Accueil Marseille - Aix Newletter Live In Marseille 14 Octobre 2019 : Patience
Jeudi 21 novembre 2019 : 11380 concerts, 25773 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.

Newletter Live In Marseille 14 Octobre 2019

Patience

Tahar Tag'l by Pirlouiiiit 11102019
Tahar Tag'l jouant devant l'atelier gouache pendant les POC 2019



Tout, tout de suite ?

On parle souvent du fait que dans notre monde hyper-connecté, chacun veut avoir accès à tout, tout de suite, et pense même y avoir droit. Certes surtout les "millenials", mais aussi nous, les vioques du siècle passé, qui nous y sommes habitués, à force... Même un trentenaire d'aujourd'hui a sûrement peine à croire qu'il y a 25 ans, il arrivait qu'on entende une musique géniale à la radio et qu'on se morfonde ensuite pendant des jours pour réussir à la ré-entendre, et enfin savoir ce que c'était... Puis encore des jours ou des semaines, avant d'arriver à se procurer cette musique, et à enfin en disposer à notre aise. Et encore, à condition que le vinyle ne soit pas rapidement rayé ou qu'un auto-radio ne bouffe pas la bande de la cassette, comme ils aimaient si souvent à le faire...

Une conséquence amusante de ce "Tout, tout de suite !", est qu'en ayant un peu de patience, on peut obtenir des choses que la grande majorité, les impatients donc, va bêtement rater ! Exemple frappant mercredi 9 octobre : mise en vente des Pass 3 jours du Hellfest 2020 - comme vous l'avez surement entendu, depuis l'an dernier, le festival ne met plus que 2 ou 3 heures à les vendre (...9 mois avant et encore, sans avoir annoncé le moindre groupe !). Or la jauge du festival est de 60 000 personnes par jour, sur le site de Clisson : pour s'en garder un peu, et en comptant ceux déjà vendus lors de l'édition précédente, on peut dire qu'il y avait au grand maximum 50 000 Pass à vendre. Et on peut faire l'hypothèse que la quasi-totalité des acheteurs voulait en prendre deux, le max autorisé (ben oui, sinon, avec qui trinquer au muscadet, sur place ?). Autrement dit qu'il y avait environ 25 000 possibilités d'achat (allez, disons 30 000, en comptant quelques achats d'un seul sésame...).

Je me suis donc connecté comme tous les autres crétins chevelus de France, à 12h00 pétantissimes et déjà, il m'a fallu dans les 25 essais avant de ne pas être éjecté sur une page d'erreur. Pas sûr que tout le monde ait eu cette persévérance... Et ensuite, j'ai été mis sur une page de mise en attente, qui m'a dit que j'étais... 170 000 ième sur liste d'attente et là j'ai crié : "Pute borgne" ! en tapant sur la table de rage. Parce qu'à 5 ou 6 fois le nombre de "doubles pass" à vendre, j'ai logiquement pensé que c'était archi-mort ! Au début ça descendait rapidement, par paquets de mille, j'ai un peu repris espoir... Et puis au bout de quelques minutes, le compteur s'est bloqué sur 16 628... et il n'a plus jamais bougé ! Et j'ai pensé, au désespoir : "Oh mon Lemmy, pourquoi m'as tu abandonné ?!" Il était déjà bien 13 heures, déjà une heure de passée devant un écran avec l'impression de perdre mon temps, donc. Et aucune certitude que cette page-là n'avait pas simplement planté elle aussi, puisqu'elle ne bougeait plus du tout !

Mais quand même, à tout hasard, j'ai fait comme on me disait sur cette page à la noix : j'ai simplement attendu devant, je ne l'ai pas rechargée (et pourtant ça me démangeait !), j'ai même mis une radio en ligne pour que mon ordinateur ne se mette surtout pas en veille (truc et astuuuces !), et surtout : je ne me suis pas éloigné plus de 3 minutes de l'écran, sachant qu'on avait au maximum 10 minutes pour réserver !! J'ai bien préparé ma CB, un téléphone pour le paiement sécurisé, mes codes de "login" à tous les sites de vente légaux que je connaisse, mon numéro de Sécu et un extrait d'acte de naissance de ma grand-mère au cas où, j'ai juré aux gosses qui tournaient autour de les estourbir s'ils touchaient à ce clavier... Et à 13 h 46, miracle : j'ai atteint la page de paiement, et j'ai réussi à les avoir du premier coup, ces 2 p....n de Pass 3 jours !! Conclusion : au minimum (170 000 - 30 000 =) 140 000 personnes (dont sans doute quelques robots arnaqueurs de Viagogo et Stubhub, certes...), dont une très grosse partie pour qui le Hellfest est un peu la Terre Promise, n'ont tout simplement pas eu la patience de faire ce qu'on leur disait !... Et en l'occurrence, rien... et pendant plus d'une heure ! L'ensemble de ces "Tout, tout de suite !" s'est donc fait, disons-le sans méchanceté excessive, bêtement avoir !

