Accueil Toulon Théâtre Denis - Hyères
Jeudi 23 novembre 2017 : 11715 concerts, 24729 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Théâtre Denis - Hyères

12 Cours de Strasbourg
83400 Hyères

Plus d'info :

Théâtre Denis : les dernières chroniques concerts 14 avis

Bertrand Belin

Critique écrite le 22 novembre 2016, par Pierre C

Théâtre Denis Hyères 20 novembre 2016

Bertrand Belin en concert

Le temps est chafouin ce dimanche 20 novembre à Hyères. Les nuages menaçants et le vent ravissent les quelques planchistes et kite-surfeurs à l'Almanarre tout proche. La pluie n'est pas loin, à l'affût. Le théâtre Denis, ses 200 places assises et ses 2 balcons, accueille ce soir Bertrand Belin et ses musiciens. L'avant-veille, ils étaient à Créon (vers Bordeaux), la veille ils étaient à Mâcon. Il suffit de prendre une carte de France pour comprendre la distance parcourue en trois jours. On pourrait alors craindre une petite fatigue légitime, une petite mécanique routinière s'installant l'air de rien pour le concert à venir. On pourrait. Et pourtant. Que nenni. Personne ne le sait encore mais ce sera encore une fois du beau, du bon, du Belin quoi. Et tout le monde croisé à la sortie avait le sourire jusqu'aux oreilles. Autant le dire tout suite, on en a encore pris plein les mirettes, plein les esgourdes, plein le cœur. Pas de première partie, on attaque direct dans le vif du sujet. Et tôt: 18h30. Le charisme de... Lire la suite

Interview de Françoiz Breut à l'occasion du festival Les Femmes s'en mêlent

Interview réalisée le 29 mars 2016, par Lartsenic

théâtre Denis à Hyères 26 mars 2016

Interview de Françoiz Breut à l'occasion du festival Les Femmes s'en mêlent

Françoiz Breut était invitée par le festival Les Femmes S'en Mêlent le 26 mars au théâtre Denis à Hyères, en co-plateau avec Alejandra Ribera. Son dernier album Zoo vient tout juste de sortir chez Caramel Beurre Salé. Une merveille. Nous le chroniquerons bientôt. Elle jouera en... Lire la suite

Elysian Fields + Ladylike Lily (Festival Faveurs de Printemps)

Critique écrite le 22 avril 2014, par Aureza

Théâtre Denis - Hyères 10 avril 2014

Elysian Fields + Ladylike Lily (Festival Faveurs de Printemps) en concert

Dans ces villes du sud le soleil est un élément clé. Il semble s'intégrer aux constructions. La cité n'aurait pas la même allure sous une pluie battante, les palmiers feraient tache. Ça tombe bien, aujourd'hui le soleil brille. Faveurs de printemps fête sa dixième édition. Initié par Tandem (scène de musiques actuelles un peu particulière, basée à Toulon sa programmation voyage dans plusieurs salles sur l'ensemble du département) le festival se déroule cette année sur trois jours à Hyères. Le théâtre Denis fait face à l'église anglicane où Lidwine vient de donner son concert. La salle n'est pas grande, juste ce qu'il faut, une intimité qui fait du bien. Fauteuils rouges et balcons, le décorum participe à l'émotion du soir. Le concert n'a pas encore commencé. Je discute avec l'homme chargé de la sécu et découvre Hyères à travers ses yeux. Jennifer Charles passe devant moi, camouflée dans son manteau, le visage ravagé. Ça me fait bizarre de la voir comme ça. J'ai en tête la pochette de Bleed your cedar -syndrôme hibernatus- je reste figée sur ce premier album que j'ai dû écouter des centaines de fois. 1996. Le temps passe. Je survole sa discographie. Une histoire en pointillé que je comble ce soir en la voyant pour la première... Lire la suite

