Accueil Mustang en concert
Samedi 25 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Mustang est un combo clermontois qui écume sans relâche les salles de France et de Navarre. Fasciné par Elvis Presley, Suicide, The Stooges, Roy Orbison, Link Wray et Serge Gainsbourg, le trio a un culot incroyable : il faut quand même oser composer des titres de rock fifties chantés en français façon Elvis au 21ème siècle ! Le 3ème album de Mustang, intitulé Ecran Total (lire la chronique ici), sort le 31 mars 2014 ! A lire, une interview de Mustang réalisée pour la sortie de l'album Ecran Total. Nouvel EP, "Karaboudjan", en avril 2017 et concerts en 2017 ! Mustang était en concert à l'Olympia de Paris le 28 juin 2017, en première partie de Blondie. Nouvel album le 19 mars 2021, premier extrait : "Memento Mori", titre qui donne son nom au disque (chroniqué ici !). A consulter, un entretien avec Jean Felzine à propos de l'album "Memento Mori".

Mustang : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

Mustang en concert à La Maroquinerie et en tournée en 2021 [Le 26/07/2021] Suite à la sortie de l'album "Memento Mori", Mustang sera en concert à La Maroquinerie (Paris) le 10 novembre et en tournée partout ! Chronique disque, interview, dates & billets ici: La suite

Mustang : les dernières chroniques concerts 16 avis

IAM, Georgio, Mustang et The Doug (Festival Europavox 2021)

Critique écrite le 25 juillet 2021, par Pierre Andrieu

Stade Marcel Michelin, Clermont-Ferrand 25 juin 2021

IAM, Georgio, Mustang et The Doug (Festival Europavox 2021) en concert

Pour le premier soir de l'édition 2021 du Festival Europavox au stade Marcel Michelin (Clermont-Fd), le public a vu défiler sur scène The Doug, Mustang, Georgio et IAM, un subtil et fédérateur mélange entre jeunes pousses, rockers du cru, valeurs montantes adulées par la nouvelle génération et têtes d'affiche cultes. Si tout le monde est ultra content de retrouver la musique en live, il faut néanmoins se motiver un peu pour sortir de chez soi et aller assister à un concert dans un stade de 20 000 places dont la jauge a été réduite à 5000 places assises, et ce bien évidement après moult contrôles et autres tests COVID et vaccins. Résultat des courses, il y a à peine 3500 personnes et l'ambiance peine à monter pendant les premières parties, dans une enceinte sportive qui sonne bien creux. The Doug Dans un stade à moitié vide et devant un parterre rempli de chaises inoccupées, The Doug arrive néanmoins à montrer l'étendue de ses talents en faisant comme si de rien n'était : le très jeune mec ne semble pas connaître le trac et balance une série de morceaux très marquants, entre chanson française, folk, électro et rap. Gros coup de cœur pour sa voix grave à la Bashung et ses textes désabusés, voire dépressifs ("Dans ma... Lire la suite

Interview du groupe Mustang pour la sortie de l'album Memento Mori

Interview réalisée le 19 mars 2021, par Pierre Andrieu

Montreuil 19 mars 2021

Interview du groupe Mustang pour la sortie de l'album Memento Mori

Après une (trop) longue absence, le groupe Mustang coupe court aux rumeurs de mort prématurée (autrement appelée "split" in english) et revient enfin avec un nouvel album sous le bras le vendredi 19 mars 2021 : ce long format de haute tenue s'intitule "Memento Mori" ("souviens-toi que tu vas mourir" en latin, chronique du disque à lire ici) et a la particularité d'être truffé de tubes potentiels sertis de textes bien épicés : "Pas cher de la nuit", "Pole Emploi/Gueule de bois", "Dissident" etc. Jean Felzine, Johan Gentile et Rémi Faure ont, certes, mis le temps pour l'enregistrer puis trouver une structure pour le sortir, mais ça valait le coup d'attendre ! Pour fêter cette bonne nouvelle, on a appelé Jean Felzine via skype et il a fort aimablement décroché pour échanger à propos du disque bien évidemment, mais aussi sur différents sujets brûlants comme David Lynch, le fait d'être un connard arrogant (ou pas), Hank Williams, le complotisme, Julee Cruise, le milieu du disque, Camélia Jordana, les home studios, la politesse, Sleaford Mods, la grossièreté et les magasins Lidl... Salut Jean, ça va ? Tu as combien de temps à m'accorder ? Jean Felzine : Salut Pierre, ça va et toi ? C'est comme tu veux, j'ai du temps, je dois juste... Lire la suite

