Accueil Marseille - Aix Théâtre Silvain - Marseille
Vendredi 15 décembre 2017 : 10946 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Théâtre Silvain - Marseille

Chemin du Pont
13007 Marseille

Plus d'info :

Théâtre Silvain - Marseille : l'historique des concerts

Ve.

15

Sept.

2017

Natalia M King - Synapson

Sa.

29

Juillet

2017

Patrick Sbastien en concert
Patrick Sebastien (Annulé) Patrick Sébastien

Ve.

28

Juillet

2017

Cris Cab "en Concert" (Annulé)

Lu.

24

Juillet

2017

Patrick Sébastien

Ve.

21

Juillet

2017

Roberto Fonseca - Abuc

Je.

20

Juillet

2017

Branford Marsalis 4tet - Special Guest Kurt Elling

Di.

16

Juillet

2017

Arto Lindsay

Je.

13

Juillet

2017

Bon Entendeur + French 79 (Annulé)

Sa.

08

Juillet

2017

Ali Farka Toure Band - Terakaft - Maclick

Me.

05

Juillet

2017

Ivo Livi, Le Destin D'yves Montand

Sa.

01

Juillet

2017

Festival M'rire

Ve.

30

Juin

2017

Festival M'rire

Théâtre Silvain : les dernières chroniques concerts 9 avis

Metronomy-Isaac Delusion (festival L'edition)

Critique écrite le 06 juillet 2017, par Phil2guy

Marseille- Théâtre Sylvain 8 Juin 2017

Metronomy-Isaac Delusion (festival L'edition) en concert

C'est le premier soir de la nouvelle session de l'Edition Festival qui a lieu dans le superbe cadre du théâtre Sylvain. La tête d'affiche est le groupe d'électro pop british Metronomy et les premières parties sont assurées par les français Oh!Tiger Mountain et Isaac Delusion. J'ai malheureusement loupé le phocéen Oh! Tiger Mountain qui vient de sortir un nouvel album. Les concerts commençant assez tôt, j'arrive juste au début d'Isaac Delusion, groupe parisien dont je ne connais absolument pas la musique mais dont j'ai vaguement entendu parler et qui visiblement rencontre un succès croissant. Isaac Delusion est donc constitué de cinq jeunes hommes qui jouent une electro pop vaguement funky. Le chanteur guitariste chante en anglais et en voix de tête, toujours juste heureusement, et son timbre n'est pas désagréable (certains disent que sa voix ressemble à celle de Jimmy Sommerville, pour situer). Un autre guitariste tient parfois les claviers. Le rythme se fait parfois plus laid back. Certains titres sont plus électro, on dirait que le groupe veut alors sonner comme Daft Punk. Bon, tout ça est très léché et très propre, techniquement irréprochable, la section rythmique est en béton armé, tous ces gens savent très bien jouer mais je... Lire la suite

Seu Jorge + Papooz + Kadhja Bonet (L'Edition Festival)

Critique écrite le 16 juin 2017, par odliz

Théâtre Silvain, Marseille 09/06/2017

Seu Jorge + Papooz + Kadhja Bonet (L'Edition Festival) en concert

Après des années-lumière le long de la mer, comme un préambule à cette soirée aquatique, il fait encore bien jour lorsque j'arrive au Théâtre Silvain pour la dernière date de la troisième année du festival L'édition . Le début des festivités est à 19h et j'ai été bien inspirée d'y débarquer sans détour car déjà une foule bien compacte s'amasse devant les deux vigiles pour la fouille réglementaire. "Vivement la fin de l'état d'urgence", me dit l'un d'eux dans un sourire fatigué. Que Saint Bowie l'entende. Mais heureusement qu'à Live In Marseille, nous sommes chanceux (ou balèzes) jusque dans les rencontres : avec Julien, mon acolyte à la photo, on se trouve sans se connaître, marchant d'un même pas sur la Corniche Kennedy. À peine installés sur notre beau caillou d'imitation grecque, Kadhja Bonet s'installe sur l'immense scène nimbée d'un soleil plongeant, guitare demi-caisse à l'épaule. Derrière elle, batteur et bassiste donnent le groove. Le son est impeccable, la basse imposante et la batterie, tout en légèreté. Malheureusement pour la Californienne aux trois albums, le début des festivités est un peu prématuré : sous ses yeux, le public n'en a pas fini de défiler, de se retrouver, de se payer des bières ou des burgers... Lire la suite

Dionysos + Watlers / Benhamou

Critique écrite le 01 juillet 2016, par Prakash

Théâtre Sylvain, Marseille 24 juin 2016

Dionysos + Watlers / Benhamou en concert

Point de salle de concert fermée ce soir, ce sera à l'extérieur et au théâtre Sylvain que Dionysos nous accueille. On a l'impression d'être à un festival dans ce cadre magnifique ce qui est un bon entrainement pour cet été. C'est avec émotion que je me rends ce soir au concert de Dionysos qui est un peu ma madeleine de Proust...je retombe en jeunesse et me rappelle d'une prestation en 2002 du groupe dans une petite salle normande qui m'avait marqué tant par la puissance et l'énergie que l'intensité musicale. Ce soir, je voulais voir si le groupe s'était vraiment assagi comme j'ai pu le lire dans la presse mais bien évidement et pour notre plus grand bonheur ce n'était que des inepties ! Quelques mots sur la première partie qui a été assurée par le duo Cyril Benhamou et David Walters. Les deux compères qui sont des activistes de la scène musicale locale ont déjà officié ensemble mais ne forment pas un groupe à proprement dit. Mais peu importe, ils nous ont proposé une entrée en la matière parfaite. David Walters à la batterie et Cyril Benhamou au clavier et à la flûte ont su installer une ambiance chaleureuse qui s'accordait parfaitement avec le cadre. Leur musique world et même planante par moment me faisait penser à Röyksopp.... Lire la suite

