Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums pour The Hatepinks
Mercredi 1er décembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Vos critiques d'albums pour The Hatepinks

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Les Hatepinks : "Sauerkrank / Opupo 4"

Pop - Rock

Critique écrite le 09 février 2021 par Philippe

"Je suis aigri, je suis malade !", c'est par ces mots posés en allemand sur une pop manifestement dépressive que commence cet album inattendu de Les Hatepinks. Présenté comme ça, ça donne dessuite envie, pas vrai ? On pensait pourtant ne jamais le revoir, ce regretté quatuor de punqueroque disparu dans les limbes il y a plus de 10 ans. Mais il se trouve qu'il a refait surface à l'occasion du premier lockdown 2020.... Pour refaire la même chose ? On aurait pas craché dessus certes, leurs Complete... Lire la suite

Binge Cogel : "The End Of Pink (sp. Hatepinks) / Livre"

Autres / DIY-portnawak

Critique écrite le 19 juin 2009 par Philippe

Puisqu'on a déjà incrusté ici par le passé divers DVD, chroniques de films et même livres, aucune raison valable de ne pas s'aventurer jusqu'à un fanzine (d'autant qu'on aime bien ici certains auteurs de fanzine aussi !), un truc local qui commence à faire parler de lui. Après tout ces sacripants-là se permettent de citer Concertandco et de nous prêter des intentions incompréhensibles, de poster des chroniques de copinage sur le présent site, voire de soutenir qu'on serait (aussi) mauvais (qu'eux...).... Lire la suite

Les Hatepinks : "Police Sandwich - Oupupo"

Pop - Rock

Critique écrite le 07 avril 2009 par Zhou

Les Haines Rose ne se fatiguent plus. Ils sont agonisants, gisant à deux doigts dans le cul d'une mort programmée (le 13 Juin à la Machine à Coudre). Tel des vieillards attendant la faucheuse dans un hospice miteux ils compilent leurs souvenirs, en font des scrapbook sonores qu'ils vendent sur internet. C'est ça le progrès, les vieux vendent leur création sur le net. Les deux dernières sorties des Hatepinks sont donc des compilations. Celle là contient de l'inédit mais c'est uniquement parce qu'ils sont... Lire la suite

The Hatepinks : "Basement Tapettes"

Pop - Rock

Critique écrite le 07 avril 2009 par Philippe

Ah ça, on peut avouer qu'ils ont bien essayé, les Hatepinks, de trouver un support sur lequel on ne pourrait plus les écouter - et donc les moquer. Ca a commencé avec des CD géniaux mais vendus seulement au Japon et remixés uniquement pour les USA, ça a continué avec des 45 tours de 16 chansons atroces, et même un certain nombre de vinyles plus ou moins inécoutables, sauf à l'envers, dont le seul intérêt était de faire tourner le fond de roulement du Lollipop Music Store et/ou de décorer ses chiottes.... Lire la suite

The Hatepinks : "Hate!-oupupo Songs"

Autres

Critique écrite le 25 novembre 2007 par C.R.Alder Wright *

"Desolé Madame X, vous n'aurez que 5 minutes pour enterrer Monsieur X, on doit libérer le funerarium a 11h15." Voila a peu près ce que l'on peut lire dans les pages de certains de nos journaux. A l'heure de cette mort industrielle, du chaos crée par la drogue dans une neurone sur deux et de la passion de l'alcool chez l'ensemble de la population de notre pays, va t-on reprocher à un groupe de faire une musique flirtant de plus en plus avec la grande faucheuse? Simple, rapide, efficace, le 45t Oupupo des... Lire la suite

The Hatepinks : "Tête Malade / Sick In The Head"

Autres / Punqueroque

Critique écrite le 17 février 2007 par Philippe

Il faut leur reconnaître une certaine constance ! Car outre nous casser régulièrement les esgourdes, dernièrement encore à la Machine à Coudre, après avoir incrusté un disque sur tous les labels punk indépendants de France, après avoir inondé de pauvres japonais déjà traumatisés de leurs Oeuvres complètes, après avoir martyrisé le malheureux peuple allemand en une énième tournée chez eux, voilà les Hatepinks partis à la conquête du dernier endroit au monde où l'on vivait heureux sans les connaître : les... Lire la suite

Les Hatepinks : "We Are The Fucks - Complete Recordings"

Pop - Rock

Critique écrite le 22 septembre 2006 par Philippe

Non seulement ils haïssent le monde (qui le leur rend bien) mais en plus, il faut absolument qu'ils aillent le dire à la planète entière. Les Hatepinks, groupe de punqueroque phocéen explosif, jouissif, parfois subversif (mais jamais discursif) et qu'on ne présente plus, s'apprête donc à envahir l'univers. Pour ce faire et comme avant eux leurs non moins pétaradants cousins scandinaves des Hives, ils ont enregistré ici et pour le Japon, non pas un résumé mais, excusez du peu, leurs Oeuvres Complètes. A... Lire la suite

The Hatepinks : "Ikea Kitchen"

Pop - Rock / Punk

Critique écrite le 18 septembre 2006 par Zhou

Nouveau single 45T pour les Hatepinks, toujours sur la doublette Squoodge / Drunk'n'roll. Pour ne rien gâcher au plaisir on a droit à rien de moins que quatre morceaux inédits réunissant tout ce qui fait l'intérêt du groupe. Le morceau névrotique au paroles provocatrices (IKEA Kitchen), le morceau minimaliste au paroles acérés (Deine mutter die pute ... je vous laisse traduire), le plus calme en allemand (Ich möchte ein eisbär sein) sur une reprise d'une chanson tubesque de Grauzone (le groupe de Stéphane... Lire la suite

The Hatepinks : "Plastic Bag Ambitions"

Rock

Critique écrite le 27 décembre 2005 par Zhou

Le nouveau Hatepinks est arrivé, encore plus court, plus fou, plus rapide, plus minimaliste, plus sauvage, plus agressif, ... seule la pochette est plus ... sobre. Pour autant les Hatepinks ne cessent pas de cracher sur tout ce qui bouge avec des morceaux dont les paroles sont aussi acérés et minimalistes que la musique, swinguante, folle, névrotique et haineuse. On sent tout de même une certaine évolution avec ce disque, moins rock, plus fou et sauvage. Un disque des Hatepinks c'est un peu comme une bête... Lire la suite

The Hatepinks/Shakin' Nasties : "Split 45t"

Rock

Critique écrite le 12 mars 2005 par Pirlouiiiit

La scène punk marseillaise est heureuse de vous annoncer la naissance d'un nouveau petit label punk du doux nom de Relax-O-Matic Vibrator Records ; Les parents se portent bien et la soirée (au Trolley bus) pour fêter cette naissance fut bien évidemment mémorable. La première sortie de ce label se traduit par la sortie d'un split deux fois deux titres des marseillais Hatepinks et des allemands de Shakin' Nasties. Cette rencontre prend corps sous la forme d'un magnifique vinyle transparent dans une... Lire la suite

1 à 11 sur 11 critiques trouvées