Accueil Lyon Théâtre antique de Fourvière - Lyon
Mercredi 24 juillet 2019 : 11810 concerts, 25591 chroniques de concert, 5260 critiques d'album.

Théâtre antique de Fourvière - Lyon

6 Rue Antiquaille
69005 Lyon

Plus d'info :

Théâtre Antique de Fourvière : les dernières chroniques concerts 65 avis

The Good The Bad & The Queen (Nuits de Fourvière 2019)

Critique écrite le 19 juillet 2019, par Daddrock

Théâtre antique de Fourvière, Lyon 15 juillet 2019

The Good The Bad & The Queen (Nuits de Fourvière 2019) en concert

Le marqueur rock de Fourvière 2019 est sans aucun doute The Good The Bad & The Queen. Loin, très loin devant Interpol proposant quelques jours plutôt un récital à la Pixies. Sans saveur. Le casting du groupe porté par Damon Albarn était en soi une invitation à la découverte musicale. Pas d'écoute préalable du dernier album composé par le doigté précis du producteur de Bowie, Tony Visconti. Seule "Merrie Land", ritournelle à fredonner à l'infini avait retenu mon attention. Un quatuor de cordes s'installe sur scène. Trois violons, un violoncelle. En fond de scène, quelques éléments urbains peints sur une bâche tendue. L'ouest londonien ? Le dessin est sombre. Un coup de crayon à la Tardi. A des années lumières du graphiste de Gorillaz, Jamie Hewlett. Deux lampes de chevet rouges éclairent sobrement chaque coin de la scène. L'impatience de voir surgir sur scène le quatuor se fait sentir. Le public s'observe. Ricoché dans les costumes du public, entre tenues distinguées blanches de l'imposant carré VIP et porteurs de l'incontournable tee-shirt du bassiste des Clash fracassant le corps de son instrument sur la scène du Paladium de NY.... Lire la suite

The G / Première Partie de Midnight Oil

Critique écrite le 18 juillet 2019, par Jacques 2 Chabannes

Théâtre antique de Fourvière, Lyon 9 juillet 2019

The G / Première Partie de Midnight Oil en concert

Corsica Glamzione ! (ça ne veut rien dire, je sais, mais ça me plaît !) Comme il est de coutume, le rite des "premières parties", s'il ne fait pas toujours des heureux parmi les fans "hardcore", parce que présents de Live quasi exclusivement pour soutenir leur tête d'affiche du soir et de cœur, peut parfois révéler des groupes en devenir, en confirmer certains ou bien en dissuader définitivement d'autres... c'est selon ! Le duo, formé de Luigi et Fiu, qui officie ce soir ici en lever de rideau, n'aura pas été dicté par une logique purement commerciale - genre maison de disques qui veut implanter un "poulain du moment" ou un festival qui en profite pour placer un favori régional". The G, a en effet déjà ouvert pour les Australiens de Midnight Oil lors de leur dernier passage à l'Olympia de Paris, il y a deux années déjà, et donc présents ce soir à leur demande. Ce qui change tout, ou presque. Un duo de frères insulaires (La Corse, you know ?) qui, après avoir tâté de divers instruments, dès son plus jeune âge, peut se permettre aujourd'hui, du haut de ses quinze et dix-huit années, de s'emparer habilement d'une scène avec une belle aisance, une naissante maturité. Ceci ajouté à un goût pour le spectacle certain et... Lire la suite

New Order + Mermonte (Nuits de Fourvière 2019)

Critique écrite le 16 juillet 2019, par Ylxao

Théâtre antique de Fourvière - Lyon 28 juin 2019

New Order + Mermonte (Nuits de Fourvière 2019) en concert

Toute la journée, tentant vainement de travailler sereinement, je lutte intérieurement contre la grande menace qui sourde : l'impatience. Lyon : L'été est là. Les Nuits de Fourvière aussi. New Order est de la partie ! Ce vendredi-soir, concrétisation d'un rêve d'ado : voir au moins une fois sur scène les membres d'un groupe qui continue de me faire écho aujourd'hui : Joy Division. À la mort de leur énigmatique chanteur Ian Curtis, les musiciens, devenus New Order, ont poursuivi leur carrière en embrayant vers une sphère orienté plus électro rock. En première partie : Mermonte, un groupe de pop orchestrale rennais, interprète un set très lumineux, instrumentalement nourri de parties très hétéroclites : guitares, batterie, synthé, violon, vibraphone se greffent les uns aux autres pour concocter des cocktails sonores très colorés. Petit remontant bien rafraichissant pour des journées comme cette soirée-ci où Lyon croule sous les 40 degrés. Les voix portées à l'unisson sont auréolés de tintements rappelant des cloches cristallines nous font évoluer l'espace d'un instant dans une oasis baignée de soleil. Entre-temps, les gradins se sont bien remplis : voire même un brin trop : certes, le concert affiche complet mais il faut avouer... Lire la suite

