Accueil Marseille - Aix Newletter Live In Marseille 11 Mars 2019 : Vroum vroum
Lundi 22 avril 2019 : 9526 concerts, 25453 chroniques de concert, 5249 critiques d'album.

Newletter Live In Marseille 11 Mars 2019

Vroum vroum

Velo by Pirlouiiiit 25112017

L'essence n'est pas (encore) assez chère

Petit édito d'humeur massacrante, suite à une information entendue ce matin : "58 % des gens qui travaillent à moins d'1 km de chez eux, y vont encore en voiture en 2019 !" (à l'échelle de la France, et à l'exception notable de Paris). C'est à se taper la tête contre les murs...

Quand on voit par ailleurs :
- la taille des voitures dans lesquelles les gens roulent (rappelez-moi déjà, qui a vraiment besoin d'un 4x4 par ici, à part peut-être certains montagnards et autres travailleurs agricoles - qui eux d'ailleurs n'ont jamais de jouets pour adulte de type Porsche Cayenne, curieusement ?) ;
- comment ils laissent tourner leurs moteurs de longues minutes pour se chauffer, se rafraîchir (...quand ils ne les allument pas exprès pour recharger leur smartphone) ;
- comment leur conduite nerveuse (pour ne pas dire agressive, voire criminelle) affecte nécessairement la consommation de leur véhicule (on parle de 10 % de surconsommation pour les plus crétins...)

On ne peut que constater que l'essence (au sens large) n'est juste pas encore assez chère, pour la grande majorité d'imbéciles qui la gaspillent encore à qui mieux-mieux !
Alors que paradoxalement, elle est déjà trop chère, sans doute, pour d'autres personnes obligées de prendre leur voiture, souvent vieille, pour s'extirper de leur zone devenue trop rurale ou périphérique. Oui c'est disruptif sans doute, chers Gilles & John. Ceux d'entre vous qui pleurent sur les ronds-points pour qu'on leur remette des TER, La Poste dans leur village, histoire de justement se libérer de leurs bagnoles, je suis à fond pour. Mais ceux d'entre vous qui affichent leurs chasubles horripilantes sous le pare-brise d'un 4x4 en général, ou d'un putain de Hummer comme celui que j'ai vu il y a peu à Miramas en particulier, j'ai juste envie de vous dire d'aller un tout petit peu vous faire voir, telle la bande de gros cons égoïstes, pollueurs, machos, schizophrènes et donc probablement un peu tarés que vous êtes...

Car pour vous, manifestement il n'y aura vraiment que quand l'essence sera payée à son juste coût (avec toutes ses externalités négatives : pollution de l'air et de l'eau, impacts sur la santé, la vôtre et celle de vos gosses y comprise, épuisement des ressources fossiles, conflits régionaux et autres dictatures soutenues...) c'est-à-dire sans doute autour d'au moins 3 euros le litre, qu'on aura une chance de vous faire sortir de vos tas de ferraille imbéciles et mortifères. En attendant, et puisque c'est bien ce que vous nous exprimez depuis toujours, par votre simple présence sur les routes dans vos véhicules arrogants, à moi de vous le dire en retour : vous aussi, vous pouvez crever ! Et pas que du pneu.

Philippe

N'hésitez pas à réagir à cette newsletter en écrivant directement à mrmiolito@yahoo.fr qui nous fera suivre

Cette semaine à Marseille

Pomme by Pirlouiiiit 26022017
on l'avait découverte dans le parcours chanson de l'année dernière la revoici à l'affiche du festival Avec le Temps ... Pomme passera à l'Espace Julien ce mercredi


Encore des nouveaux lieux (Bistrot Le Marseillais par exemple) ! Encore des nouveaux festivals (Tous en Sons par exemple) ! D'autres qui continue (comme Avec le Temps, ou le Mois du Jazz) ... bref cette semaine encore nous sommes gâtés !
 
Avec largement de quoi s'occuper tous les soirs. Pour ma part ...
 
