Accueil Marseille - Aix Newletter Live In Marseille 11 Juin 2018 : S.O.S.
Jeudi 13 décembre 2018 : 10969 concerts, 25295 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.

Newletter Live In Marseille 11 Juin 2018

S.O.S.

SOS Mediterranée by Pirlouiiiit 17122017

"C'est à quelle profondeur exactement, là où les gens se noient ?"

Question incongrue en apparence, qu'un des 40 bénévoles de SOS Méditerranée, qui informent les enfants dans les écoles, a entendu cette année en classe dans la bouche d'un enfant. Mais pas si incongrue, si on entend la suite de son raisonnement... Mais pourquoi tu veux savoir ça ? "Ben, c'est pour savoir comment aller les chercher, quand on voudra les enterrer !"... Les enfants sont formidables, comme disait l'autre. On peut toujours compter sur eux pour mettre le doigt, pile poil, là où ça gratouille ! Parce que la Méditerranée, aujourd'hui, est un charnier. Ah oui, pas un cimetière, le dire comme ça c'est déjà une façon de travestir la réalité, puisque les gens qui s'y noient (à l'exception de quelques cadavres repêchés) ne bénéficient pas d'une sépulture...

"Si tu vois un enfant tombé dans une piscine, tu commences par te demander ce qu'il fait là, si elle était bien sécurisée, et où sont ses parents... Ou bien tu le sors d'abord de l'eau, et tu remets ces questions à plus tard ?" Finalement tout est dit dans cette petite analogie de bon sens énoncée lors du deuxième Appel du 8 Juin au Mucem, ce vendredi soir. D'autant que le secours en mer est une obligation inconditionnelle, en droit international. Pour la deuxième fois, l'indispensable association, qui nous a déjà rendu presque 30 000 fois fier.e.s d'être Marseillais, invitait à un chaleureux gala, sur la splendide place d'armes baignée du soleil couchant du MUCEM, vendredi 8 juin... Près de 1 300 personnes, donatrices, donateurs, marins, bénévoles et artistes, y étaient réunies pour se rappeler à quoi sert l'Aquarius, ce rafiot orange de 40 balais qui sillonne les eaux internationales, au large des côtes lybiennes.

Parmi les nombreux moments forts de la soirée : une petite pièce de théâtre jouée par des lycéens de toutes origines (Syrie, Arménie, Egypte, Belgique, Maroc, Italie...), de la Compagnie Traversées Nomades, rappelant leur origine et leur arrivée à Marseille, alternant des témoignages insolites, parfois poignants, des chansons venues de loin, quelques moments drôles et finalement, une séquence bouleversante qui a fait finir en larmes une partie du public (avouons qu'on était pas fier...). Les fondateurs de l'association SOS Méditerranée France (autre joli symbole, elle est née en Allemagne en 2015, et pour un bateau qui a appareillé d'ici-même au MUCEM, en février 2016), ont apporté leur témoignage et leurs remerciements, tout comme Daniel Pennac qui les soutient depuis le début et était déjà présent il y a un an au Théâtre de la Criée. Point culminant de la soirée, un film réalisé à bord du bateau par Konbini, et recueillant des témoignages révoltants de ce que subissent les voyageurs, particulièrement en Lybie, avant de réussir à s'en échapper. 3 à 6 000 euros pour la traversée, contre 285 euros TTC pour un Tripoli/Rome en avion, cherchez l'erreur...

Côté musique, la soirée a commencé avec les notes splendides et étrangement émouvantes de la kora de Ballake Sissoko. Et bien évidemment Monsieur Madame ne pouvait pas faire moins que d'y interpréter leur eurovisionnée et jolie Mercy (avec un choeur de fillettes du Cours Bastide), et Les Ogres de Barback, que de jouer l'indépassable et toujours bouleversante Lily de Pierre Perret, au milieu de quelques-uns de leurs tubes revigorants (Rue de Paname, Grand-Mère...). Par ailleurs Big Buddha a ambiancé une impressionnante performance graphique réalisée par Brusk et DJ Oil a accompagné la fin de la soirée. Un plaisir de revoir les Ogres à peine vieillis depuis la dernière fois (en 2000 pour ma part), et qui ont fait monter sur scène l'ensemble des bénévoles de l'association et des artistes associés à la soirée, pour une belle photo de famille... En bonus, une connexion (pourrie mais peu importe), en direct avec les marins faisant actuellement route, une fois de plus, vers la mortifère Lybie.

