Accueil Cowboys from Outerspace en concert
Dimanche 5 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Rock qui tache avec une bonne dose de blues poisseux, de punk et d'autodérision. Un côté Elvis pas clean mâtiné de Cramps et de Blues Explosion.
Ces trois Marseillais cheminent avec les fantômes d'Elvis Presley, d'Iggy Pop, des Cramps, de Robert Johnson, d'Otis Redding, des Sonics, de Link Wray et de Dick Dale. C'est cette fascination indéfectible pour le rockabilly/punk/blues/surf vintage qui donne leur inoxydable santé aux Cowboys From Outerspace et qui les rapproche d'un certain Jon Spencer, que ce soit avec son trio Blues Explosion, ou son duo avec Matt Verta-Ray, Heavy Trash. Les fans de Mr. Spencer devraient donc apprécier à leur juste valeur les morceaux percutants et variés ourdis par les trois rockers et leurs nombreux amis invités pour chanter ou ajouter de l'orgue... Le chant se rapproche dangereusement d'un aboiement selon les règles de l'art édictées par le King en personne, la guitare envoie des éclairs à chacune de ses interventions, les rythmiques sont tour à tour hystériques ou alanguies et les morceaux sont composés avec une maestria que n'auraient pas reniée les plus grands (cités plus haut). Le résultat ? Dock qui tache avec une bonne dose de blues poisseux, de punk et d'autodérision. Un côté Elvis pas clean mâtiné de Cramps et de Blues Explosion.
Il va sans dire que les furieux concerts du groupe sont, eux aussi, vivement conseillés !

Cowboys from Outerspace : vos chroniques d'albums
Site

Cowboys from Outerspace en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Cowboys from Outerspace : l'historique des concerts

Je.

09

Janv.

2020

Karim Tobbi en concert
Karim Tobbo & Michel Basly + DJ Maki Cowboys from Outerspace | Karim Tobbi
Maison de Ventes - Marseille (13)

Sa.

30

Nov.

2019

Conger! Conger! en concert
Conger!conger! + Elektrolux + Cowboys From Outerspace + Venus as a Boy Cowboys from Outerspace | Conger! Conger! | Elektrolux
Makeda - Marseille (13)

Sa.

19

Oct.

2019

Cowboys From Outerspace Black Sheep - Montpellier (34)

Ve.

27

Sept.

2019

Sa.

25

Mai

2019

Pogy et les Kéfars en concert
Hetepinks + Pogy et les Kéfars + Cowboys From Outerspace Cowboys from Outerspace | J2P | Pogy et les Kéfars | The Hatepinks
Molotov - Marseille (13)

Sa.

25

Mai

2019

COWBOYS from Outerspace - Les HATEPINKS - POGY & les Kéfars La Machine à Coudre - Marseille (13)

Di.

24

Mars

2019

Provock Session #22 : The Needs - Cowboys from Outerspace Les Arcades - Aix-en-Pce (13)

Ve.

01

Fév.

2019

Michel Basly 3013 - Marseille (13)

Cowboys from Outerspace : les dernières chroniques concerts 40 avis

Karim Tobbi & Michel Basly + DJ Maki

Critique écrite le 11 janvier 2020, par odliz

Maison De Baecque, Marseille 09/01/2020

Karim Tobbi & Michel Basly + DJ Maki  en concert

À évènement exceptionnel, concert de standing. Quand une maison des ventes organise la vente de 515 guitares d'un seul et même collectionneur, il lui faut un fameux coup de projecteur. Incursion dans la maison De Baecque dans un autre coeur de Marseille, celui que d'ordinaire ne fréquentent pas beaucoup les rockers, le quartier des antiquaires. Et il ne fallait pas moins d'une scénographie Wes Andersonienne – salle cathédrale, huile marine de 1905 et son cadre rococo, table en marbre pour soutenir César et ses compressions, panaché de guitares accrochées aux murs ou suspendues à un post-arbre de Noël, des japonaises des sixties, des américaines repeintes, des soviétiques à paillettes – pour habiller la soirée. À propos de style, on peut dire sans rougir qu'on a choisi les meilleurs : Karim Tobbi et Michel Basly , classieux devant l'éternel, dans un duo tout en finesse et maîtrise de standards rock'n'roll et blues où l'on cause un peu, beaucoup et toujours d'amour et de nostalgie. Les deux voix se superposent parfaitement, la douceur sur le fil de Karim et le groove grave de Michel, faisant vivre et vibrer les 516e et 517e guitares de la soirée. La hauteur des... Lire la suite

