Accueil The Datsuns en concert
Lundi 29 novembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Quartet néo-zélandais qui apporte un apporte un nouveau souffle sur le rock and roll' . The Datsuns est un groupe de scène proprement démoniaque... A voir, si vous aimez le heavy rock servi très chaud ! Nouvel album et concerts en France en 2014.

The Datsuns : vos chroniques d'albums
Site

The Datsuns en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Datsuns : l'historique des concerts

Sa.

28

Fév.

2015

The Datsuns + Blackbird Hill Krakatoa - Mérignac (33)

Ve.

27

Fév.

2015

Ve.

27

Fév.

2015

Ve.

21

Nov.

2014

Je.

20

Nov.

2014

Nikki Hill en concert
The Datsuns + Nikki Hill The Datsuns | Nikki Hill
Paloma - Nîmes (30)

Me.

19

Nov.

2014

Sa.

08

Nov.

2014

So Was The Sun en concert
The Datsuns + So Was The Sun + Purple Monkey Washing Machine The Datsuns | So Was The Sun
La Grange à Musique - Creil (60)

Lu.

03

Nov.

2014

The Datsuns + Last Train Point Ephémère - Paris (75)

The Datsuns : les dernières chroniques concerts 11 avis

The Datsuns (Colors Music Estival 2011)

Critique écrite le 02 août 2011, par Pierre Andrieu

Nouveau Casino, Paris 1er août 2011

The Datsuns (Colors Music Estival 2011) en concert

Juste avant la flamboyante, jubilatoire et roborative prestation des heavy rockers néo-nélandais de The Datsuns au Nouveau Casino à Paris, le 1er août 2011 pour le festival Colors Music Estival, on pouvait lire des commentaires de ce type sur les réseaux sociaux : " C'est fini les Datsuns ! ", réponse : "  C'est toi qui est fini ! " Verdict post concert ? Après avoir pris une nouvelle fois en pleine tronche les tubesques titres de hard rock mâtinés de rock garage du quatuor venu des antipodes, force est de constater que la carrière des Datsuns n'en est pas encore à son crépuscule... Certes le buzz n'est plus là (c'est aussi bien, les hipsters têtes à claques sont partis), certes le combo peine désormais à atteindre sur album le niveau d'excellence global de son remarquable premier effort paru en 2002, mais il n'en demeure pas moins que la troupe ferraille toujours aussi sévèrement en live et n'omet pas de placer sur ses disques (le prochain est visiblement dans les tuyaux) un quota plus que correct de morceaux hyper marquants... Non, les Datsuns ne sont pas finis, et ce concert méchamment bien envoyé au Nouveau Casino devant un public nombreux et disparate (placides mais ravis vieux rockers en jean's, jeunes gens énervés bien... Lire la suite

The Datsuns + The Elderberries

Critique écrite le 26 septembre 2009, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 25 septembre 2009

The Datsuns + The Elderberries en concert

Affiche tout simplement parfaite à la Coopérative de Mai, avec les heavy rockers clermontois de The Elderberries et leurs héros néo-zélandais, The Datsuns, qui pratiquent, eux, un heavy rock mâtiné de garage et de punk... Les deux groupes s'étaient déjà rencontrés au même endroit pour un très bon concert en 2004, les Elderberries n'étaient alors qu'aux débuts de leurs aventures et les Datsuns étaient au sommet de la hype. Cinq ans plus tard, les frenchies ont rejoint leur "maître", qui reste un putain de groupe de rock n roll ! Et ça donne quoi cette double affiche de feu ? 2h30 de bonheur ! The Elderberries, " Clermoooont, Coooome ooooon !! " En une heure chrono et à domicile, les Elderberries donnent tout ce qu'ils ont dans les tripes. Avec une énergie hallucinante, une set list de rêve, une envie de jouer presque palpable, des sourires réjouis sur scène, la charge des Elderberries laisse tout le monde sur le cul. Le club de la Coopé, qui affiche complet (450 kids, comme dirait l'autre naze), se transforme en quelques secondes en chaudron en ébullition : les gamins slamment à tout va (c'est pas du Grand Corps Malade, si vous voyez ce que je veux dire... ), montent sur scène faire la bise au chanteur (ravi !) et se... Lire la suite

The Datsuns + The Casanovas

Critique écrite le 03 mars 2003, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 2 mars 2003

En bons indépendants (le groupe a créé le label Hell Squad pour sortir sa musique et a seulement accordé une licence à V2 pour l'Europe), les Néo-Zélandais The Datsuns savent combien il est difficile de se faire connaître quand on débute, ils ont donc emmené dans leurs bagages leurs potes australiens The Casanovas. Ce power trio australien possède un sens du spectacle ultra développé mais a oublié l'essentiel : composer des morceaux corrects ! Après un début dans la grande veine AC/DC, nos trois Casanovas se sont embourbés dans un rock FM assez affligeant qui a toutefois permis au public de se chauffer avant la tête d'affiche ! Le soi disant "retour du rock" n'autorise pas tout les gars ! Dès l'arrivée de The Datsuns sur scène avec le titre d'intro Hello there enchaîné avec l'excellent et survolté Sittin pretty, la différence est criante avec leurs collègues de tournée... A l'image du physique des musiciens, tout sonne ici juvénile, léger et tendu ! S'ils ont grandi en écoutant à donf Deep Purple, Led Zeppelin et AC/DC, les quatre Datsuns, ont pris soin d'injecter une salvatrice dose de punk rock dans leur musique pour éviter trop de lourdeur indigeste. Le chant hystérique du charismatique Dolf de Datsun est la marque... Lire la suite

