Accueil Marseille - Aix Théâtre Les Argonautes - Marseille
Vendredi 15 décembre 2017 : 10946 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Théâtre Les Argonautes - Marseille

33 boulevard Longchamp
13000 Marseille

Plus d'info :

Théâtre Les Argonautes - Marseille : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Théâtre Les Argonautes - Marseille : l'historique des concerts

Ve.

01

Déc.

2017

Louise & The Po' Boys en concert
Louise and the Po'boys Louise & The Po' Boys

Ve.

22

Sept.

2017

Fred et son frère + Gala Swing Quartet

Ve.

16

Juin

2017

Longchamp 5 Têtes

Sa.

29

Avril

2017

The Shoeshiners Band & Swingin'marseille

Ve.

17

Juin

2016

Le Longchamp 5 Têtes + Dj Choci Loni

Ve.

20

Mai

2016

Longchamp Cinq Têtes

Ve.

22

Avril

2016

Lonchamp 5 Têtes

Sa.

02

Avril

2016

Pangea

Ve.

25

Mars

2016

Longchamp Cinq Têtes

Je.

04

Fév.

2016

Longchamp Cinq Têtes

Ve.

09

Mai

2014

Le Longchamp 5 têtes

Ve.

20

Sept.

2013

Du Vent + Transphère

Di.

14

Avril

2013

Mi Nor Syndicate

Sa.

13

Avril

2013

Mi Nor Syndicate

Je.

28

Mars

2013

Enterré sous X

Ve.

13

Juillet

2012

Bones Out Record

Théâtre Les Argonautes : les dernières chroniques concerts 5 avis

Matt Elliott- Ubu Noir (Festival des Artgonotes)

Critique écrite le 27 septembre 2014, par Phil2guy

Théâtre les Artgonautes, Marseille 30 Août 2014

Matt Elliott- Ubu Noir (Festival des Artgonotes) en concert

De retour sur Mars en cette fin de mois d'août, je me rends à la dernière soirée de la première édition du Festival des Artgonotes au théâtre des Artgaunautes sur le Boulevard Longchamp. Plutôt sympathique de terminer la période estivale avec un événement comme celui-ci. Ce tout jeune Festival propose une affiche de qualité. J'ai loupé Catalogue et Eastern Commitee la veille et Oh!Tiger Mountain l'avant veille, autant de formations phocéennes de premier plan. Je vais donc me rattraper ce soir avec le folksinger anglais Matt Elliott, je ne voudrais pour rien au monde manquer la venue de musicien d'envergure qui vient jouer à deux pas de chez moi. Singulier parcours que celui de Matt Elliott : l'homme pratiquait à la fin du siècle dernier une electronica tordue et cérébrale mais captivante avec son projet Third Eye Foundation et jouait avec toute une nébuleuse de musiciens issu de la scène post rock british à l'influence souterraine comme Movietone ou Flying Saucer Attack (à (re)découvrir absolument). Il a ensuite délaissé les machines au début des années 2000 pour pratiquer un folk sombre et introspectif et mène depuis une carrière discrète mais toujours passionnante. Ubu Noir, qui joue ce soir en première partie, est un duo constitué... Lire la suite

Reliques + Oh ! Tiger Mountain (festival des ArtGoNotes)

Critique écrite le 06 septembre 2014, par pirlouiiiit

théâtre des Argonautes, Marseille 28 août 2014

Reliques + Oh ! Tiger Mountain (festival des ArtGoNotes) en concert

Et c'est reparti ... après près d'un mois de dépaysement total (et de quasi déconnexion internet) nous voici de retour à Marseille avec déjà pour moi du retard (en chroniques de concert). Aussi avant de laisser une trace sur ce fabuleux fest-noz de la ferme du Cosquer à Carnoët (où se produisaient entre - beaucoup d'- autres les Frères Morvan) ou ce très sympathique concert dîner de Fanch le Marrec à Primel Tregastel, je vais plutôt écrire un petit quelque chose sur cette très jolie soirée passée au théâtre des Argonautes dans le cadre du festival presque éponyme des ArtGoNotes. Ayant une rentrée bien chargée je faisais exprès de ne pas trop regarder ce qui passer à Marseille la dernière semaine d'aout, mais lorsque je suis quand même tomber sur la très belle affiche (au sens propre comme au figuré) de ce tout nouveau festival impossible de ne pas y aller Premier soir, jeudi : Reliques et Oh ! Tiger Mountain, le deuxième : Catalogue et Eastern Committee et le troisème Matt Elliot et Ubunoir (seul groupe que je ne connais pas), et tout ça dans le non moins chouette cadre du théatre des Argonautes où j'avais découvert il y a fort longtemps Hervé André dans son duo Fictions Intimes et où j'étais revenu il y a quelques années pour une... Lire la suite