Massive Attack + Young Fathers (Nuits de Fourvière 2018)

Critique écrite le 29 août 2018, par Kx Santos

Théâtre Antique de Fourvière, Lyon 1ze Juillet 2018

Massive Attack + Young Fathers (Nuits de Fourvière 2018)  en concert

2018. 1er Juillet. Dimanche. Grande Joie dans nos oreilles tirée de ce fort instant passé au théâtre antique de Fourvière en présence des Youngs Fathers et de Massive Attack. Youngs Fathers En gravissant les marches pour rejoindre les gradins du théâtre, dur dur de se frayer un passage dans l'assemblée tant l'affluence du public est forte. Sur les coups des 21 heures, l'auditoire, confiant, se prépare à accueillir en première partie, les Youngs Fathers, un groupe originaire d'Edimbourg et composé des trois musiciens : Alloysious Massaquoi, Kayus Bankole et Graham Hastings. Ils sont accompagnés par Steven Morrison à la batterie. Après la sortie de leur album "Cocoa Sugar", cette année, qui se présente dans une veine toute aussi singulière que les deux premiers albums, le trio nous arrive sur scène prêt à nous délivrer de vive voix le contenu de celui-ci. Dans une attitude légèrement statique le temps de deux morceaux, le trio l'abandonne rapidement au profit d'un déhanchement énergétique continu. Les morceaux de ce nouvel album s'enchainent sur des rythmes enfiévrés ou fricotent ensemble des influences groovy, jouxtant entre la pop et le rap en passant par une utilisation du gospel surprenante combinées aux arrangements hip... Lire la suite

Marquis de Sade + Fabio Viscogliosi (Nuits de Fourvière 2018)

Critique écrite le 27 août 2018, par Ylxao

Odéon - Théâtres romains de Fourvière (Lyon) 25 juillet 2018

Marquis de Sade + Fabio Viscogliosi (Nuits de Fourvière 2018) en concert

Ce lundi 25 Juin, une belle soirée au doux parfum crépusculaire s'annonce dans les ruines circulaires de Lyon : Fabio Viscogliosi en première partie et en tête d'affiche, une venue très attendue à Lyon pour les Marquis de Sade. Fabio Viscogliosi Fabio Viscogliosi, talentueux artiste lyonnais, porte plusieurs casquettes. Polyvalent, il est à la fois connu pour ses ouvrages dans la bande dessinée, et notamment pour ses qualités de musicien qui l'amènent au cours de sa carrière à côtoyer le milieu du cinéma : " Cette femme-là " de Guillaume Nicloux et collaborer avec plusieurs autres artistes comme Yann Tiersen ou encore The Married Monk. Ce soir, nous le retrouvons donc en début de soirée. Dés le commencement, l'ambiance est assez feutrée dans l'Odéon. Le cadre de l'installation scénique ouvre la vue sur la ville que l'on peut survoler en détail. Le panorama est splendide : le regard peut errer depuis la Saône et remonter tout le vieux Lyon, traverser les ponts et aller s'attarder sur d'autres toits de la ville et autres monts lointains. Revenons-en à la musique. De pair avec l'atmosphère chaleureuse et bienveillante qui s'installe dans le théâtre antique, les mélodies de Fabio Viscogliosi circulent librement dans l'air du... Lire la suite

Arctic Monkeys (Les Nuits de Fourvière 2018)

Critique écrite le 13 juillet 2018, par Pierre Andrieu

Théâtre antique de Fourvière, Lyon 10 juillet 2018

Arctic Monkeys (Les Nuits de Fourvière 2018) en concert

"Le plus grand groupe de rock du monde..." Affichant toujours une classe américaine leur permettant d'évoluer bien au-dessus des autres, les Arctic Monkeys ont une fois de plus prouvé lors des Nuits de Fourvière qu'ils étaient le plus grand groupe de rock du monde actuellement, et ce malgré le fait que le dernier album du combo anglais du désormais Californien Alex Turner, Tranquility Base Hotel and Casino, soit une jolie prise de risque sonnant... jazz pop lounge. Même un soir de demi-finale de coupe du monde de l'équipe de France de foot, les ultra populaires Singes de l'Arctique font salle comble dans les théâtres romains de Fourvière (l'un des plus beaux lieux pour assister à un concert en France, voire dans le monde), drainant une foule des grands jours majoritairement composée d'un public très jeune et enthousiaste, connaissant toutes les paroles par cœur et donnant de la voix sur toutes les chansons. "Un concert de très haut niveau, proposé par un chanteur en état de grâce et d'excellents musiciens, le tout avec un son parfait et des lights de dingue. " La France est en finale (on l'a appris en grimpant à pied la colline de Fourvière, en entendant une clameur monumentale monter de la ville), il fait beau et... Lire la suite

Accès