- ce mardi si je n'étais pas en train de bosser je serais aller faire un tour du côté de Notre-Dame du Mont où comme tous les 2ème mardi du mois de 12h30 à 13h a lieu les Auditions du Marché sur le grand orgue de l'église.
- ce mecredi je ne raterai pour rien au monde le concert de Pomme + Clara Luciani + Minuit à l'Espace Julien dans le cadre du Festival Avec le Temps, et après sur le chemin du retour je ferai peut être une halte à l'Intermédiaire pour Pigeon et les Garces Kelly
- jeudi une fois n'est pas coutume je sortirai du 5ème arrondissement pour me rendre au théâtre du Merlan pour enfin voir Betrand Belin en live ... du coup je vais rater John And Jon (ie Massa et Soucasse) au théâtre du Têtard.
- vendredi après Farouche Zoe au Lollipop j'irais probablement au Café Conception gouter à la poésie Bukowskienne de Monsieur Vertigo
- samedi je serais bien allé au Roll'Studio pour écouter Dan Roth, Charles Karsenty, Christian Brazier, et Dylan Kent
- dimanche je finirai la semaine au Non-Lieu en compagnie de excentrique Nini Dogskin et de Ludovic Amadeus Selmi
 
Attention comme chaque semaine je précise que dans mes critères de choix la proximité de la salle avec mon domicile joue beaucoup et que j'aime tellement certains groupes que je ne peux m'empêcher de retourner les voir alors que d'autres trucs que je connais moins ou pas sont surement aussi bons ... donc soyez curieux et faites votre choix via :
http://www.concertandco.com/ville/marseille-aix/billet-concert-3.htm d'autant que l'agenda se complète au jour le jour en fonction des saisies des salles, programmateurs ou groupes ...
 
Nini Dogskin by Pirlouiiiit 28112010
dimanche Nini Dogskin et Ludovic Amadeus Selmi proposeront au Non-Lieu " une Version très marxiste, tendance Harpo, de la face cachée de la planète Erik Satie ", si avec ça n'éveille pas votre curiosité !

 
Et si la date de votre concert ou la programmation de votre lieu favori manquent n'hésitez pas à la/les rajouter via ce lien ici : http://www.concertandco.com/annonce.php
 

Le disque de la semaine

Persona de Bertrand Belin écouté par Pierre Andrieu

Surnommé "the french Nick Cave" par Anton Newcombe (qui en parle dans cette interview, ici) depuis sa participation remarquée - via le tube "Dimanche" - au déjà culte "Shadow People" des Liminanas, Bertrand Belin fait son retour sous son propre nom avec un sixième album nommé "Persona", un disque plus orienté synthétiseurs mais tout aussi séduisant et intrigant que les précédentes aventures du monsieur... Après avoir fréquenté le même studio à Sheffield que Richard Hawley, les Arctic Monkeys et Jarvis Cocker afin de mettre en boite ses deux derniers disques, "Parcs" et "Cap Waller" (qu'on a usés jusqu'à la trame à force d'écoutes répétées), le french songwriter looké comme un cowboy rock 'n roll a cette fois-ci enregistré dans son studio à Montreuil, ce qui lui a permis de prendre son temps. Dans ces conditions optimales, Bertrand Belin a, en plus, été secondé par les fidèles et excellents Thibault Frisoni (guitares et claviers) et Tatiana Mladenovitch (batterie et chœurs), ce qui aboutit à moult réussites : le brumeux tube avec un p'tit côté Bashung "Choses Nouvelles" (et ses impeccables synthés et cordes), le très mélancolique titre "Glissé redressé", l'entêtant hit synthétique "De corps et d'esprit", l'entraînant, gorgé de mélancolie et d'une poésie renversante "Nuits bleues" (avec des géniaux synthés à la Bowie/Eno sur "Heroes"), la ballade désenchantée "Bronze", le surréaliste "Camarade", le mystérieux "L'Opéra" et sa guitare New Wave à la Robert Smith (The Cure) ou encore "Vertical (Dindon)", un titre en forme d'interlude donnant furieusement envie de faire l'amour. Après avoir signé le texte d'un des tubes de 2018 (le déjà cité "Dimanche", sur une certaine Vicky qui souffle le chaud puis le froid), Bertand Belin a donc pas mal de chances de récidiver en 2019, "Persona" étant serti de titres forts, extrêmement bien écrits, arrangés avec goût et très longs en bouche...

