Accueil Fillet of Soul en concert
Dimanche 24 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Fillet of Soul propose une vision croisée entre influences jazz, soul, hip hop et électro. Grooves chauds et langoureux, ambiances nu-jazz et soul aux cuivres chaleureux, drum'n'bass, basses hypnotiques ou rythmiques survoltées, Fillet of Soul "Live" mêle instruments et machines.

Site

Fillet of Soul en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Fillet of Soul : l'historique des concerts

Je.

15

Mars

2007

A Vaulx Jazz en concert
Fillet of Soul + Antony Joseph A Vaulx Jazz | Fillet of Soul
C.C. Chaplin - Vaulx en Velin (69)

Me.

19

Juillet

2006

Ve.

02

Juin

2006

Fillet of soul : tassel & naturel MJC Picaud - Cannes (06)

Ve.

21

Avril

2006

Fillet Of Soul Fillet of Soul | Filet of Soul
Cargo de Nuit - Arles (13)

Ve.

31

Mars

2006

Fillet Of Soul, Urban Soul Corporation Fillet of Soul | Filet of Soul | Urban Soul Corporation
Grenier à Sons - Cavaillon (84)

Je.

30

Mars

2006

Filet of Soul, Urban Soul Corporation Fillet of Soul | Urban Soul Corporation
Oméga Live - Toulon (83)

Ve.

17

Mars

2006

Fillet Of Soul + Red Sparowes Epicerie Moderne - Feyzin (69)

Je.

09

Mars

2006

Filet of Soul, Dajla Fillet of Soul | Filet of Soul
Trioletto - Montpellier (34)

Fillet of Soul : les dernières chroniques concerts 1 avis

Dajla + Fillet of soul

Critique écrite le 12 mars 2006, par Oriana

Trioletto-Montpellier 09 mars 2006

Humm un concert de plus me dit-on, un unique concert de plus devrais je préciser... Jeudi soir au Trioletto, je me hâte... la salle est petite, intime, mais l'attente éprouvée et partagée avec mes amies est agréable... On s'engouffre dans la brèche, essoufflées, panique j'ai égaré mon billet...puis retrouvé ! Tout sourire je m'installe au premier rang, j'aime tant être proche ! Mon addiction pour la soul et le live n'attend que d'être satisfaite, juchée sur des talons hauts Dajla s'apprête à me combler... s'introduit au public, prend position, ouvre les hostilités... Mon regard se focalise sur elle, puis s'en détourne, c'est une belle brune au corps gracile mais ses musiciens semble porter la chose... D'ordinaire j'aime dans la nu-soul l'artifice du dépouillement or l'artillerie est peu encline à s'alléger... la batterie est forte... voire pire, les deux guitares de part et d'autre de la chanteuse aussi, la basse, elle, trop discrète et le clavier juste à l'orée de l'harmonieux. Ceci dit les parties sont sues... Ce qu'il y a de pertinent c'est notre intronisation au monde envolé de Dajla, elle s'explique, pour les auditeurs non anglicistes... mais l'amour est récurrent, la critique du monde aussi, enfin de compte on s'y attend... Et... Lire la suite