Accueil Johnny Mafia en concert
Jeudi 2 décembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Johnny Mafia est un jeune et prometteur groupe français de rock garage marqué au fer rouge par Ty Segall et les Ramones... En concert en 2016 et 2017 pour assurer la promo en live de son album Michel Michel Michel (sortie le 21 octobre 2016 chez Alter K / Idol). De retour en 2018 avec l'album Princes de l'amour, Johnny Mafia était en concert à La Maroquinerie à Paris le 30 novembre 2018 et en tournée française. Nouvel album intitulé "Sentimental" chez Howlin Banana Records/Modulor le vendredi 21 mai 2021, concert le 1er décembre à Petit Bain (Paris) et tournée partout en France fin 2021, puis en 2022 (Trianon le 20 mai 2022 etc.) !

Johnny Mafia : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

Johnny Mafia en concert à Paris et en tournée fin 2021 [Le 11/11/2021] Suite à la sortie en mai 2021 de son dernier album en date, "Sentimental" (inclus le tube "Trevor Philippe"... ), le groupe d'indie rock/punk Johnny Mafia sera en concert à Petit Bain (Paris) le 1er décembre 2021 pour sa release party et sera en tournée... La suite

Johnny Mafia : les dernières chroniques concerts 8 avis

Johnny Mafia (feat. Johnnie Carwash) + We Hate You Please Die

Critique écrite le 12 novembre 2021, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 6 novembre 2021

Johnny Mafia (feat. Johnnie Carwash) + We Hate You Please Die en concert

Ça aurait pu être un samedi soir un peu morne, voire glauque, de vacances de la Toussaint, et puis grâce aux concerts de Johnny Mafia et We Hate You Please Die à La Coopé, ce 6 novembre s'est transformé en soirée d'anthologie ultra rock and roll. Merci, merci, merci ! We Hate You Please Die On se doutait que la prestation de We Hate You Please Die en première partie serait bien (on avait vu le percutant groupe rouennais à l'œuvre au Printemps de Bourges et à Rock en Seine, avant The Cure, lors de deux shows bien envoyés), mais on ne s'attendait pas à une telle démonstration de classe et de violence punk ! Dès son arrivée sur scène, le combo mixte (deux mecs, deux meufs, tous en grande forme) fait feu de tout bois pour allumer des incendies partout dans le club de la rue Serge Gainsbourg, bien rempli, et clairement en attente d'un pétage de plombs général. Ce qui tombe bien, on a ici de sérieux clients pour foutre un bordel monstre... Et ouais, emmené par un incroyable chanteur capable de chanter façon punk ou dans un registre presque metal, We Hate You Please Die électrise un peu plus la foule à chaque morceau. Petit plus, la très bonne bassiste chante également en lead, ce qui permet au titulaire du poste de faire... Lire la suite

Rock In The Barn 2020 - 12 septembre : This Is The Kit, Warmduscher, Johnny Mafia, Bryan's Magic Tears, Structures, Péniche

Critique écrite le 12 octobre 2020, par Pierre Andrieu

Ferme de Bionval (Ecos), Vexin-sur-Epte 12 septembre 2020

Rock In The Barn 2020 - 12 septembre : This Is The Kit, Warmduscher, Johnny Mafia, Bryan's Magic Tears, Structures, Péniche en concert

Enorme final le samedi 12 septembre pour l'édition 2020 du festival Rock In The Barn, avec une belle salve de concerts explosifs et réjouissants (par ordre d'apparition) : Péniche, Bryan's Magic Tears, This Is The Kit, Structures, Johnny Mafia et Warmduscher ! Comme la veille avec Slift, Michelle Blades, Yin Yin, Al-Qasar, MNNQNS et Polycool (chronique du jour 1 ici), le strict protocole sanitaire appliqué sur le superbe site de la ferme de Bionval n'empêche pas de profiter un max des concerts, les artistes comme le public ne demandant qu'une seule chose : faire la fête ensemble. Après avoir visité dès potron-minet les jardins et la maison de Claude Monet à Giverny (c'est très beau mais c'est cher et il faut aimer la compagnie des retraités allemands et autres touristes asiatiques adeptes du selfie à répétition), on se rend le plus tôt possible à Ecos pour découvrir l'alléchante programmation du jour 2. Bonne idée, car ça va commencer fort ! Péniche C'est le groupe angevin Péniche qui accueille les premiers festivaliers dès 16h30 en jouant son post rock 'n punk ultra marquant sur une scène "improvisée" à même le sol à l'entrée du site. Il fait beau et chaud, la bière artisanale servie par le bar est excellente, le... Lire la suite

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019)