Mustang + Grand Blanc

Critique écrite le 01 octobre 2014, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 27 septembre 2014

Mustang + Grand Blanc en concert

Bonne soirée qualité France à la Coopérative de Mai, à Clermont-Ferrand, le 27 septembre 2014 avec en tête d'affiche l'excellent groupe originaire des environs, Mustang, et une belle découverte venue de l'Est, Grand Blanc, en première partie... Grand Blanc Juste avant l'arrivée de Jean Felzine & Co, le groupe messin Grand Blanc interpelle lors de son passage en live... Au début, l'on se dit qu'il faut vraiment oser créer un mix entre Fauve et La Femme. Et puis au fur et à mesure du show, on se laisse tenter par une escapade nocturne en compagnie de ce post punk en français, aussi revêche que touchant et accrocheur. La Cold Wave de Grand Blanc - où se mélangent les voix masculine (sourde et grave) et féminine (douce et suave) - souffle le chaud et le froid avec un bel aplomb ! On ressort donc de la salle assez chamboulé par ce que l'on vient de vivre. A suivre... Mustang C'est devant un club bien rempli que Mustang s'attache ensuite à présenter son tout nouvel album, Ecran Total... Les trois musiciens sont affûtés, visiblement ravis d'être de retour dans leur ville et bien décidés à faire bouger leur public. Ce qui est fait assez rapidement, malgré la légendaire circonspection des Clermontois en début... Lire la suite

Mustang

Critique écrite le 25 mars 2014, par Patrick Duffy

La Ferme d'en Haut, Villeneuve d'Ascq 21 mars 2014

Mustang en concert

Véridique : ce soir les cowboys de Mustang étaient de passage dans mon village, à la Ferme d'en Haut ! Accueillante, mais pas franchement grande cette salle - difficile d'y caser plus d'une centaine d'aficionados - à croire que le rodéo est passé de mode dans nos contrées. Pas de panique, ceux présents sont raccord avec l'affiche, ils ont bien mis les éperons à leurs Converse. Je croise même le Dude, toujours la mèche plaquée en arrière, toujours accompagné de deux hirondelles (tatouées) de part et d'autre de son long cou. I´m Gonna Sit Right Down And Cry La dernière fois que j'ai eu affaire au Mustang, c'était en 2008, chez eux en Auvergne, dans LA salle du district. En première partie de French Cowboy ça ne s'invente pas. Je n'attendais rien d'eux, et pourtant il s'était passé quelque chose. Sur scène la présence de ce mec, le chef du gang, Jean Felzine - déjà le nom sonne fifties - le menton bien haut, la classe et l'arrogance qui rayonnaient. Il y avait même un peu de tension dans l'air, on sentait le gaillard prêt à monter dans les tours, à en découdre au moindre regard de travers. Mais personne n'était dupe, derrière sa chemise vintage, sa belle coupe et sa Gibson blanche, l'homme... Lire la suite

Mustang : les chroniques d'albums

Mustang : Memento Mori

Chronique écrite le 18/03/2021, par Pierre Andrieu

Mustang : Memento Mori

Non, contrairement aux apparences (délai de 7 ans avec le précédent disque long format, multiples projets solo du leader Jean Felzine... ), le groupe Mustang n'était pas mort, il continuait à bosser discrètement et dans l'adversité sur un nouvel album, qui sort enfin en mars 2021 et s'intitule "Memento Mori". Et, oui, ça a fait marrer les trois mecs d'ironiser sur leur potentiel décès en tant que trio, donc ils ont appelé leur nouvelle collection de chansons (bien vivantes et bien foutues) "Souviens toi que tu vas mourir" tout en choisissant une superbe pochette montrant trois mannequins tués par la mort sur la route (de la gloire ?). Placé à la fin, le titre qui donne son nom au disque est une ballade mélancolique qui justifie à elle seule l'achat du bel objet sus-cité. Texte bien troussé, mélodie prenante, arrangements classieux évoquant ceux d'Angelo Badalamenti pour l'égérie de David Lynch, Julee Cruise, chœurs élégiaques signés Jo Wedin, n'en jetez plus ! Le premier titre dévoilé par Mustang avant la sortie de son nouvel opus replaçait les choses à leur juste place : même s'ils n'ont pas connu jusque-là un retentissant succès commercial, Jean Felzine (chant, guitare, synthés, songwriter), Johan Gentile (basse et composition de... Lire la suite