Nicolas Cante - festival "And on the other hand"

Critique écrite le 20 septembre 2009, par Saïht Amh

theatre des Argonautes - Marseille 18 septembre 2009

Nicolas Cante - festival

Nicolas Cante ou le temps bien pianoté Il y a de nombreuses similitudes entre la météo qui sévit sur Marseille en ce début de rentrée et le concert donné par Nicolas Cante dans le cadre du festival de musique improvisée And on the other hand. Confortablement installé dans la première salle (le bar) du Théâtre des Argonautes, il eût fallu que j'aie avec moi tout l'attirail dont on se munit lorsqu'on sort ces jours-ci à l'extérieur. Non pas qu'il pleuve à l'intérieur des Argonautes, non. Non plus qu'il y fasse si chaud qu'il nous faille enfiler un short et un maigre marcel. Non. Mais plutôt que le spectacle donné ce soir-là par Nicolas Cante avait convoqué tonnerre, pluie, soleil, vent cinglant, giboulées, bises, nuages noirs et ciel bleu. Oui. Tout ça. Un microclimat ultra changeant, sur le fil, faisant faire aux baromètres que nous sommes une danse en dents de scie. Ce piano-là n'était pas un Pleyel de concert. Plutôt un instrument de saloon, à ciel ouvert qui plus est, c'est-à-dire éventré, pas pudique pour un sou et sous assistance électronique. Partant de ses entrailles de fer et de bois, des fils venaient nourrir des machines à boutons et à lumières clignotantes. Quel rapport avec la météo, me direz-vous ? Pour l'instant, si... Lire la suite

Le Comptoir du Slam

Critique écrite le 10 janvier 2010, par Pirlouiiiit

Théâtre des Argonautes, Marseille samedi 26 decembre 2

Le Comptoir du Slam en concert

samedi 26 décembre, la plupart des salles de concert Marseille goutent a une trêve bien méritée après une année 2009 très riche (je vois le mal qu'on a eu a ne sélectionner que 50 photos pour la rétrospective annuelle a Lollipop) ... Pendant que certains se remettent d'un repas de fête, ou sont partis voir leur famille a l'autre bout de la France ou au ski, a l'heure des bilans et autres best-of, le théâtre des Argonautes continue de servir de Comptoir du Slam comme tout au long de l'année. Du slam je ne connais pas grand-chose / grand monde si ce n'est Frederic Nevchehirlian et bien sur Grand Corps Malade et Abd Al Malik (hum !). J'ai déjà vu des performances de spoken word (notamment a New York) mais je n'ai encore jamais assisté à une de ces (pas si rare que ca) sessions marseillaises. On arrive la porte qui donne sur le boulevard Longchamps est ouverte (c'est vraiment "entrée libre"). On rentre dans la partie bar du théâtre (la ou se tient la session) ... on a tout de suite l'impression de rentrer chez quelqu'un ou tout le monde se connait. Certains mangent des pizzas achetées en face, d'autres sont au bar ... La soirée commence par une mise en bouche avec 3 slammeurs ... je me souviens avec sourire des histoires du coq... Lire la suite

Fictions Intimes

Critique écrite le 11 février 2006, par Pirlouiiiit

Théatre des Argonautes - Marseille 09 février 2006

Fictions Intimes en concert

Depuis que je suis tombé sur leur drôle de disque Live aux Argonautes je cherchais une occasion d'aller les voir sur scène. Apres avoir bien failli les voir sur un bar de la Plaine, et les avoir raté a la Méson j'ai enfin réussi cette semaine. Il faut dire il passait trois soirs au même endroit. Ce fameux Théâtre des Argonautes ou ils justement enregistré leur disque. Concert annoncé à 20h30 ...je me dépêche, des fois qu'ils commencent a l'heure. Apres avoir eu un peu de mal a trouver un endroit pour accrocher mon vélo (il finira sur une des palissades qui protégent les voies du tramway en construction). L'entrée du théâtre est assez discrète ... ce qui explique que je ne l'avais jamais repéré. Une fois que j'ai passée le guichet (qui fait très vieux théâtre ou ciné) je me retrouve dans une petite salle équipée de petites tables avec toiles cirées rouges et blanches, quelques fauteuils, un bar sur la gauche et quelques personnes qui discutent et boivent des coups. Je dois avouer que je suis séduit par ce lieu qui visiblement programme pas mal de théâtre, mais aussi accueil des soirée slam, tango et projette de se transformer en cinéclub une fois par mois ! A 20h50 on nous fait passer dans la salle proprement dite. On passes... Lire la suite

Accès