Accueil Zombie Zombie en concert
Mercredi 8 décembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Composé d'Etienne Jaumet aux claviers, sax et effets et des batteurs Cosmic Neman et Dr Shonberg, Zombie Zombie assume son influence Kraut, et son goût pour le matériel analogique (thérémine, space echo...) et les BO de films d'horreurs 70's. En concert en 2018 pour présenter l'album "Livity".

Zombie Zombie : vos chroniques d'albums
Site

Zombie Zombie : l'historique des concerts

Ve.

03

Déc.

2021

Electron Festival en concert
Zombie Zombie - La Jungle - Naked In English Class Electron Festival | Zombie Zombie | La Jungle
Post Tenebras Rock - Usine - Genève (Ch)

Sa.

25

Sept.

2021

Levitation France en concert
Festival Levitation France 2021 - 25 Septembre : Shame, Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Anika, Los Bitchos, Tina, Lice, Working Men's Club, Baston, Wild Fox, Parrenin / Weinrich / Rollet Levitation France | Working Men's Club | Emmanuelle Parrenin | Baston | Slift | Los Bitchos | Zombie Zombie | Anika | shame | Wild Fox | Sonic Boom
Chabada (49)

Ve.

24

Sept.

2021

Levitation France en concert
Festival Levitation France 2021 - Pass 2 Jours : The Liminanas, Shame, Sonic Boom, Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Anika, Los Bitchos, La Jungle, Tina, Lice, Mars Red Sky, Working Men's Club, Nova Materia, Melenas, Baston, Wild Fox, Dame Are, La Houle Levitation France | Working Men's Club | Mars Red Sky | Anika | Baston | Slift | La Jungle | Sonic Boom | Zombie Zombie | Emmanuelle Parrenin | The Liminanas | shame | Wild Fox | Los Bitchos | Nova Materia
Chabada (49)

Je.

27

Fév.

2020

Zombie Zombie + Kreidler Petit Bain - Paris (75)

Je.

31

Oct.

2019

Frustration en concert
Halloween Rock Party #7 : Frustration + Hellbats + Zombie Zombie Frustration | Hellbats | Zombie Zombie
Le Moloco - Audincourt (25)

Sa.

28

Sept.

2019

dDamage en concert
Mc Circulaire, Zombie Zombie, Ddamage, Roots Raid Feat Cookah & Likkle Ferguson Zombie Zombie | dDamage
LE NADIR - Bourges (18)

Ve.

27

Sept.

2019

Zombie Zombie + Sourdurent BaraKaSon - MJC de Rezé - Rezé (44)

Ma.

18

Déc.

2018

Zombie Zombie : les dernières chroniques concerts 17 avis

Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Shame, Tina, Lice, Working Men's Club, Anika, Los Bitchos, Baston, Wild Fox... (Festival Levitation France 2021)

Critique écrite le 20 octobre 2021, par Pierre Andrieu

En plein air devant Le Chabada, à Angers 25 septembre 2021

Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Shame, Tina, Lice, Working Men's Club, Anika, Los Bitchos, Baston, Wild Fox... (Festival Levitation France 2021) en concert

La deuxième et dernière journée de l'édition 2021 du festival Levitation France était tout simplement mortelle ! Ce samedi 25 septembre au Chabada (Angers) en version Open Air, la prog déroulée de 16h à 1h du mat était en béton armé, avec pas moins de onze groupes, pour la plupart en forme olympique : Slift, Zombie Zombie & Sonic Boom, Working Men's Club, Shame, Tiña, Lice, Baston, Anika, Wild Fox, Los Bitchos et Parrenin/Weinrich/Rollet ! Malgré des conditions assez dantesques (pluie drue et ininterrompue pendant les deux premiers concerts, puis le fameux combo "froid + humidité", des coupures de courant, et, enfin, cerise sur le gâteau, des chiottes bouchés, deuxième épisode après celui d'hier), le public ultra motivé et rock 'n roll qui avait fait le déplacement en a eu pour son argent, repartant avec plein de souvenirs de dingue, détaillés plus bas dans cette chronique. Notre tenue étant trop légère (on avait mis un ciré mais pas de sweat shirt en dessous, juste un blouson en jean), on en a chié dès la tombée de la nuit pour tenter de garder une température corporelle à peu près acceptable. On a tout essayé : les clopes (c'est complètement idiot), la bière (pas mal, mais quand elle est moyenne et très fraîche... ) et... Lire la suite

