Accueil Marseille - Aix Newletter Live In Marseille 12 Novembre 2018 : Machine à Coudre
Vendredi 14 décembre 2018 : 10881 concerts, 25295 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.

Newletter Live In Marseille 12 Novembre 2018

Machine à Coudre

La Machine à Coudre by Pirlouiiiit 11122010

Petite chronique-prétexte en forme d'hommage et de soutien, à la Machine à Coudre et à ce qu'elle représente pour tout le public "underground" de Marseille. A l'heure où j'écris, on sait seulement que cette salle ô combien mythique et chaleureuse ne pourra pas réouvrir (peut-être) avant début 2019... Elle fait partie du périmètre impacté par les événements dramatiques survenus ce lundi 5 novembre : un immeuble inoccupé mais vétuste s'est effondré rue d'Aubagne, à Marseille, dans le quartier très populaire de Noailles. Entraînant dans sa chute un immeuble voisin habité, ce qui a fait 8 victimes, 5 hommes et 3 femmes. Comme on pouvait le craindre, la Machine à Coudre, dont l'arrière donne sur ces immeubles, a été concernée par le périmètre d'évacuation de sécurité du pâté de maison, étendu ce vendredi. Autant dire que ça ne sent pas très bon pour elle...

Bien évidemment, le fait qu'une salle de concert soit fermée (temporairement ?) paraît totalement anecdotique par rapport au drame humain, résultat de l'incurie municipale sur le mal-logement à Marseille depuis 23 ans, et dont toute la presse locale et nationale s'est largement fait écho cette semaine... Et pourtant, cet épiphénomène appliqué à la salle la plus attachante de la ville, a également perturbé la galaxie rock de la cité phocéenne, frappée en plein coeur puisque privée de l'un de ses centres névralgiques, voire de son coeur chaud et palpitant. Lors de la poignante et digne Marche Blanche, qui s'est tenue hier après-midi dans les rues endeuillées de la ville, on a reconnu beaucoup de visages connus de ce public, qui avaient sans doute aussi une pensée pour notre chère Machine à Coudre, en plus de l'infinie tristesse et révolte ressentie collectivement, devant un drame humain qui n'aurait jamais du avoir lieu. Si se lancer ici dans l'historique de plus de deux décennies de la salle paraît hors de propos et un peu vain, chacun des spectateurs, musiciens, techniciens de la musique rock (ou autre) à Marseille sait bien ce qu'il doit de souvenirs inoubliables, à cette petite et si belle salle....

A titre anecdotique, mais pour quand même marquer le coup (au cas où le prochain concert à la Machine se ferait vraiment attendre...) : petit retour hélas sans photos, sur la sympathique soirée Spécial Halloween du Sing or Die ! Karaoke qui s'est tenue au jour J le 31 octobre dernier, et a attiré notamment de jeunes américains en goguette, au point de devoir faire la queue dans la rue ! Comme à leur habitude, les animateurs masqués de ce bien beau concept, proposaient à leur public plutôt jeune (et souvent déguisé) de reprendre des titres rock mais pas que, dans une ambiance survoltée. Information cruciale à propos de déguisements, et qui donne une idée de leur ambition, la célèbre et délurée animatrice du karaoke avait ce soir-là ...trois têtes !

Petit enchaînement de morceaux (parfois très bien chantés, parfois juste braillés avec enthousiasme, mais toujours avec chorégraphies et bulles de savon), vus et entendus dans ce joyeux bordel, juste à titre d'illustration : Queen, The Stooges, O'zone, Led Zeppelin, The Beatles, Linkin Park, Mylène Farmer, Joan Jett, Niagara, France Gall et autre pop italienne cheesy... Comme un échantillon représentatif du somptueux catalogue de l'équipe, allant du plus inavouable au plus classe sans aucune distinction des goûts et des couleurs de chacun ! Merci à eux pour cette animation toujours très réjouissante, devenue une véritable institution itinérante dans la ville, qui a conclu récemment la 6e édition de la Rue du Rock... et à bientôt !