Côté anecdotique, mais ce soir-là tout faisait un peu symbole : coincés à l'entrée de la soirée, quelques 200 personnes sans invitation semblaient découvrir enfin que le bateau navigue depuis plus de 2 ans et a besoin, pas que d'empathie et de gens venus passer une bonne soirée, mais surtout de 11 000 euros par jour pour fonctionner... Espérons pour eux qu'ils ont quand même pu rentrer au final, après avoir fait amende honorable. A l'intérieur, on a rapidement constaté que le bar/restauration n'avait largement pas prévu assez à manger ! Dommage pour le manque à gagner pour l'association, mais le symbole était fort intéressant... Vu sur l'écran d'un smartphone, une icône de la Vierge... Solidarité, charité, humanité, chacun pouvait apporter ici ce qu'il voulait... Et le symbole visuel le plus frappant de la soirée : on y accédait en traversant une passerelle ornée de gilets de sauvetages, petits rappels à une cruelle réalité qu'on osait à peine effleurer du doigt en passant.

Depuis que le bateau navigue, il a sauvé de la noyade près de 30 000 personnes, et a vu 6 naissances à son bord ! Toute personne qui leur a apporté son concours même modeste ou ponctuel, peut en ressentir une légitime fierté ! Mais sur la même période, on estime à 15 000 les personnes qui ont disparu en mer. On pourrait faire encore bien mieux... Aujourd'hui que l'Italie a élu un gouvernement autoritaire (en grande partie parce qu'on ne les aide pas assez avec les réfugié.e.s, d'ailleurs !), la mission de l'Aquarius devient de plus en plus compliquée : SOS Méditerranée a besoin, plus que jamais, de nos dons. Rappelons pour finir que "mercy" est un "faux-ami" en anglais : mercy, ça veut dire... pitié !

Alors sortons d'abord le minot de la piscine, on pourra toujours engueuler ses parents plus tard...

Pour faire un don ponctuel ou régulier en quelques clics, c'est par ici !

#Appeldu8juin

Philippe

N'hésitez pas à réagir à cette newsletter en écrivant directement à mrmiolito@yahoo.fr qui nous fera suivre

Cette semaine à Marseille

Erik Truffaz by Pirlouiiiit 04042009
Erik Truffaz viendra présenter sa nouvelle création à plusieurs endroits dont l'église Saint Victor ce mercredi

 
Cette semaine à côté du mastodonte Marsatac qui fêtera son 20eme anniversaire en grandes pompes au Parc Chanot il y aura aussi au théatre Silvain le fameux CaravanSérail lui aussi sur deux jours !
A noter aussi au passage l'ouverture de Les Fils Qui S'Touchent en lieu et place de l'Arthémuse avec une programmation plutôt rock en juger les groupes annoncés cette semaine (Moon Ra ...)
et que Antonio Negro sera de passage à la Machine à Coudre !
 
Retrouvez toutes ces dates et les auteres via :
http://www.concertandco.com/ville/marseille-aix/billet-concert-3.htm ... Et si la date de votre concert ou la programmation de votre lieu favori manquent n'hésitez pas à la/les rajouter via ce lien ici : http://www.concertandco.com/annonce.php
 
Technicolor Hobo by Pirlouiiiit 14032008
Technicolor Hobo sera au Non Lieu le samedi ... autrement dit le cadre idéal pour que ceux qui ne les connaissent pas encore les découvrent

Chroniques de la semaine dernière

* la chronique du concert de Camille, Teme Tan et Hollydays (festival L'édition) au théâtre Silvain par Sami à lire ici

* la chronique du concert de l'Appel du 8 juin avec Compagnie Traversées Nomades, Ballaké Sissoko, Madame Monsieur, Big Buddha, Les Ogres de Barback, Dj Oil au MUCEM par Philippe à lire ici

et plein plein d'autres en préparation ...

Clip de le semaine

Après :
- General Elektriks,
- Sloy,
- HANK!,
- Stella Pire,
- the Pleasures
- Dominique A
- Vic Chesnutt
- Usken
- Fred Nevché
- La Cumbia Chicharra
- Pomme

La semaine dernière , trop à la bourre, j'ai oublié, voici donc le clip de la délicatement authentique MAgali aka MAgali Lonchamp avec ce nouveau " single " : La Cuite

si le clip n'apparait pas cliquer ici