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy

Critique écrite le 02 décembre 2019, par odliz

Le Makeda, Marseille 29-30 novembre 2019

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de célébrer trente-huit années de rock marseillais narrés par le punk griot Pascal Escobar et édités chez Le Mot et le Reste . Prétexte en or de contrebande pour raviver le larsen. Et c'est en Marseille éthiopique, au Makeda que se déroulent les festivités, comme une logique continuité du Poste à Galène qui avait accueilli l'année passée la release party du volume 1 dans lequel Robert Rossi célébrait les vingt années précédentes, l'enfance trouble et l'adolescence difficile du rock sous Gaston Deferre. Vendredi 20h15 pétantes, ouverture des portes quelques minutes après le soundcheck-catering et l'effervescence programmée. La rue Ferrari se déverse par à-coups dans le sas, puis dans la salle. De la Crau au grand complet – cordes mélodiques, rythme ciselé, voix ardente – donnent le ton d'une histoire occitane, de ce grand voyage nomade à fleur de corde où tout est en suspens, secondé par Nicolas Dick aux machines sous son regard aiguisé, comme une incursion anachronique mais pertinente, prolongeant la transe. Le voyage se poursuit... Lire la suite

Cowboys From Outerspace

Critique écrite le 30 septembre 2019, par Pirlouiiiit

Lollipop Music Store, Marseille 27 septembre 2019

Cowboys From Outerspace en concert

Ayant eu un peu de mal à nous résoudre à enfourcher nos vélos pour remonter vers le Lollipop Music Store (la compagnie et le punch n'y étant surement pas pour rien) lorsque nous arrivons au Lollipop les Cowboys ont déjà bien entamé leur set. "Nous" cette fois ce n'est plus que Cyril et moi, Alice et Svet étant partis visiter un studio. Si le devant de Lollipop est en chantier on commence à imaginer ce que ça pourra donner dans quelques semaines ? mois ? Bref on se fraie un passage avec Cyril pour se caler comme souvent assis par terre au ras de la mini marche, bouchons d'oreille et casque sur les oreilles car les Cowboys en acoustique je n'y crois qu'à moitié. Et pourtant cette fois le son était effectivement un peu moins fort que d'habitude ... surement à cause / grâce à l'absence regretté de Mr Henri ou de tout autre remplaçant derrière les futs d'une batterie qui est absente ce soir. Guitare basse .. pas facile sur tous les morceaux, en tout cas sur celui qu'ils sont en train de jouer et que je ne reconnais pas. Derrière Michel et Basile un verre de vin est tombé. Au pied du micro de Michel quelqu'un a posé la raison de notre présence ici, le vinyle du Worst of des Cowboys. Michel encore un peu plus facétieux que... Lire la suite

Pogy & les Kéfars, La Flingue, Cowboys from Outerspace (en soutien à la Machine à Coudre)

Critique écrite le 26 mai 2019, par Philippe

Le Molotov, Marseille 25 mai 2019

Pogy & les Kéfars, La Flingue, Cowboys from Outerspace (en soutien à la Machine à Coudre) en concert

Ce qui devait être une soirée rock hyper-sexy commence hélas par une grosse déception : les Hatepinks ne joueront pas ce soir, à cause d'un problème de santé de leur guitariste. A strange feeling of deja-vu, comme on dit... Espérons quand même le revoir sur scène un de ces jours, où il peut être fascinant quand il est en forme. Le fait que l'information ait circulé dans la journée a peut-être bien causé quelques défections, dommage, le Molotov n'a pas complètement fait le plein ce soir ! Ce qui n'a pas empêchés les aficionadas/dos, après avoir quand même pour la plupart juré comme des charretiers à l'entrée, de passer une belle soirée, avec trois générations de rock phocéen représentées, classés par ordre de bas en haut. Début avec les minots de Pogy & les Kéfars, avec une bonne heure de retard sur l'heure annoncée (esprit Machine à Coudre !), revoici le trio qui monte et fait le buzz, pour l'instant dans le microcosme local mais bientôt peut-être, dans l'univers ? La batteuse sportive (elle semble toujours courir un footing tout en jouant) et les deux chanteurs aux instruments calées sous l'aisselle, nous avaient fait forte impression à Lollipop il y a quelques semaines ! Pas de gras, pas d'esbroufe, pas de pose, pas de soli (tous... Lire la suite