Neneh Cherry, Martin Mey, Imeyi (L Edition Festival)

Critique écrite le 19 juin 2015, par olivier

Théâtre Sylvain Marseille 12 juin 2015

Neneh Cherry, Martin Mey, Imeyi (L Edition Festival) en concert

Samedi, il ne pleut pas. Il fait même plutôt beau. Tant mieux, le 3ème soirée du festival qui se déroule au Theatre Sylvain aura bien lieu et il aurait été dommage de se priver d'un tel lieu ! C'est toujours très agréable de voir un concert dans un beau cadre. Ce soir, ça commence plus tôt. C'est autour de 19h que Martin Mey et ses compères investissent la scène du théâtre pour nous offrir une pop/folk légèrement teinté d'électro. L'album, produit par Simon Henner, est excellent et si le live montre un Martin Mey plus mélancolique, on se régale sur One time too many, ou Running Chid Une bonne mise en bouche ! Puis c'est au tour des jumelles d'Ibeyi. Un duo franco cubain composé d'une pianiste et d'une percussionniste, et toutes deux chanteuses. Elles arrivent à se mettre le public dans la poche grâce à leur énergie débordante et une musique parfois assez inspiré du trip-hop. Une bonne découverte Et enfin, arrive Neneh Cherry,... Lire la suite

Martin Mey / Ibeyi / Neneh Cherry w/ Rocketnumbernine (L'Edition Festival)

Critique écrite le 14 juin 2015, par Jacques 2 Chabannes

théâtre silvain marseille 13 juin 2015

Martin Mey / Ibeyi / Neneh Cherry w/ Rocketnumbernine (L'Edition Festival) en concert

Un Mey de Choix À l'Heure de l'Apéro ! 18 h 58 : Le soleil cogne encore sur le théâtre Silvain, qui bruisse d'avant show... Tandis que le lieu à ciel ouvert se remplit doucettement et qu'une sauvage double queue s'organise sur le côté de la scène pour tenter d'aller quérir une bouteille de bière en "édition limitée" (l'emballage, malheureusement, pas la bière !) ou une boutanche de rosé "acide du boyau" à 20 Euros, le premier groupe programmé de la soirée investi prestement son espace adhésif, pensé et enrubanné de main(s) de maître en compagnie du collectif Berlinois Tape Over ! Guidé par une guillerette "boîte à sons qui rythme", et introduit, le trio sait qu'il n'aura pas de temps à perdre (vu la programmation de l'événement et les orages annoncés en fin de soirée) et opère donc une rapide et réelle montée en puissance, tout du long du très abouti, rythmé et ambiancé : Loner / Prisoner ; un morceau nanti d'une belle retombée très "Progressive Rock 70's", nimbée de claviers et fûts martelés, avant expiration finale (qui manque juste d'un largage de rubans encore plus affirmé ou d'une guitare agressive qui tricote et triture en orfèvre). Un début à cocher à la case "réussite", qui semble à la fois fédérer immédiatement au sein de... Lire la suite

L.Rom

Critique écrite le 25 août 2013, par Pirlouiiiit

Théâtre Silvain - Marseille 13 juillet 2013

 L.Rom  en concert

Ce soir il fait (enfin) beau à Marseille. Enfin je veux dire qu'il fait suffisamment chaud pour imaginer se baigner et le vent est enfin tombé. Nous qui comptions ne rien faire ce soir / nous reposer, c'est raté. Et puisque finalement nous sommes allés pique niquer entre potes à la plage des Prophètes, et bien nous irons au théâtre Silvain pour le concert de L-Rom. À notre arrivée ils sont déjà sur scène ; de gauche à droite : Jean Philippe Barrios à la batterie , Jean Yves Abecassis à la contrebasse et Lionel Romieu au luth. Derrière eux un gigantesque écran géant gonflé prêt pour la projection du film prévu après le concert. C'est relativement impressionnant et les rend tout petit.  Déjà que c'est souvent le cas au théâtre Silvain avec les marches/sièges très éloignés de la scène et une fosse tout le temps vide qui ne facilite pas trop les échanges entre le groupe et le public. Ce soir cela sera d'autant le cas que le groupe aura en plus à gérer quelques problèmes techniques. Du genre le scotch qui tient le micro qui sonorise le luth de Lionel qui se décolle à plusieurs reprises forçant Jean Philippe à quitter sa batterie pour intervenir. Mais le plus gênant (je m'en rendrai compte en approchant de la scène pour faire... Lire la suite

Accès