Critique écrite le 12 août 2019, par Lionel Degiovanni

Nyon, Suisse 25 juillet 2019

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) en concert

Dead Obies Pour démarrer cette troisième journée, toujours placée sous le signe de la canicule, je découvre Dead Obies. Lors du showcase, je découvre un groupe de rap made in Québec ! Le flow des chanteurs envoie du lourd ! Rien à dire, ça donne envie d'aller les voir sur la scène ce soir !!! Charlotte Cardin Dans ce show case, la prochaine à passer est la fameuse Charlotte Cardin. Elle a la voix d'Amy Winehouse. Elton Johnla soutient à fond ! une future grande peut-être !!! Ce petit concert me met sur un nuage et j'ai très hâte de la revoir le soir même sur la scène du Détour !! Emilie Zoé Cette jeune suisse fait du rock intimiste, mais qui sait être bien violent quand il le faut. Son regard incandescent captive et donne le ton. Elle se met à nu et prend aux tripes, les yeux ouverts sur le monde. Il ne lui aura fallu que deux albums pour imposer sa patte. Sur The Very Start, elle assemble des mélodies indie rock douces-amères, des sonorités franches et rugueuses sublimées par des textes énigmatiques. Dans une atmosphère lo-fi intimiste et accompagnée de son complice batteur Nicolas Pittet, sa voix de velours, hantée, tout en tension s'enrage pour exploser et vous mettre à nu, à votre tour. D'une sensibilité... Lire la suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 3-3 : Rocky Controlo, Shonen Knife, Wednesday Campanella, Mormor, Fontaines D.C., Mick Strauss, Warm Drag, Rendez-vous, Shame, Prettiest Eyes, Johnny Mafia

Critique écrite le 02 juin 2019, par Philippe

Paloma, Nîmes 1er juin 2019

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 3-3 : Rocky Controlo, Shonen Knife, Wednesday Campanella, Mormor, Fontaines D.C., Mick Strauss, Warm Drag, Rendez-vous, Shame, Prettiest Eyes, Johnny Mafia  en concert

C'est déjà le troisième jour du This Is Not a Love Song Festival #7, et ni la météo (superbe - tempête de ciel bleu pour tous les Tinaliers), ni l'ambiance (délicieuse - festival bucolique pour toutes les Tinalières), n'ont changé autour de la sublime salle Paloma de Nîmes ! On a néanmoins pris le temps avant de revenir, entre autres de ramener l'enfant chez lui (via son diner préféré, bien sûr, celui sur l'autoroute après Arles), mais aussi par exemple, de faire une bonne sieste réparatrice... Tant pis (et désolé) pour les Jim Younger's Spirit, groupe folk psyché sympa de Marseille, qu'on a donc un peu abandonné à cuire au soleil sans nous. Ce qu'auraient davantage mérité les deux zigues de Rocky Controlo (mais eux jouaient à l'ombre, au patio) : hip hop électro idiot, avec un grosassent gardois, souligné par des déguisements débiles. Mystère de la programmation (très stylée par ailleurs) : un pari perdu ? Des amis à qui faire plaisir peut-être ? C'était sans doute drôle à un certain degré, mais on ne l'a jamais atteint : il a fallu mettre fin de toute urgence à cette purge quand ils se sont mis à brailler du Marc Lavoine. Et non, on ne dira pas quel titre, pour ne pas se faire leur complice et pire, transmettre aux lecteurs un... Lire la suite

Johnny Mafia : les chroniques d'albums

Johnny Mafia : Sentimental

Chronique écrite le 17/05/2021, par Pierre Andrieu

Johnny Mafia : Sentimental

Rincé par un an de pandémie de merde et de restrictions à la con, vous vous retrouvez complètement exsangue et déprimé au plus haut point alors qu'arrive l'été 2021 ? Un remède simple, pas cher et super efficace en un rien de temps arrive le 21 mai (non, ce n'est pas un vaccin prescrit par Olivier Véran), c'est le nouvel album des très doués jeunots de Johnny Mafia, nommé "Sentimental". Et ouais, ces gamins turbulents sont des punks au cœur tendre ! Ecouter ce disque (qui est servi avec une pochette d'une grande laideur, c'est à signaler) souvent et à fort volume permet de se sentir jeune, beau, fringant et de se voir en train de rouler les cheveux au vent en direction d'une plage peuplée de naïades et autres éphèbes aussi bronzés que d'humeur festive, et surtout pas de connards uniquement désireux de rester enfermés chez eux pour regarder des séries débiles sur Netflix 95% du temps. Comme leurs jouissifs concerts (on se souvient avec émotion et comme si c'était hier de la dernière fois où on les as vus, à Rock In The Barn en septembre 2020, quel putain de pied !), les nouvelles chansons des Johnny Mafia donnent furieusement envie de hurler de joie et de sauter partout (ou l'inverse), et sur tout ce qui bouge, dans le plus grand... Lire la suite

Johnny Mafia : Vidéo







Johnny Mafia : écoute