Accueil The Dead Science en concert
Jeudi 13 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Portées par la voix atypique et sensuelle de Sam Mickens, les chansons de The Dead Science vont jusqu'aux frontières du rock et les franchissent parfois pour s'aventurer vers de nouvelles expérimentations.
Le trio originaire de Seattle a publié un quatrième album "Villainaire" sur Constellation (label de Tindersticks).

Site

The Dead Science en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Dead Science : l'historique des concerts

Je.

13

Nov.

2008

Be My Weapon (ex Swell) en concert
Swell + The Dead Science Be My Weapon (ex Swell) | The Dead Science
Le Poste à Galène - Marseille (13)

The Dead Science : les dernières chroniques concerts 1 avis

The Dead Science + Swell

Critique écrite le 16 novembre 2008, par Mystic Punk Pinguin

Poste à Galène - Marseille 13 Novembre 2008

The Dead Science + Swell en concert

Belle date en théorie ce soir au Poste. Swell est du genre à squatter les platines avec son folk tout à la fois ténébreux et en apesanteur. Et j'avais lu chez des collègues que The Dead Science, inconnu à mon bataillon, était à ne pas manquer. Ces trois derniers montent sur scène et déjà, j'ai du mal. Le guitariste/chanteur à une attitude prétentieuse insupportable, le genre de mec que tu adorerais racketter. Bon, j'essaie de faire fi des apparences et me consacrer sur la musique. Et là j'accroche pas du tout. pas le genre à m'horripiler et avoir des envies de meurtres. Non simplement une indifférence totale, bref je n'emmerde... Pourtant à la base, j'aime bien les sons dissonant, la rencontre entre jazz et rock indé. Mais là, j'arrive pas à discerner leur univers. A part le batteur dont j'apprécie, parfois, les contretemps, la voix haut perché du chanteur a plutôt tendance à m'énerver et je ne vois pas l'intérêt des excitations à l'archet sur la contrebasse. Bref, autant j'accroche à No Means No, Flying Luttenbacher et même les très hype The Chap m'électrélisent, là rien, nibe, que dalle, trippomère à zéro... Bon, tant pis me dis-je, Swell, il peut pas être décevant, heing ? Même s'il n'est plus accompagné de ses... Lire la suite