Côté Machine à Coudre, le temps ne semble pas encore venu de pouvoir s'organiser pour la suite. Concertandco à Marseille souhaite néanmoins témoigner dès aujourd'hui de sa plus chaleureuse amitié et de son total soutien à Claire, J2P et aux autres, dans l'épreuve très incertaine qu'ils sont en train de traverser... Nous nous associerons évidemment à toute initiative solidaire qui serait nécessaire à la survie de ce lieu, sans lequel Marseille ne serait plus jamais tout à fait la même.

Longue vie à la Machine à Coudre !


Philippe

N'hésitez pas à réagir à cette newsletter en écrivant directement à mrmiolito@yahoo.fr qui nous fera suivre


Cette semaine à Marseille

Massilia Sound System by Pirlouiiiit 03112018
jeudi Suite aux événements tragiques de la rue d'aubagne, suite à la tristesse et la colère , le Molotov accueille un plateau avec plein d'artistes (dont Massilia Sound System) afin de soutenir les sinistré-es et témoigner notre solidarité .

 
Le problème des concerts du dimanche soir c'est qu'après je prends du retard .... cela dit je ne regrette pas de ne pas avoir raté le trio Expeka (voir les photos et videos) ... donc cette semaine je passe sur lundi et mardi (le temps d'écrire la chronique) mais après si j'avais toute l'énergie que je n'ai plus j'irais mercredi j'irais à l'Embobineuse pour la soirée In Love with avec Sylvain Darrifourcq, Théo et Valentin Ceccaldi dans le cadre du festival Jazz sur la Ville, jeudi j'irais au Molotov revoir Massilia Sound System, Toko Blaze, Imhotep, Dj Djel et bien d'autres pour la soirée de soutien à Noailles, vendredi je ne raterais pas le retour (déjà) de Parade au Lollipop Music Store, samedi après L-Rom au Roll'Studio, passage par l'abbaye Saint Victor avec Barbara Furtuna ou peut être plutôt au Molotov avec le deuxième concert de soutien à Noaills avec cette fois La Cumbia Chicharra, Don Maleko, Mungo's Park et bien d'autres et pour finir dimanche le ciné concert de Nicolas Cante au Gyptis avec le Petit Fugitif, puis le Gino Sitson Quartet à la Maison du chant ... quelle semaine !
 
L Rom by Pirlouiiiit 09022013
samedi le Roll'Studio accueillera une nouvelle fois L-Rom (attention horaires d'hiver)

 
Retrouvez toutes ces dates et les autres via :
http://www.concertandco.com/ville/marseille-aix/billet-concert-3.htm ... Et si la date de votre concert ou la programmation de votre lieu favori manquent n'hésitez pas à la/les rajouter via ce lien ici : http://www.concertandco.com/annonce.php

Le film de la semaine


Le Petit Fugitif (1953) de Morris Engel, Ruth Orkin et Ray Ashley mis en musique par Nicolas Cante

Brooklyn, années 1950. La mère de Lennie lui confie la garde de son petit frère Joey, âgé de 7 ans, car elle doit se rendre au chevet de la grand-mère malade. Irrité de devoir emmener son petit frère partout avec lui, Lennie décide de lui jouer un tour en simulant un accident de carabine sur un terrain vague. Persuadé d'avoir causé la mort de son frère, le petit Joey s'enfuit à Coney Island, immense plage new-yorkaise dédiée aux manèges et à l'amusement. Il va passer une journée et une nuit d'errance au milieu de la foule et des attractions foraines...
Dans le cadre du festival Image de ville
dimanche 18 novembre, 14h30 au théâtre du Gyptis
A partir de 6 ans - Durée : 1h20 - 2,5€

Le resto de la semaine


Pavillon Thai by Pirlouiiiit 09112018

Pavillon Thai (59, rue des trois frères Barthelemy, 13006 Marseille) goûté par Pirlouiiiit