Cowboys from Outerspace : les chroniques d'albums

Cowboys From Outerspace : Super Wight, Dark Wight

Chronique écrite le 12/12/2009, par Pirlouiiiit

Cowboys From Outerspace : Super Wight, Dark Wight

Déjà le 6eme album pour notre inoxydable trio de l'espace ... Depuis leur premier album éponyme en 1997 et à force de disques indémodables ( Choke full of ..., Space-o-phonics aliens, Bones Keep Smilin' et Sleeping with ghosts) les Cowboys From Outerspace se sont taillés une solide réputation sur la scène rock française (pour ne pas dire de la galaxie). On y retrouve tout ce qui a fait le succès des précédents ... notamment ce chant / cette voix qui comme chez leurs voisins de Elektrolux tirent du côté de Nick Cave voire de David Eugene Edwards sur les parties calmes. On citera aussi une dernière fois Jon Spencer et son Blues Explosion pour ceux dont le conduit auditif n'aurait pas encore croisé le garage rock des Cowboys. Derrière une pochette classieuse on retrouve 12 titres hyper groovy parfaitement interprétés par l'impassible Bazile Gonzalez à la basse, l'infatigable Mr Henri à la batterie et l'inarretable Michel Basly à la guitare et au chant ; chant qui n'hésite pas à partir dans le aigus et les... Lire la suite

V/a : The Kaiser Fucks The New French Rock

Chronique écrite le 06/05/2006, par Pierre Andrieu

V/a : The Kaiser Fucks The New French Rock

Le Kaiser - alias Lucas Trouble, musicien et producteur au sein de son label Nova Express Records - n'est pas content contre les petits morveux qui se la jouent rock n roll dès le lycée en pensant être les nouveaux Stooges ou Strokes... Et il le fait bruyamment savoir avec cette compile de morceaux inédits enregistrés dans son antre/studio en 2005, The Kaiser fucks the new french rock ; il a bien raison, même si on préfère voire les jeunes essayer d'être les nouveaux rois du guitare/basse/batterie plutôt que les prochains David Guetta, qui ne vaut vraiment rien. Le titre de l'album est un message personnel (moins doux que celui de Françoise Hardy) adressé aux rédactions des Inrockuptibles et de Rock n Folk qui encensent des combos composés de leurs collaborateurs (bravo l'éthique), de leur progéniture, de leur famille, de leur amis ou tout simplement issus d'un coup de maison de disques financé à grands renforts de pages de pub. Pour montrer son farouche mécontentement et ses intentions peu amènes à l'encontre de la nouvelle garde formatée, le Kaiser pose une hache à la main sur la pochette de ce copieux projet regroupant les enregistrements de huit groupes de rock français. A l'arrière plan, derrière le killer, les membres des furieux... Lire la suite

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Chronique écrite le 05/05/2006, par Pierre Andrieu

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Même s'ils ne sont pas nés de la dernière pluie, les Cowboys From Outerspace tiennent plus que jamais la grande forme sur leur cinquième méfait discographique, le très bien nommé Sleeping with ghosts. Et oui, les trois Marseillais dorment, sans doute depuis leur plus tendre enfance, avec les fantômes d'Elvis, d'Iggy Pop, des Cramps, de Robert Johnson, d'Otis Redding, des Sonics, de Link Wray et de Dick Dale qui planent au-dessus du lit. C'est cette fascination indéfectible pour le rockabilly/punk/blues/surf vintage qui donne leur inoxyadable santé aux french Cowboys et qui les rapproche d'un certain Jon Spencer, que ce soit avec son trio Blues Explosion, ou son duo avec Matt Verta-Ray, Heavy Trash. Les fans de Mr. Spencer devraient donc apprécier à leur juste valeur les morceaux percutants... Lire la suite

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Chronique écrite le 15/01/2006, par Pirlouiiiit

Cowboys From Outerspace : Sleeping With Ghosts

Les Cowboys from outerspace n'ont pas attendu le revival du rock pour faire hurler leurs instruments et onduler leurs corps. Et c'est avec un rythme presque métronomique (période de 1,5 ans) qu'il sortent aujourd'hui leur 5eme album, bien sur, toujours sur le même label ; celui de l'extravagant Lucas Trouble. Si la pochette est étonnamment plus sobre (quelle bande de poseurs !) le contenu lui n'a rien perdu de son énergie ni de son âme (en général lorsque les groupes s'affiche sur leurs pochettes c'est souvent le début de la fin). La bonne nouvelle de celui-ci c'est qu'on peut l'écouter à n'importe quel moment de la journée et qu'on n'est pas obligé de mettre le volume à fond pour l'apprécier pleinement. S'il commence sur les chapeaux de roue avec un Black haired cocktail presque comique mais déchaîné et un Sleeping with ghosts... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Cowboys from Outerspace - Pirlouiiiit
  • 2 - Cowboys from Outerspace - Pirlouiiiit