The Datsuns + The Casanovas

Critique écrite le 02 mars 2003, par Sami

Poste à Galène - Marseille 1er Mars 2003

C'est bien la première fois que je prend une claque pareille à un concert résolument hard rock, sans conteste une des meilleures soirées passées au PAG depuis bien longtemps. Quelque fois la mode (ou la hype, voire la tendance appelez ça comme vous voulez) ça a du bon, car les occasions de voir des groupes à guitares qui ne chantent pas en français n'est pas si courante dans le sud, il n'y a donc aucune raison (même pas om-strasbourg ou la belle sophie ellis bextor) de bouder ce soir la double affiche très "antipodes" composée des excellents Cassanovas et non moins parfaits Datsuns. Ce n'est pas plein loin de là, mais les afficionados de riffs bien bourrins et de pogos sont là, prêts à se déchainer sur la musique des deux groupes respectivement Australiens et Neo-Zelandais. The Casanovas, jamais entendu parler. Ils débarquent avec des t-shirts millésimés heavy des années 70, Led Zep et Motorhead si je me souviens bien. Aucune ambiguité en tout cas par rapport à ces influences, ces gars là jouent fort et sans temps mort, avec un enthousiasme qui conquit rapidement l'assistance. Une de leurs chansons s'intitule "That's what the doctor ordered", je ne sais pas ce que les toubibs... Lire la suite

The Datsuns : les chroniques d'albums

The Datsuns : Smoke & Mirrors

Chronique écrite le 17/10/2006, par Pierre Andrieu

The Datsuns : Smoke & Mirrors

Conformément à leur réputation de tornade scénique et de cyclone en studio, les Néo-Zélandais de The Datsuns viennent de faire paraître un disque percutant truffé d'hymnes heavy rock à vociférer en chœur... Mais il n'y a pas que ça sur Smoke & mirrors ! Les quatre faux frères venus des antipodes savent varier les plaisirs, ralentir la cadence, pour mieux repartir à fond avec force cris, riffs, solos et rythmiques sauvages. Si les tubes survoltés sont toujours là en nombre (System overload, Who are you stamping your foot for ?, Maximum heartbreak... ), on découvre avec surprise des tentatives réussies d'ouverture musicale vers la soul et le blues, avec des choeurs féminins (All aboard, Too little fire), des guitares sèches en slide (Stuch here for days) et des ambiances moins heavy punk, plus langoureuses. Sur leur nouvel opus, les Datsuns font preuve d'une salutaire... Lire la suite

The Datsuns : OUTTA SIGHT / OUTTA MIND

Chronique écrite le 12/06/2004, par Pierre Andrieu

The Datsuns : OUTTA SIGHT / OUTTA MIND

Les Datsuns ont tenu parole : conformément à leurs propos, cette bande de Motherfuckers en provenance de l'enfer néo-zélandais a rapidement remis en marche (à grands coups de lattes) son Harmonic generator. La suite de leur premier effort (toujours aussi percutant) vient donc d'arriver dans les bacs et s'intitule Outta sight / Outta mind. Comme annoncé également, John Paul Jones, l'ex bassiste de Led Zeppelin - désormais producteur émérite - a parfaitement su capter la fougue, le culot et les envolées de ce combo branché sur le high voltage. Et voilà, c'est malin, comme lors de l'écoute de leurs dix premiers titres sur disque ou sur scène à l'occasion de leur show bouillant à la Coopérative de Mai ou de leur prestation enflammée aux Eurockéennes de Belfort 2003, on redevient un décérébré mimant des solos de guitares torse nu, en caleçon avec pour guitare... un aspirateur (débranché en plus). Le plan de bataille ourdi par nos quatre fans de Led Zeppelin,... Lire la suite

The Datsuns : THE DATSUNS

Chronique écrite le 18/11/2002, par Pierre Andrieu

The Datsuns : THE DATSUNS

Voilà un disque qu'il est bon ! En 10 bombes punk rock matinées de heavy metal, Christian Datsun, Dolf de Datsun, Matt Datsun et Phil Datsun font une entrée fracassante dans notre panthéon personnel ! Ce disque concocté aux antipodes, en Nouvelle Zélande pour être précis, est une véritable ode au rock n' roll le plus sauvage et le plus jouissif qui soit. Like a motherfucker from hell, Sittin pretty, Harmonic generator ou Freeze sucker sont tout simplement des tubes en puissance qui seront bientôt sur toutes les lèvres et les manches de guitares !... Lire la suite