Accueil Toulouse Le Rex - Toulouse
Jeudi 23 novembre 2017 : 11708 concerts, 24728 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Le Rex - Toulouse

15 Avenue St Honoré Serres
31100 Toulouse

Plus d'info :

Le Rex : les dernières chroniques concerts 7 avis

Almeeva + Zombi

Critique écrite le 03 mai 2017, par Vilay

Le Rex, Toulouse 12 avril 2017

Almeeva + Zombi en concert

Une fois n'est pas coutume, Noiser nous a offert une programmation à tendance électronique avec deux propositions complémentaires le 12 avril à Toulouse. Almeeva et Zombi ont foulé les planches du Rex. La soirée a débuté avec Almeeva, sorte de one man band electropop dirigé par Gregory Hoepffner. Ce musicien s'était fait remarquer dans des projets aux antipodes de celui-ci. On pense notamment à ses contributions dans Time to Burn, Dawnshape ou Kidnorth. Dans un tout autre style il nous a plongé au cœur de son univers électronique minimaliste non sans rappeler celui du britannique Sohn,. Ce qui est paradoxal c'est que pour un projet solo, un maximum de choses se sont passées en live. L'utilisation de l'octopad pour créer ses rythmiques, mais aussi de la guitare ou du synthé pour jouer des nappes lives plutôt qu'enregistrées et simplement diffusées ont apporté une valeur ajoutée à ce type de musique qui à l'écoute peut paraître assez froide. De plus le multi... Lire la suite

High Fighters + Hark + Downfall Of Gaia + Conan

Critique écrite le 30 mars 2017, par Vilay

Le Rex, Toulouse 20 Mars 2017

High Fighters + Hark + Downfall Of Gaia + Conan en concert

Un avant goût d'apocalypse régnait au Rex ce lundi 20 mars. Noiser y organisait un concert ou 4 groupes se partageaient l'affiche devant un public peu nombreux. Cette très mauvaise surprise n'a pas refroidi les plus fervents amateurs de doom, de sludge, de stoner, bref... de sons GRAS ! On s'attendait à ce que l'abstentionnisme soit massif lors des prochaines élections présidentielles qui arrivent à grands pas même si nous ne sommes pas étonnés que les électeurs potentiels peinent à être convaincus par les candidats et leurs programmes... Par contre, ne pas se rendre dans une salle du centre ville de Toulouse et voter " pour " un rendez-vous métal incontournable où l'on a 4 propositions musicales différentes mais convaincantes à un tarif imbattable, ça tient de l'hérésie ! 20 euros la soirée pour aller écouter des formations musicales qui n'en sont pas à leur premier concert, ça nous fait une addition de 5 euros pour chaque groupe... Si on caricature un peu le truc on vous laisse imaginer que Noiser nous a servi Conan sur un plateau d'argent pour le prix d'un kebab-frites sans supplément et qu'une partie du public metalleux toulousain est passé à côté... C'est regrettable ! Il est plus facile pour les mauvaises langues de dire qu'on a vu... Lire la suite

La Ruda

Critique écrite le 03 avril 2009, par yey

Toulouse Le Rex 25 Mars 2009

Je n'avais pas vu La Ruda en concert depuis 3 ans et je dois avouer avoir été terriblement déçu par un spectacle lent, peu enthousiaste. Où est passé leur énergie ? Vraiment, c'est un groupe que je recommandais avant et que je déconseille fortement. Franchement en costard... Lire la suite

Holden

Critique écrite le 27 février 2003

Café Rex, Toulouse 25 janvier 2003

Excellent groupe malheureusement pas encore assez connu (mais qui commence à faire sa place...). Trés heureuse de les avoir vu d'autant plus que c'était pour eux une première à Toulouse, du coup une ambience trés chaleureuse. J'aurais seulement aimé qu'ils jouent un peu plus du... Lire la suite

Superbus

Critique écrite le 30 octobre 2002, par Tôphe

Café Rex, Toulouse 23 octobre 2002

Superbus devrait changer d'ingé son ! Le concert était bien, avec une ambiance surtout portée par le public (des fans en délire au bout de 3 notes ), et qui est montée assez timidement du groupe. Mais surtout, quel son !! Pas de voix de la chanteuse pour la salle : "chantez moins fort, je m'entends à... Lire la suite

Superbus

Critique écrite le 24 octobre 2002, par cseb

Café Rex, Toulouse 23 octobre 2002

Une heure d'attente après l'ouverture, (c'était un peu lourd) voici Superbus avec Jennifer et ses comparses. Malheureusement, la configuration de la salle fait que soit il fallait arriver très tôt pour se coller devant la scène, soit trouver une place sur les côtés qui sont surélevés, soit être très grand pour voir quelque chose. La scène est trop basse et on distingue mal les membres du groupe, ne parlons pas du batteur. La salle a eu vite fait de s'enflammer aux premières notes de guitares, les gens étaient compressés devant, pogotaient au milieu et écoutaient la musique... derrière.... Lire la suite

Accès