Cela faisait longtemps que nous n'y avions pas mis les pieds ... surtout parce que victime de son succès depuis de nombreuses années en débarquant à 5 sans réservé nous sachions que nous n'aurions pas de place. C'est simple depuis que la façade avait été refaite nous n'étions pas rentré dedans. Bref l'autre soir il était suffisamment tôt alors nous avons tenté notre chance. Aussi quand Svet est ressortie en me disant qu'ils avaient de la place je me suis dit qu'ils avaient du avoir pitié et avaient accepté de nous prendre avant le premier service.
En rentrant je ne reconnais personne (en général le patron était là). On nous amène les cartes, tiens elles ont changé, de forme, la couverture est en verre, mais aussi (et c'est plus grave) sur le fond puisque la carte s'est considérablement raccourcie. Plus de petits logos avec les niveaux d'épice, moins de choix globalement. Ce n'est pas grave nous commandons des choses assez classiques Samoussas et Raviolis vapeur pour l'entrée, Canard à l'annanas pour les enfants, Poulet noix de cajous pour moi, Pad Thai pour Svet. Et pour boire 2 bières locales de là bas et des sirops pour les enfants. Les boissons arrivent vite avec quelques chips à la crevette. L'ambiance est un peu moins zen que dans mon souvenir mais je n'y prête pas trop attention. Je suis plus étonné par le fait que la grosse vitre sur la table est fendue. Et puis finalement tout ce que nous avons commandé arrive plutôt vite (ça c'est nouveau!). On attaque, c'est bon d'autant que nous avons faim ... même si on le Pad Thai donne l'impression d'avoir été réchauffé, même si il y a beaucoup de poivrons dans mon poulet, même si les portions semblent beaucoup moins copieuses ... plus ça avance plus on se dit que ce n'est pas possible ça ne doit pas être le même propriétaire ... Et effectivement ça a l'air d'être le cas. En fait tout à changé ... ce qui sort de la cuisine mais aussi cette ambiance familiale et cette attention discrète que portait l'équipe précédente à ses clients. Les enfants ont été ravis d'avoir mangé avec des baguettes (qu'il a fallu demander) mais de notre côté nous sommes ressortis assez déçus (un nouveau repère alimentaire qui disparaît dans le quartier). Bref je ne sais pas de quand date le changement mais depuis un moment déjà si j'en juge par la fréquentation qui a largement baissée. Encore une fois ce n'était pas mauvais du tout mais pas sûr qu'on y retourne de si tôt car même s'ils affichent encore Pavillon Thai depuis 1996 ... ce n'est plus la même chose.


Toutes les photos (du contenu des assiettes) des restaux auxquels nous sommes allés par ici

Chroniques récentes


Plus le temps chaque semaine de vous mettre les liens vers les chroniques réalisées la semaine d'avant .. pourtant il y en a pas mal (que l'on peut trouver en cliquant ici signées Philippe, Lumak, Fred, Phil2Guy, Lionel ... cela vous rappellera de beaux souvenirs ou vous donnera envie de ne pas rater leur prochain passage !

Clip de le semaine

Après :
- General Elektriks,
- Sloy,
- HANK!,
- Stella Pire,
- Pleasures
- Dominique A
- Vic Chesnutt
- Usken
- Fred Nevché
- La Cumbia Chicharra
- Pomme
- Magali
- the Fuzz & Drums
- EMF
- Massy Inc.
- the National
- Frozen Falls
- Steve Shiffman and the Land of No
- Elysian Fields
- Paul Mc Cartney
- Cowboys From Outerspace
- Ultrateckel
- David Lafore
- Powersolo
- Mekanik Kantatik
- Motorama
- Garik Sukachev

Après le nouveau choc de dimanche soir je ne résiste pas à ressortir ce clip de Casey aux côtés de Zone Libre (composé de Serge Teyssot Gay et Cyril - Sloy - Bilbeau et Marc Sens) ...

si le clip n'apparait pas cliquer ici