Accueil Paris Trianon - Paris 18ème
Mercredi 15 août 2018 : 11811 concerts, 25128 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.

Trianon - Paris 18ème

80 Bd Rochechouard
75018 Paris

Plus d'info :

Trianon : Dernières news

The Breeders au Trianon et au Transbordeur [Le 13/08/2018] Dans le cadre de la tournée All Nerve Tour (du nom de leur excellent dernier album en date), les Breeders de Kim Deal seront en concert au Transbordeur de Lyon le 18 novembre 2018 et au Trianon à Paris le 21 novembre ! Billets en vente en un clic ici :
En concert le 21/11/2018
Metric en concert au Trianon à Paris et au Transbordeur de Lyon [Le 10/08/2018] De retour avec un nouvel album et le tube Dark Saturday, le groupe Metric sera en concert au Trianon à Paris le 8 novembre 2018 et au Transbordeur de Lyon le 13 novembre 2018 ! Billets en vente en suivant ce lien :
En concert le 08/11/2018
Cat Power en concert au Trianon à Paris [Le 03/08/2018] Enfin de retour, Cat Power sera en concert avec son groupe au Trianon à Paris le jeudi 25 octobre 2018 (en vente le 20/07 à 10h) et au Docks de Lausanne le 30 octobre (déjà en vente) afin de présenter en live son nouvel album nommé Wanderer (sortie le 5 octobre 2018 chez Domino...
En concert le 25/10/2018

Trianon - Paris 18ème : les prochains concerts

Ve.

07

Sept.

2018

August Greene
19H30 39.5 €

Sa.

15

Sept.

2018

Masego
19H 26.4 €

Me.

19

Sept.

2018

Marian Hill (Reporté)
19H 26€ à 28€ + DL

Je.

20

Sept.

2018

Straight No Chaser
20H00 De 36.20 à 39.50 €

Je.

20

Sept.

2018

Straight No Chaser
20H00 90.50 €

Je.

27

Sept.

2018

Europe en concert
Europe
Europe
19H30 De 40.00 à 73.00 €

Ve.

28

Sept.

2018

Naman en concert
NaÂman
Naâman
19H30 29.9 / 33 €

Sa.

29

Sept.

2018

Naman en concert
NaÂman
Naâman
19H30 29.9 / 33 €

Di.

30

Sept.

2018

I?m Who Is Who
20H 22 €

Ve.

12

Oct.

2018

Pierre Emmanuel Barre
20H 25 / 36 €

Sa.

13

Oct.

2018

Pierre Emmanuel Barre
20H 25 / 36 €

Di.

14

Oct.

2018

Dir en Grey en concert
Dir En Grey
Dir en Grey
19H30 39.70 €

Di.

21

Oct.

2018

Kodaline en concert
Kodaline
Kodaline
20H 29.6 €

Trianon : les dernières chroniques concerts 53 avis

The Limiñanas (avec Anton Newcombe, Bertrand Belin et Emmanuelle Seigner en invités)

Critique écrite le 06 avril 2018, par Lebonair

Le Trianon - Paris 29 mars 2018

The Limiñanas (avec Anton Newcombe, Bertrand Belin et Emmanuelle Seigner en invités) en concert

C'est une magnifique aventure qui est vécue par le couple Liminana, Lionel et Marie. Plus qu'un groupe, c'est surtout une belle histoire d'amour, notamment musicale, qu'ils ont su maintenir et faire vivre depuis leur rencontre sur les bancs du lycée. Activistes dans le domaine sur Perpignan et sa région pendant de très nombreuses années, ils ont été tour à tour ou à la fois, vendeurs à la Fnac, organisateurs de concerts, gérants d'un magasin de disques qu'ils ont malheureusement dû fermer (la passion ne suffit pas toujours) et ils ont joué dans divers groupes. En 2009, après avoir balancé deux titres "I'm Dead' et 'Migas 2000' sur MySpace, ils se sont fait repérer par deux labels américains Trouble In Mind et Hozac. C'est là que leur aventure personnelle a débuté. Sur les trois premiers albums, le duo qui ne joue évidemment jamais seuls en live était plus connus aux Etats-Unis et dans le circuit "garage" européen comme aux Pays-Bas, en Allemagne ou en Belgique. En France, ils étaient proches du niveau zéro en terme de popularité. Une rencontre a tout changé, celle avec Pascal Comelade. Ils ont réalisé un album en commun, "Traité De Guitarres Triolectiques (À L'usage Des Portugaises Ensablées)" et cela leur a permis de faire... Lire la suite

