - Marseille
Mercredi 22 novembre 2017 : 11787 concerts, 24727 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Petit Pavillon - Marseille

54 Corniche Kennedy
13007 Marseille

Plus d'info :

Petit Pavillon - Marseille : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Petit Pavillon - Marseille : l'historique des concerts

Ve.

30

Août

2013

Plateau Radio Grenouille

Ve.

23

Août

2013

Plateau Radio Grenouille

Ve.

16

Août

2013

Plateau Radio Grenouille

Ve.

09

Août

2013

Plateau Radio Grenouille

Ve.

02

Août

2013

Plateau Radio Grenouille

Ve.

26

Juillet

2013

Plateau Radio Grenouille

Ve.

19

Juillet

2013

Plateau Radio Grenouille

Ve.

12

Juillet

2013

Plateau Radio Grenouille

Ve.

05

Juillet

2013

Plateau Radio Grenouille

Ve.

28

Juin

2013

Lacydon Style

Ve.

21

Juin

2013

Plateau Radio Grenouille

Ve.

14

Juin

2013

Plateau Radio Grenouille

Petit Pavillon : les dernières chroniques concerts 1 avis

Maurice El Medioni vs Aleph Beat

Critique écrite le 11 juillet 2001, par Hum !

Le petit pavillon - Marseille 10 juillet 2001

Apéro présentation du futur tube de l'été ? Peut être pas, mais en tout cas ce qui est sûr c'est que bon nombre d'adeptes des pistes de danses estivales vont se trémousser sur ce single joyeux de Maurice El Medioni vs. Aleph Beat "laissez moi me griser".Maurice El Medioni est un pianiste de musique arabo-andalouse (qui chante aussi d'ailleurs) agé de 72 ans et qu'on a pu voir aux côtés de Lili Boniche dernièrement me semble t il. Quant à Aleph Beat il s'agit en fait de deux DJs : Big Buddha et Alif Tree. Parti d'une commande public puisque ce single a été extrait de la compilation Cosmophonie du Maghreb qui regroupe six duos traditionnels/ nouvelle génération. A midi les trois protagonistes étaient là pour présenter le morceau. Ils nous l'ont donc joué. Maurice avec son feutre sur la tête (comme sur la pochette du disque), Big Buddha tout de orange vêtu et Alif Tree tout tatoué et armé de lunettes noires. Je n'ai pas eu l'impression de la veille où je l'avais écouté en boucle et où le premier nom qui m'était venu à l'esprit était Bob Hasam (Fais moi du couscous ...). Non là j'ai trouvé ça bien sympathique et bien que pas franchement habitué des salles obscures ou des ambiances techno ou... Lire la suite

Accès