Accueil Marseille - Aix Newletter Live In Marseille 26 Novembre 2018 : Novembre 2018
Vendredi 14 décembre 2018 : 10881 concerts, 25296 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.

Newletter Live In Marseille 26 Novembre 2018

Novembre 2018

Saga
Vieux port au moment du premier jet de lacrymogène sans sommation sur le public familial (jeunes enfants et personnes âgées) mercredi 14/11/2018 - Pirlouiiiit


Alors voilà, on y arrive, dernière semaine d'un mois douloureux qu'on voudra bien vite enterrer à six pieds sous terre avec les gravats de la rue d'Aubagne, la réalité des milliers de locataires victimes du précaire à reloger ou le souvenir lacrymal des gazés du vieux port, ou encore la ligne de mire bouchée des emmurés de la Plaine. Tout ça au court-bouillon d'une météo de fin du monde. En même temps, c'est le mois des morts, mais faut dire que la Toussaint cette année s'est salement prolongée. Peut-être l'élection de Jair " peste ou choléra " Bolsonaro au Brésil n'a-t-elle rien arrangé, précipitant encore un peu plus l'Amérique dans un protectionnisme d'obscurantisme qui n'a rien à envier à quelques velléités européennes post ( ?) crise migratoire.

En tout cas, la mobilisation et la solidarité des Marseillais suite au constat amer que leur ville est devenue un château de cartes en proie à la plus cynique des spéculations montre bien qu'on sait aussi se mobiliser pour autre chose que contre une essence plus chère. Et là aussi, méfions-nous des caricatures qui ne servent toujours aux mêmes qu'à diviser pour mieux régner ; le raz-de-marée gilets jaunes naît d'un ras-le-bol et d'une angoisse bien plus profondes, existentielles même. Et la boucle est bouclée de ce fameux mois mortuaire.

Mais avec le début du saint mois de décembre et les guirlandes urbaines qui badigeonnent nos rues sans trop de pudeur, il est important de ne pas se laisser aveugler et d'y voir la fin d'un mauvais sort. Les luttes perdurent, les braises doivent être entretenues, sous peine que le feu solidaire né d'une indignation commune ne s'éteigne dans l'indifférence et la froideur générale. Restons ouverts, bienveillants, disponibles ; encourageons ce qui doit l'être et sachons prendre soin de nous puisqu'il ne faut rien attendre de ceux qui auraient les véritables moyens de le faire.

Mort à la morosité, sortons couverts mais motivés. Vendredi, on se réfugie à Lollipop s'imbiber du proto punk de Parking Shell , puis l'évasion se prolonge avec le rock'n roll'n twist'n blues des Placid Players au Funiculaire et la douceur mélodique du songwriter texan Terry Lee Hale au dobro, prolongeant les festivités de cette fin de semaine au cœur de Noailles au creux du cabaret Le Non Lieu . Et ce n'est que le programme du vendredi.s

Marseille, la ville qui plie mais ne se rompt pas, qui panse ses plaies mais ne se rend pas.

Odliz

N'hésitez pas à réagir à cette newsletter en écrivant directement à mrmiolito@yahoo.fr qui nous fera suivre

Cette semaine à Marseille

Henri Maquet (Polyphonic System) by Pirlouiiiit 19042013
samedi dans le cadre de l'ex festival Les Inovendables devenu Les Z'inos, nous retrouveront la moitié de Polyphonic System qui comprend Henri Maquet et Manu Theron

 
Si je n'avais pas autant de travail le soir ..
-Lundi j'irais faire la connaissance de Madame Robert au Molotov
- jeudi je serais peut être allé au Dome essayer de comprendre le succès d'un Maitre Gims
- vendredi après Parking Shell au Lollipop je crois bien que je me serais laissé tenté par La Kamba (dont je n'ai toujours pas vu le nouveau line-up) au Molotov,
- samedi je ne raterais pas Manu et Henri à Leda Atomica Musique dans le cadre du festival les Z'inos, mais juste après être passé à la Meson pour découvrir le Duo Pascal Charrier & Gildas Etevenard
- dimanche encore un ciné concert cette fois russe avec Florilège au fil des neiges (dès 4 ans) et/ou La Grêve (pour les + de 15 ans) ... sauf si je chope un passe photo pour Hervé Villard, sinon je serais allé à la Meson pour le solo de Marc Ducret.
 