J'ajoute que l'an dernier, c'était à peu près la même folie (j'en avais un peu parlé ici, d'ailleurs), mais que j'avais fini également par atteindre la page de paiement, après une longue et pénible attente. Et mis à part une fois ou deux, mais toujours pour des concerts dans des petites salles parisiennes, je crois bien que j'ai en fait toujours réussi, quand je le voulais vraiment ! Le plan B étant parfois simplement de rester calme et boire frais... Et de se reconnecter 2 ou 3 heures après la bataille, parce que parfois, les billets sont mis en vente au fur et à mesure, eh oui ! Récemment ça me l'a fait pour une date de Rammstein en 2020, où le site de vente m'avait répété 30 fois qu'il n'y avait plus de places à vendre, à 10 h 20 le matin... Avant de m'en vendre trois d'un coup, 2 heures et demie après l'ouverture. Alors que les sites d'info parlaient déjà tous de billetterie épuisée en deux heures, les c... !

Leçon évidente à en tirer : il y a des choses qu'il faut parfois avoir la sagesse d'attendre ! Mais surtout, et pour que cet édito ne sonne pas comme de la méditation tibétaine à deux balles, et retombe sur ses pieds et le sujet de cette newsletter - la promotion de la musique en live donc : la prochaine fois que vous voudrez aller voir un "énorme" concert, surtout ne vous découragez ni devant la taille de la file d'attente, ni devant le fait que le compteur se bloque, ni même si on vous dit qu'il n'y a plus de places ! Et au final, il y a toutes les chances que vous y arriviez, à aller voir vos idoles, légalement et sans même vous faire arnaquer...

Philippe

N'hésitez pas à réagir à cette newsletter en écrivant directement à mrmiolito@yahoo.fr qui nous fera suivre

Cette semaine à Marseille

Garce Kellys by Pirlouiiiit 19092015

 
Cette semaine, parmi les 62 concerts référencés pour le moment rien que sur Marseille (vu que je ne me déplace qu'en vélo), ce qui fait quand même 82 groupes, si j'avais tout le temps que je voulais j'irais voir
 
* lundi 14/10 - Lassie + Garce Kellys à l'Intermédiaire
* mardi 15/10 - Knuckle + Lady Flint à l'Intermédiaire (pas mal faute si c'est une des salles les plus actives et proche de chez moi)
* mercredi 16/10 - Miss Paillette au Divaldo dans l'après midi puis Vincent Vella "Mr. Scotch à la Caravelle
* jeudi 17/10 - Rodeo Spaghetti au Funiculaire (depuis le temps)
* vendredi 18/10 - Troy Von Balthazar à la Meson evidemment (par rapport à mes gouts) puis je foncerai voir si je peux choper un bout de Parade à la Baronne et/ou Wild Cat Lou à la Maison Hantée
* samedi 19/10 - je privilégierai la découverte avec Nova Troba feat. Miquèu Montanaro à la Maison du chant dans le cadre du festival de Vives Voix, même si il y a beaucoup d'autres choses comme Jean Paul Florens et Gérard Sumian Quartet au JAM, The Bellrays + the Lemon Cars au Makeda et Splash Macadam and co à la Maison Hantée qui m'auraient bien tenté aussi ...
* dimanche 20/10 - pas super fan du bonhomme mais le format de ce Monstre #1 par Rodolphe Burger et Rudy Ricciotti au MUCEM à 19h m'intrigue ...
 
 
tous les détails sur les plus de 120 (!!!) artistes qui passent sur rien que Marseille cette semaine sur http://www.liveinmarseille.com

Le film de la semaine


- bientôt les chroniques de Fred B -

Le resto de la semaine

Le Tire-Bouchon by Pirlouiiiit 05102019

Le Tire-Bouchon (cours Julien) goûté par Pirlouiiiit

Cela faisait longtemps que je n'avais pas parlé de restau. D'une part parce que je n'ai en général pas le temps, mais aussi parce que je vais souvent aux mêmes (quand ça me plait je préfère y retourner avant qu'il ne ferment en douce comme le Temps des Mets ou qu'ils ne changent de propréitaire comme le Pavillon Thai). Mais la semaine dernière nous sommes un tombé un peu par hasard sur ce Tire Bouchon, juste à côté de feu-Garbure. Plus bar à vin que restaurant ils ont tout de même une petite carte (2 plats, 4 tapas) pour accompagner leurs bouteilles. De façon amusante on finira par se rendre compte qu'en fait la cuisine se trouve dans le restau d'à côté (qui lui a ue carte plus fournie du coup). Mais qu'importe parce que les deux plats qu'ils avaient ce soir étaient franchement bons. Surtout le pluma cochon ibérique jesaispasquoi de carottes, betteraves cacahuète coriandre, mais la daurade compoté aubergine sauce moutarde. Les portions ne sont pas énormes (sans être trop petite) du coup nous aurons quand même un peu de palce (et en envie de gouter) leurs desserts. Leur tarte façon tatin était paraît il bonne. Leur ganache chocolat pas mal du tout. Bref une très bonne surprise. Et si le prix est un peu supérieur à ce qu'on prend d'habitude (21 euros le plat) aucun regret c'était vraiment très bon et ça changeait.

Toutes les photos (du contenu des assiettes) des restaux auxquels nous sommes allés par ici

Clip de la semaine


Après Rachid Taha et La Rue du Rock 2018, Sleaford Mods, Thomas Fersen plutôt que David Lafore, Vanwho plutôt que SovoX, cette semaine je vous propose le clip / court métrage Hymer de Hervé André qui sera présenté au festival du film court en Armagnac le week-end prochain (voir le programme complet ici) dans la catégorie film expérimental ... vous voilà prévénu(e)s ...

qui s'il n'apparait pas ci dessus est visible en cliquant ici