Mustang : Ecran Total

Chronique écrite le 12/03/2014, par Pierre Andrieu

Mustang : Ecran Total

Après A71 et Tabou, deux belles réussites artistiques n'ayant connu qu'un succès d'estime auprès du public (on se demande bien pourquoi, d'ailleurs !), Mustang passe la troisième fin mars 2014, avec le dénommé Ecran Total... Toujours aussi en forme pour livrer des compositions tubesques servies avec textes ultra osés, le trio composé de Jean Felzine, Johan Gentile et Rémi Faure dégaine ici douze titres qui devraient faire parler d'eux. Le très percutant titre Ecran Total s'est déjà chargé de rameuter les fans assoiffés d'électro pop made in France depuis que le groupe l'a proposé en apéritif avant la sortie de son nouvel opus. Et, toujours avant même que l'album ne soit disponible, Le Sens des affaires, s'est chargé d'enfoncer le clou. Mustang est de retour aux affaires, justement, avec toujours autant d'atouts sous le capot : des compositions tubesques, une voix d'oiseau blessé - un peu à la Dominique A - capable de s'énerver en hoquetant comme Alan Vega, une production classe (super sons de synthés et de guitare en particulier... ), des mélodies qui accrochent l'oreille et des paroles très drôles (mais pas que), qu'on n'est pas prêt d'oublier ! Car la pop avec un esprit rock n' roll des trois " Clermonto-Parisiens " se permet d'employer... Lire la suite

Mustang : Tabou

Chronique écrite le 11/10/2011, par Pierre Andrieu

Mustang : Tabou

Gonflé à bloc par le désir d'avoir du succès, le trio français Mustang - toujours emmené par un chanteur guitariste songwriter affublé d'une turgescente banane à la Elvis, Jean Felzine - revient avec un deuxième disque rempli à ras bord de tubes entre chanson pop en français, rock 'n roll vintage, rock synthétique et ballades radiophoniques... Et ça va encore jaser dans les chaumières car, dans la lignée des paroles du Pantalon, le tube du premier album, les textes de la chanson titre du disque, le hit Tabou, ont de quoi ravir un congrès de jeunes sympathisants friqués de l'UMP : réactionnaires à souhait, bien ancrés à droite, anti écolo, pro voitures etc etc. Cela risque de faire grincer quelques dents, mais après tout le rock " engagé " pro Chirac et Sarkozy, ça marche, il suffit de regarder les chiffres de vente de l'extrêmement pathétique Johnny Hallyday. Toutefois ces considérations politiques ne doivent pas faire fuir l'auditeur non fan de la " comique " Nadine Morano, du " poète " Frédéric Lefebvre et autres roquets de type Jean-François Copé ; ces gentilles petites provocations destinées à brocarder la pensée unique de gauche et le soi disant bon goût de la musique prétendument anti establishment... Lire la suite

Mustang : A71

Chronique écrite le 25/10/2009, par Pierre Andrieu

Mustang : A71

Lancés à fond sur l'autoroute du succès, le trio clermontois Mustang déboule à fond dans les bacs avec un premier album qui va faire parler de lui. Intitulé A71 en référence à l'autoroute qui permet aux Auvergnats de "monter" à Paris, ce premier effort sacrément culotté permet de découvrir un groupe aussi à l'aise dans le "sexy rock n roll grinçant" (les excellents Je m'emmerde et En arrière en avant), la chanson rock yéyé acerbe (Pia pia pia, Ma bébé me quitte, King of the jungle), la pop teintée de rockabilly synthétique (les joyeusement décalés Anne-Sophie et Le Pantalon) et les ballades premier degré délicieusement suaves (La plus belle chanson du monde, Maman chérie, Dame de pique). Rois de l'équilibrisme entre crédibilité rock, statut de vendus au grand capital signés sur une grosse maison de disques et ardente défense de la chanson pop aux textes naïfs, les trois Mustang déchaînent déjà les passions : soit on les adore pour les côtés électrisants et touchants de leurs titres, soit on les déteste pour leurs penchants kitsch évoquant à certains durs (de la feuille) les Forbans ou Jesse Garon. On aura grand peine à faire changer d'avis les détracteurs mais qu'il nous soit ici permis de... Lire la suite

Mustang : Vidéo















Mustang : écoute