Accueil Avignon - Cavaillon Théâtre de verdure - Robion
Mercredi 13 novembre 2019 : 11979 concerts, 25765 chroniques de concert, 5274 critiques d'album.

Théâtre de verdure - Robion


84440 Robion

Plus d'info :

Théâtre de verdure - Robion : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Théâtre de verdure - Robion : l'historique des concerts

Sa.

27

Juillet

2019

Ve.

26

Juillet

2019

Shake shake Go

Je.

25

Juillet

2019

The Buttshakers

Me.

24

Juillet

2019

Tchava Genza

Di.

21

Juillet

2019

Flavia Coelho

Sa.

20

Juillet

2019

Mokoomba

Ve.

19

Juillet

2019

Mariama

Je.

18

Juillet

2019

Que Tengo

Di.

29

Juillet

2018

Kimberose

Sa.

28

Juillet

2018

Mulatason

Sa.

28

Juillet

2018

Puerto Candelaria

Ve.

27

Juillet

2018

Nattali Rize

Théâtre de verdure : les dernières chroniques concerts 1 avis

Festival de Robion : Sarah Blasko + Yasmina

Critique écrite le 19 juillet 2010, par Mcyavell

Théâtre de Verdure - Robion 17 juillet 2010

Festival de Robion : Sarah Blasko + Yasmina en concert

Flap flap, je vais voir Sarah Blasko, flap flap. L'écrin est à la hauteur. C'est ici que surgit de terre le Luberon. Le Théâtre de Verdure de Robion est au pied-même de la falaise où naît ce massif cher à mon coeur qui s'efface à Apt avant de rejaillir vers l'est. Cette soirée va lui ressembler. Il inspire le premier groupe, auteur d'une première partie euphorisante. Ce quatuor originaire de Lyon emmené par Yasmina, frêle féline nus pieds, débute par une pièce chantée en anglais assez anidifrancoesque où contrebassiste et guitariste grattouillent leurs cordes en alternance en amont et en aval de l'accord. On sera par la suite davantage dans l'esprit de l'étiquette originelle de ce festival "Musique du Monde". Les pieds nus ont fait école sauf pour le contrebassiste, dissident, en tongues. Les mains sont nues la plupart du temps aussi pour le percussionniste plus attiré par son djembé que par ses caisses et cymbales. Moment chargé d'émotion lorsqu'elle nous raconte le parcours de ses parents, mère oranaise, père kabyle et leur voyage vers Lyon en intro d'un merveilleux Lâchez Les Lyons. Sept titres seulement mais sept très agréables voyages à travers la planète (sonorités africaines ou indiennes) ou dans le temps (2043).... Lire la suite

Interview de Yasmina (à l'occasion de sa participation au Festival de Robion)

Interview réalisée le 19 septembre 2010, par Mcyavell

Théâtre de Verdure - Robion 17 juillet 2010

Interview de Yasmina (à l'occasion de sa participation au Festival de Robion)

Il est des rencontres comme celles-ci. Vous vous déplacez pour un artiste, vous en découvrez un autre. En préambule de Sarah Blasko, un quatuor lyonnais a conquis le public robionnais et votre serviteur en à peine une heure. L'occasion de tester avec Yasmina mon audiophone tout neuf acheté dans le but d'interviewer mon Australienne préférée. Franchement, je ne connaissais rien de vous, j'étais venu pour Sarah Blasko. La conquête étant totale, je viens chercher quelques renseignements sur le groupe. Tu en as un peu parlé en intro du morceau "Lâchez Les Lyons" (mère oranaise, père kabyle tous deux émigrés à Lyon où tu es née). Tu peux raconter la suite ? Yasmina : Oui, j'ai commencé à sortir mes chansons de l'intimité en 2006/2007 puisque j'ai toujours un petit peu écrit, à des moments un peu plus et toujours de manière très spontanée et jaillissante. J'ai travaillé pendant quelques années dans l'humanitaire, dans la défense des droits de l'Homme à Lyon et ailleurs. Et puis à un moment donné, la musique a pris juste un peu plus de place dans ma tête, dans mon cœur, dans ma vie. J'ai rien eu d'autre comme alternative que de démissionner de mon boulot et de commencer à chercher des musiciens pour sortir mes chansons de chez moi.... Lire la suite

Accès