The Limiñanas (featuring Bertrand Belin, Anton Newcombe et Emmanuelle Seigner)

Critique écrite le 30 mars 2018, par lol

Trianon, Paris 29 mars 2018

The Limiñanas (featuring Bertrand Belin, Anton Newcombe et Emmanuelle Seigner) en concert

Les Limiñanas ont longtemps été le secret le mieux gardé du rock Français ! S'ils existent depuis 2009, je suis, pour ma part, leurs aventures depuis 2012, même si je ne les ai vus sur scène pour la première fois qu'en 2015 à la Maroquinerie. A cette époque, les très rares concerts qu'ils donnaient était un point de rendez-vous obligatoire des intégristes de la guitare fuzz, des aficionados du rock garage et des amateurs de son vintage des compiles Nuggets. Les concerts étaient excellents car aucun groupe français n'était, jusqu' alors, parvenu à maîtriser aussi bien le son rock brut jouissif et caractéristique du premier album des Stooges et des grandes heures du 13th Floor Elevators", tout en le mariant avec la singularité d'une pop française sixties sous haute influence "gainsbourienne". Forcément, le secret s'est éventé, et l'écho de la musique des Limiñanas s'est rependu bien au-delà du circuit des club de rock presque underground dont ils sont issus. Des figures comme Anton Newcombe, Pascal Comelade et Peter Hook ont collaboré avec eux, ou porté la bonne parole sous d'autres cieux. Ils sont ainsi sortis du circuit rock artisanal pour signer sur le label Because Music , qui s'est occupé de la réédition de leur formidable série... Lire la suite

Trust (Au Nom De La Rage Tour 2017)

Critique écrite le 13 novembre 2017, par lol

Le Trianon, Paris 9 novembre 2017

Trust (Au Nom De La Rage Tour 2017) en concert

Trust est indéniablement l'un des 10 groupes de rock les plus importants de l'histoire de l'Hexagone, au même titre que Noir Désir, Téléphone, La Mano Negra, Indochine, les Bérus, Indochine, Air ou Magma... Au-delà de leur hit historique "Antisocial", ils sont toujours là après 40 ans de carrière et continuent à retourner les salles où ils se produisent. Leur dernière incarnation, qui ne compte en son sein que les 2 figures de proue historiques du groupe (le chanteur Bernie Bonvoisin et le guitariste Nono Krief), a pris le parti de délaisser les grandes salles où ils avaient l'habitude de se produire pour se lancer dans une tournée marathon des clubs en multipliant les dates aux 4 coins de la France. L'escale parisienne de ce "Au nom de la rage Tour" proposait 5 concerts de suite dans 5 salles différentes (Le Bus Palladium, La Maroquinerie, le Bataclan, Le Trianon et l'Elysée Montmartre) avec le défi de se focaliser principalement sur de nouveaux titres, plutôt que sur une set list centrée uniquement sur les Hits des 3 premiers albums. C'est au Trianon, probablement sur la moins sexy des 5 dates de ce tour de Paris, que j'eu l'opportunité de m'aventurer. Je ne suis pas un fan de Trust, loin de là... Je connais, comme beaucoup... Lire la suite