Dimitri Artemenko (Rachmanimation) by Pirlouiiiit 07102017
dimanche à 16h à la Criée un ciné concert russe tout public (dès 4 ans) avec le pianiste Vadim Sher et le violoniste Dimitri Artemenko qui nous avait déjà régalé dans le même genre d'exercice avec Rachmanimation

 
Retrouvez toutes ces dates et les autres via :
http://www.concertandco.com/ville/marseille-aix/billet-concert-3.htm ... Et si la date de votre concert ou la programmation de votre lieu favori manquent n'hésitez pas à la/les rajouter via ce lien ici : http://www.concertandco.com/annonce.php
 

Le film de la semaine

Total Records (2017) de Jean Laurent Feurra et Antoine De Beaupre vu par Pirlouiiiit


" Total Records est une exploration de l'identité visuelle de la musique via son support principal : la pochette de disque. Ou comment l'image d'un artiste, d'un label, ou d'un courant musical, se forge par le biais des pochettes de disque, en miroir d'une société qui évolue, des mœurs qui changent, d'une industrie qui s'invente. "


C'est avec beaucoup de retard, et alors que j'ai croisé pendant près de 3 ans son réalisateur et co auteur tous les matins à la crèche, que je découvre cette super série de mini films documentaires sur les pochettes de disques (cultes) qui est visible sur ARTE. J'ai commencé par London Calling puis Crache ton Venin avant de regarder tous ceux dont j'avais les disques. C'est rapide, bien monté, dynamique ... on y apprend des choses (en tout cas moi) sur le contexte, certaines références etc .... Le sommaire est alléchant Rolling Stones, Janis Joplin, David Bowie, Joy Divison, XTC, Sonny Rollins, Spiritualized, the Clash, Miles Davies, Telephone (les seuls française dans le lot), Public Enemy ; et le résultat à la hauteur ! Le seul regret qu'il n'y en ai pas plus ou que chacun ne dure pas un peu plus longtemps ! (une saison 2?)


Je vous encourage vivement à les visionner par ici : https://www.arte.tv/fr/videos/RC-014402/total-records-le-culte-de-la-pochette/


Sinon toujours sur Arte à défaut d'avoir vu le film sur Queen, j'ai regardé the Great Pretender, documentaire sur Freddie Mercury et c'était drôlement bien !

Le livre de la semaine

Saga

On prend les mêmes et on recommande , éditions du Monte en L'air , avec Vincent Bergier, Camille Burger, Christine Fezas, Ksenia Khashkovskaya, Colombe Nicolas, Aurélie Pollet et Laurent Ribet aux illustrations, lu par Odliz.

Tandis que le talentueux dessinateur David Snug époussette ses amplis à la Pointe Lafayette , la boucle se boucle dans un bistrot du 13e où je reçois des mains d'un musicien au CV long comme le bras la suite de son ouvrage à succès sur les accidents d'expression, Il pleut des vaches qui pissent . Ici, il est question de langues qui fourchent et d'un mot à la place d'un autre, offrant tout le décalage et la poésie dont cette foutue planète a de plus en plus besoin. Et avec un nouvel opus de 137 pages, il faut croire que le français prend beaucoup de plaisir à se faire saborder.
On prend les mêmes et on recommande, ouvrage du Cerbère Emmanuel Blervaque, Stephane Ellias et Laurent Ribet, parsemé d'une équipe de dessinateurs -presque totalement -trices- qui égrènent leur version visuelle de phrases parfois totalement absconses, voire qui éclairent le monde de biais avec une lampe acétylène de mineur de fond, l'or brut de nos esprits collectivement tourmentés. Lapsus révélateurs (" J'ai des goûts très ecclésiastiques "), fuites poétiques (" Mince, je suis à découvert. Je vais encore devoir payer des adagios ") ou surréalisme débridé (" Je vais te la présenter, comme ça, tu pourras mettre une tête sur un visage "), ce livre repousse avec bonheur les limites des bornes de la langue française et nous invite à aller voir ailleurs si on y est et ce qu'on peut encore y fabriquer.
Plus qu'un recueil de coquilles malencontreuses, il est un antidote aux prisons de la pensée et à la morosité ambiante.

Clip de la semaine


Après : General Elektriks, Sloy, HANK!, Stella Pire, Pleasures, Dominique A, Vic Chesnutt, Usken, Fred Nevché, La Cumbia Chicharra, Pomme, Magali, the Fuzz & Drums, EMF, Massy Inc., the National, Frozen Falls, Steve Shiffman and the Land of No, Elysian Fields, Paul Mc Cartney, Cowboys From Outerspace, Ultrateckel, David Lafore, Powersolo, Mekanik Kantatik, Motorama, Garik Sukachev, Zone Libre feat. Casey, Bill Deraime, ..

Cette semaine je vous propose un des clips récents de Nicole Atkins, une chanteuse américaine que j'ai eu l'occasion de voir plusieurs fois ... et qui devrait plaire aux fans de l'anglaise Anna Calvi (la première fois que nous avons entendu Anna, Svet et moi avons tous les deux cru que c'était un nouveau disque de Nicole). J'aurais aimé vous annoncer qu'elle allait bientôt passé par Marseille mais ce ne sera apparement pas pour cette fois encore ...

si le clip n'apparait pas cliquer ici