Accueil Marseille - Aix Newletter Live In Marseille 25 Mars 2019 : Wuhan
Lundi 22 avril 2019 : 9526 concerts, 25453 chroniques de concert, 5249 critiques d'album.

Newletter Live In Marseille 25 Mars 2019

Wuhan

01h07 il serait temps que je me couche si je ne veux pas rater mon avion demain matin ... mais Philippe ne m'ayant pas proposé d'édito, Odliz non plus, alors que je viens tout juste de finir la mini chronique du dernier Catherine Vincent, tant pis pour la chronique restau pour cette semaine, il ne me reste plus que cet édito ...

Ce petit espace qui permet de rappeler que cette lettre ne s'écrit pas toute seule et qu'il y a de vraies personnes derrière (là pour le coup y a plus de doute). Ce petit endroit qui ouvre une newsletter envoyée à quelques 10,000 adresses et dont il serait bête de ne pas profiter pour parler de choses qui nous paraissent importantes ..

Alors que la dernière réunion de Phocea Rocks s'est tenue la semaine dernière (quand je n'étais pas là) j'ai bien envie de vous renvoyer vers le clip / teaser que nous nous sommes payés cette année et qui résume bien cette belle journée. Ben tiens après tout pourquoi pas, la prochaine étant presque dans 6 mois, voici le résumé de celle de 2018 (au moment où je poste la lettre elle ne comptabilise que 446 vues, on verra à la fin de la semaine) :



L'autre sujet que je voulais aborder c'était la frustration que l'on peut ressentir lorsqu'on est accrédité photo pour un concert et qu'on voit toutes les restrictions qu'on nous impose. De tout temps il y a eu ce " 3 premiers morceaux sans flash " ... ce qui pouvait s'expliquer (mais pas se justifier) par le fait que 1) les artistes préféraient être encore tous frais / pas transpirant sur les photos qui risquaient d'être diffusées 2) de toute façon le photographe pro devait vite rentrer au journal tirer ses photos pour le journal du lendemain. Mais maintenant que tout le monde prend des photos et filme à longueur de concert, quel est le sens de cette restriction ? Embêter les photographes accréditées pour qu'ils ne fassent pas de belles photos (en général les lumières sont vachement plus chiadées aprés le 3ème) et que l'artiste ne soit pas mis en valeur ? A la limite il y aurait des surprises à un moment du set qu'ils voudraient garder secrets, mais même pas (et puis avec les portables c'est mort aussi).

En plus en général (de plus en plus en tout cas) on nous demande de faire valider les photos ce qui est pour le moins inacceptable d'un point de vue " éthique " et chronophage. Sans parler des fois (de plus en plus rares) où on se retrouve carrément à devoir donner des photos à l'artiste ... y a pas à dire nous vivons une époque où tout le monde veut tout contrôler.

Pirlouiiiit

N'hésitez pas à réagir à cette newsletter en écrivant directement à mrmiolito@yahoo.fr qui nous fera suivre

ps : 01h25 ... pas très fier de cet edito mais j'ai pu dire des choses que j'avais sur le coeur ..

Cette semaine à Marseille

Jacques Mandrea by Pirlouiiiit 02122012
La première fois que je l'ai vu à la Meson c'était il y a une éternité mais j'en garde un souvenir ému ... il passe au Non-Lieu samedi


Cette fois n'étant pas à Marseille jusqu'à samedi soir tard je ne vais vraiment rien pouvoir voir ... mais si .. si j'avais été là
 
- ce mardi j'aurais fait un petit effort pour aller aussi loin que l'Alhambra Ciné pour voire enfin le ciné concert King Kong par l'Ensemble Télémaque
- ce mecredi cela aurait le JAM avec le trio Eric Le Lann / Henri Florens / Sylvain Romano (qui joue aussi la veille)
- jeudi j'aurais fait le yoyoy entre l'Asile 404 avec le retour de Heard of Bears et l'Espace Julien avec Lucky Peterson
- vendredi pour des raisons notamment geographiques mon choix ce serait porté sur le Non-Lieu pour le concert de Farouche Zoe (après leur très chouette showcase la semaine dernière au Lollipop) et le Café Julien avec Pascal Parisot pour son spectacle pour enfants dans le cadre du festival Tous en Sons ... sachant qu'il y a aussi Donald Pierre à l'Upercut et le Al Benson Jazz Band au théâtre du Têtard.
- samedi je serais allé à la Meson pour la Carte Blanche (toute nouvelle ou presque) laissé à Hakim Hamadouche ainsi qu'au Non-Lieu pour le concert de Jacques Mandrea (et y a encore bcp d'autres trucs qui me plaisaient)
- dimanche par curiosité je me serais peut être bien rendu au Silo pour les Choeurs de l'Armée Rouge
 
Attention comme chaque semaine je précise que dans mes critères de choix la proximité de la salle avec mon domicile joue beaucoup et que j'aime tellement certains groupes que je ne peux m'empêcher de retourner les voir alors que d'autres trucs que je connais moins ou pas sont surement aussi bons ... cette semaine il y a (encore) beaucoup de choses notamment dans le cadre du Festival jeunes publics Tous en Sons donc soyez curieux et faires votre choix via :
http://www.concertandco.com/ville/marseille-aix/billet-concert-3.htm d'autant que l'agenda se complète au jour le jour en fonction des saisies des salles, programmateurs ou groupes ...
 
Hakim Hamadouche by Pirlouiiiit 03112018
double présence de Hakim Hamadouche qui sera avec ses invités à la Meson samedi et sur la grande scène des Danaïdes pour le Son de notre Canebière / les dimanche de la Canebière

 
Et si la date de votre concert ou la programmation de votre lieu favori manquent n'hésitez pas à la/les rajouter via ce lien ici : http://www.concertandco.com/annonce.php
 
 

Le livre de la semaine

Saga

Samedi 30 mars 2019 à partir de 17h ne ratez pas la dédicace de Eddy Vaccaro, Clément Baloup et Marion Mousse pour leurs albums respectifs Terre de feu, feux follets et Cyclone. Tous les détails en cliquant sur la pochette.

Les disques d'aqui

Les Trois Cochonnettes de Catherine Vincent écouté par Pirlouiiiit

Cela fait un paquet d'années maintenant que Catherine Estrade et Vincent Commaret aka Catherine Vincent sortent des disques de contes plus ou moins revisités ou complétement inventés Oscar Go et le Vilain Petit Canard, Hansel et Gretel, le Géant de Malmousque (un des préférés de mes enfants que je réalise que j'ai oublié de chroniquer). Cette fois vous l'aurez compris il s'agit des 3 petits cochons revus et corrigé par toute la famille Catherine Vincent puisque les cochonnettes sont chantées par Alberta, Odile et Naïla. Musicalement ça swingue, ça sautille ... ça joue (ce qui ne surprend pas lorsque l'on voit apparaître les noms de Gildas Etevenard, Uli Wolters et Suprem Clem dans les crédits). Le disque peut paraître un peu court sur le papier, mais il est accompagné d'un très joli livre de 25 pages illustré par Anais Tonelli, à qui l'ont doit déjà pas mal de pochettes de Catherine Vincent. Du coup c'est avec plaisir qu'on réécoutera et relira un grand nombre de fois ce "conte fait maison et en famille" (comme il le disent) si sympathique (ca c'est moi qui le dit).

2019 (Catherine Vincent - Le Label dans la Forêt)