Gov't Mule

Critique écrite le 04 novembre 2017, par Lebonair

Le Trianon, Paris 30 octobre 2017

Gov't Mule en concert

Deux ans et demi après son dernier passage en France à Paris, à La Cigale, le légendaire groupe américain Gov't Mule est revenu en ce lundi 30 octobre 2017 dans le même quartier et ce même boulevard de Rochechouard, mais cette fois-ci dans ce lieu magique du théâtre du Trianon. On est très heureux de le retrouver en live ce soir pour plusieurs raisons. Il produit une musique de qualité qui donne dans le blues bien épais marqué du sceau rock sudiste, que son leader Warren Haynes (Ex-Allman Brothers Band) est un de nos guitaristes favoris, qu'il est entouré de trois musiciens qui sont des monstres de technique et que sur scène, le groupe est tout simplement fantastique, généreux et qu'il ne nous a jamais déçus par le passé. L'exceptionnel quatuor est donc là ce soir dans la capitale et dans le cadre de sa tournée européenne pour défendre son 10ème album studio, le très réussi "Revolution Come...Revolution Go". On rentre dans ce magnifique décor du Trianon relativement tôt et on va se placer tout devant pour faire quelques photos. Comme à la Cigale en 2015, la fosse est en configuration place assise. Cela renforce l'esprit théâtre du lieu et la salle se remplit pour finir pleine à craquer. Le public est plutôt âgé et masculin. On... Lire la suite

Steve Hackett

Critique écrite le 28 mars 2017, par Fred Boyer

Le Trianon - Paris 26 Mars 2017

Steve Hackett en concert

Un concert de rock progressif un dimanche soir à Paris, tout seul, après une nuit blanche (pour cause de boulot le samedi soir) et en venant de Marseille? Bah allez pourquoi pas ? Me voilà donc parti pour assister à une représentation de Steve Hackett, seul membre historique de Genesis que je n'avais encore jamais vu sur scène. Petit rappel des faits, Hackett est entré dans le groupe en 1971 en même temps que Phil Collins, il fut le premier membre du groupe à sortir un album solo ("Voyage of the Acolyte") et quitta le groupe en 77, deux ans après Peter Gabriel. Son influence dans le groupe se fit de plus en plus importante au fil de sa participation, et à mon humble avis, son départ marqua une rupture plus importante dans le son et le style du groupe que celui de Peter Gabriel. Ayant pris ses distances avec le groupe durant des années, il fait un come back dans cet univers depuis quelques années, en publiant deux albums de reprises : "Genesis Revisited (Volume 1 et 2)" puis en enchaînant carrément des tournées sur ce thème. En effet, le groupe étant plus ou moins dissous depuis de longues années, son répertoire est laissé en friche depuis longtemps, encore plus si l'on se limite à la période 71-77 (puisque les versions les plus récentes... Lire la suite

Clutch

Critique écrite le 19 décembre 2016, par Lebonair

Le Trianon, Paris 13 décembre 2016

Clutch  en concert

On n'arrête plus Clutch depuis 2013 et la sortie de leur fantastique album Earth Rocker. Ce dernier les a enfin propulsés sur le plateau des plus grands groupes de rock actuels en terme de médiatisation. C'est tellement mérité pour cette formation qui a sorti son premier disque en 1993 et qui compte à ce jour 11 albums dont le dernier, l'excellent Psychic Warfare, sorti il y a un an. Les Américains ont toujours eu une énorme base de fans aux Etats-Unis depuis leurs débuts. En Europe et tout particulièrement en France, le groupe monte enfin en flèche depuis ces dernières années. En 2011, ils jouaient en première partie de Volbeat au Bataclan mais depuis, ils jouent en tête d'affiche et sont programmés dans les festivals qui comptent en Europe. C'est donc l'ascension et plus rien de les arrêtent. Pour preuve dans un passé récent, ils ont fait une Maroquinerie pleine en janvier 2013, un nouveau Casino plein en juin 2014, un Trabendo archi-blindé en décembre 2015, deux Hellfest et un passage à 21 heures à Rock en Seine pour la première fois cette année. Pour finir l'année 2016, on les retrouve à nouveau à Paris en ce 13 décembre et cette fois-ci au Trianon, leur plus grande salle parisienne qui fait suite à un concert d'enfer donné à... Lire la suite

Accès