Anna Aaron + Forêt

Critique écrite le 28 mars 2014, par Callie-Cotto

Théâtre Denis - Hyères 26 Mars 2014

Anna Aaron + Forêt en concert

" Il régnait ici cette même impression d'être entouré par les habitants endormis d'un monde au seuil de l'éveil ". Ces mots écrits par William Gibson ont probablement marqués au fer rouge Anna Aaron qui se présente ce soir dans l'alcôve moelleuse du théâtre Denis à Hyères. On devine à première vue une femme d'apparence frêle et fragile, mais " ce qui paraît n'est presque jamais la vérité ". Lorsque les premières notes jaillissent en cette nuit printanière chargée d'énergie, un courant tellurique se déchaine en quelques secondes à peine. L'atmosphère n'est jamais figée, le son se distille et s'infuse lentement. Tout comme le livre culte de Gibson, les premières notes amorcent déjà les prémices d'une soirée où la magie opère et nous envoûte littéralement. Et Anna devient neuromancienne ... Comme une incantation lancinante, Neuro le dernier opus d'Anna rend hommage au livre culte de la science-fiction, fondateur du mouvement cyber-punk en 1984. Alternant balades mélancoliques avec des morceaux comme Case ou Linda, véritables pépites poétiques, Anna ouvre des portes quasi mystiques comme sur l'entêtant Heathen. Je reste totalement fascinée par Emilie Zoé dont les doigts de fée sur sa guitare me déroutent, cette... Lire la suite

Flashing Teeth & Syd Matters

Critique écrite le 19 décembre 2010, par jul

Le Théâtre Denis à Hyères 15 décembre 2010

Flashing Teeth & Syd Matters en concert

Nous sommes enfin arrivés au très joli Théâtre Denis, tout de rouge vêtu, à Hyères dans le Var. Les spectateurs ont pris place sur les sièges en bas ou à l'étage au balcon et même sur les sièges qui font le tour. Entre en scène un jeune homme à la chevelure abondante et indomptable, manifestement. Il prend place assis seul en scène avec sa guitare dans un nuage de fumée. Il s'agit de Flashing Teeth. Je suis affairée dans mon sac quand sa voix me soulève le menton : aigüe et légèrement cassée. While foundling your glass joue sur les ½ tons dans des rythmiques vraiment particulières et Film Noir, un peu triste s'enchaine avec When you feel out off from your story. Ambiance 60ies, 70ies. Ces premières chansons, plutôt "roady", me donnent des envies d'échappées belles. L'herbe étant toujours plus verte ailleurs, je suis prête à charger le coffre. Retour au calme, il récupère sa voix pour nous annoncer la "reprise d'un vieux qui a les mêmes cheveux que moi". J'adore les devinettes. Ayé, j'ai trouvé !! Mika bien sûr !....oops non Dylan ...une évidence, il est à l'aise et entre dedans. Sa voix colle parfaitement à cette chanson : It's all aver now baby blues . When you're through est nostalgique, plus courte, mais tout y est. Il... Lire la suite

Sophie Hunger + Mina Tindle

Critique écrite le 21 novembre 2009, par Decapsuleur

Théâtre Denis Hyères 20 novembre 2009

Sophie Hunger + Mina Tindle en concert

La premiere partie est assurée par Mina Tindle, jeune artiste folk, ayant notamment collaboré avec les prometteurs Toy Fight. Elle débute ce concert seule à la guitare, avant l'arrivée de ses deux musiciens, au synthétiseur et à la guitare électrique, pour un style plus pop au beat entrainant. Les mélodies sont simples, sans la moindre prétention, le résultat est frais et amusant, mais sous ces apparences enfantines, sa musique se révèle terriblement touchante, avec la voix douce et agréable de la chanteuse avec un accompagnement discret mais vraiment approprié. On pourrait comparer son registre aux incursions folk lo-fi d'une PJ Harvey sous euphorisants, croisée avec les Little Pictures pour les rythmiques ludiques et efficaces au xylophone. Cette songwriter fort sympathique enchaîne avec un morceau a cappella, où elle nous éblouit de part son souffle et ses capacités vocales. The Kingdom, morceau enchanteur, nous embarque instantanément dans un univers mystérieux et envoutant, le synthétiseur allié au xylophone, apporte un sentiment de rêve durant quelques minutes à un public ravi de ces compositions. Même s'il n'y a ici rien de novateur, il n'empêche qu'avec sa fraîcheur, Mina Tindle livre un set d'une redoutable efficacité, impregné... Lire la suite

Accès