25 janvier 2019 (Cinq 7 - Wagram)

Le resto de la semaine

L'Entre Temps by Pirlouiiiit 09032019

Bistrot l'Entre Temps (76 Rue de Lodi, 13006 Marseille) goûté par Pirlouiiiit

Le samedi en général en sortant (tard) de la piscine on aime bien aller mange dehors. Et quand on aime bien aller à un endroit on y va souvent, surtout si la carte change souvent. C'est le cas de Chez Ta Mère (cf chroniques précédentes) ... pas de bol ça fait 2 samedi d'affilée qu'on trouve la porte fermée (j'espère qu'il est juste en vacances). Du coup ce samedi on s'est rabattus vers un restau que Svet voulait tester : le Bistrot L'Entre Temps, pas très loin de chez nous non plus, mais de l'autre côté, vers Baille, un coin vers lequel on se dirige rarement pour " sortir ". Autant quand Lucky Experience (le disquaire) a ouvert dans ce coin je me suis dit que c'était un pari osé, autant maintenant je me dis qu'ils on eu le nez cré tant il y a de plus en plus de lieux symapthiques dans le coin (cf agenda). Bref revenons à l'Entre Temps, chouette bistrot où on est acceuilli aimablement et qui dispose d'un semi exterieur. Comme à ma (mauvaise) habitude, après avoir hésité avec le plat du jour (tagliattelles à la truffe et et à je ne sais plus quoi) j'ai fini par prendre le burger (12 euros) que j'ai mangé si vite que j'ai oublié de le prendre en photo. Les enfants se sont partagé une escalope milanaise (13 euros) copieuse et tendre (avec de la vraie viande pas blanche dedans), les filles ont pris un tartare de boeuf 13 euros (un poil trop assaisonné pour moi mais parfait à leur goût) et un antispasti (12 euros) un poil gras mais bien bon quand même. En dessert nous aurions bien gouté le moelle chocolat orange ou la crème brulée au chocolat mais, carême oblige, nous avons partagé une salade de fruits (pomme / ananas) (4 euros) que nous vons quand même agrémentée de chantilly, Marie anne s'étant laissée tenté par un café gourmand (6,50 euros). Nous resterons un moment après avoir fini de manger, à papoter sans qu'on nous mette la pression, au soleil, à moitié dehors sous des chauffages pas très écolos mais très efficaces. On reviendra !

Toutes les photos (du contenu des assiettes) des restaux auxquels nous sommes allés par ici

Le petit geste du mois

Saga

Je sais que vous êtes nombreux à regretter que cette rubrique ne revienne pas plus souvent ... mais j'attendais vos idées. Il y a quelques semaines, après quelques années à acheter du shampoing en vrac (il suffit de venir avec son récipient) j'ai testé le shampoing solide (à gauche sur la photo ci dessus) et bien franchement ce n'est pas mal du tout. Du coup dans la foulée on a aussi pris du dentifrice solide (à droite sur la photo). Personnellement je le trouve moins bon que le la plupart des dentifrice à la menthe ou autre, mais quand je pense au nombre de tubes de dentifrice (non recyclables) que j'ai du utiliser dans ma vie je me sens prêt à faire ce petit sacrifice. D'ailleurs pour compléter l'expérience je suis aussi passé ce matin au déodorant solide (au milieu sur la photo) et ça à l'air de pas trop marcher (en tout cas aujourd'hui). Bref le seul danger avec ces trucs là qui se ressemblent un peu tous c'est de se gourer et de se laver les dents avec du shampoing par exemple.
Sinon ça commence à se trouver un peu partout, comme par exemple chez Day by Day (5 rue Granoux - 13004 Marseille) chez qui on trouve tout un tas de trucs sympas pour la planète comme des pates en vrac, des gourdes à compotes (pour ceux qui veulent arrêter d'empoisonner leurs enfants et produire un peu moins de déchets non recyclables), des pailles en métal ou en bambou ... et pour info comme ils vendent en vrac ils sont tous contents de récupérer tous vos contenants en verre (lavés et sans étiquette de préférence) pour les clients qui sont venus sans les leurs.