Rubin Steiner et Zombie Zombie

Critique écrite le 30 août 2021, par lol

Hippodrome de Vincennes / soirée Dada 27 août 2021

18 mois !!! Il aura fallu 18 mois pour réentendre de la musique live ! Sur l'hippodrome de Vincennes, ou en juin 1992 nous étions près de 100 000 à sauter et hurler lors de l'escale parisienne historique du "Get in the ring Tour" des Guns n' Roses (avec Faith no more et Soundgarden en première partie, et des guests comme Aerosmith et Lenny Kravitz), nous n'étions, en ce 27 aout 2021, qu'une poignée de survivants des années Covid à braver un froid et un vent finistériens pour applaudir, vibrer et se faire emporter par les boucles électro de Zombie Zombie et Rubin Steiner, 2 formations légendaires de l'électro underground made in France. Zombie Zombie Ce festival DADA avait du coup des allures post apocalyptique, car avec le vent et le froid de cet été sans soleil, l'entrée conditionnée par un pass sanitaire, et une affluence plus que modeste (1000 personnes tout au plus) au regard de la surface mise à disposition, nous avions l'impression, tel Charlton Heston dans le survivant, de faire figure de rescapés ultimes au moment ou nous avons retiré nos masques après le check, alors qu'Etienne Jaumet et Cosmic Neman de Zombie Zombie finissaient d'installer... Lire la suite

Zombie Zombie

Critique écrite le 28 février 2020, par lol

Petit Bain, Paris 27 février 2020

Zombie Zombie  en concert

Avec bientôt 15 ans d'existence, le duo, devenu trio, Zombie Zombie est l'une des valeurs sures de l'avant-garde electro underground parisienne. Alors que leur musique et leurs prestations scéniques auraient pu aisément les conduire vers des sommets plus commerciaux, ils continuent, en marge de quelques excellentes musiques de films (ils sont nommés pour le césar de la meilleure musique de film), de tourner et de se produire inlassablement en France et à travers l'Europe dans les clubs, les festivals underground pour défendre la singularité d'une musique qui n'a que peu ou pas d'équivalents. C'est dans un Petit Bain sold out depuis plusieurs semaines, que les Zombie Zombie faisaient leur retour sur une scène parisienne en préambule d'un nouvel album qui ne devrait pas tarder à pointer le bout de son nez. C'est donc un public enthousiaste et connaisseur qui leur fit un bel accueil après une excellente première partie assurée par Kreidler. C'est avec un nouveau titre de... Lire la suite

Zombie Zombie, Jonathan Fitoussi et Clémens Hourrière

Critique écrite le 13 février 2018, par lol

Palais de la Porte Dorée, Paris 2 février 2018

Zombie Zombie, Jonathan Fitoussi et Clémens Hourrière en concert

Le Palais de la Porte Dorée était éclairé de mille feux au moment où nous pénétrâmes dans son enceinte pour aller prendre notre dose de beat Electro Kraut avec ce show consacré à Livity, le nouvel opus de Zombie Zombie. Cette première escale de 2018 du trio phare de l'underground Electro parisien s'inscrivait dans le cadre de l'expo "l'envers du décor" consacré à l'architecture et à la performance pour réinventer l'écrin du palais qui est, pour ceux qui ne le connaissent pas, un joyau de l'architecture Art déco. Une foule plus que parisienne, probablement peuplée d'une multitude de graphistes, d'artistes, de profs, d'archis et d'étudiants thésards déambulait dans les couloirs, les salons ou l'aquarium tropical du palais. Nous fumes tout de suite aspirés par de longues boucle musicales électroniques et atmosphériques qui provenaient d'un grand salon dans une obscurité étudiée et apaisante. Jonathan Fitoussi et Clémens Hourrière Au centre de ce salon, Jonathan Fitoussi et Clémens Hourrière, deux musiciens électroniques, se faisaient face, assis en tailleur et armés de leurs ordinateurs et de séquenceurs d'où s'échappaient des sonorités ambiantes et planantes du meilleur effet. Autour d'eux, éparpillés, assis et souvent allongés, une... Lire la suite

Zombie Zombie : les chroniques d'albums

Zombie Zombie : Plays John Carpenter

Chronique écrite le 17/12/2010, par Philippe

Zombie Zombie : Plays John Carpenter

Le bonheur, ça peut être une idée simple parfois. Un saphir galopant sur un vinyle à tête de serpent (pochette noire, tête rouge unie, il est beaucoup plus beau que la présente image !), deux baffles qui vibrent en un rythme répétitif et entêtant, et votre tête aussi... Comme par exemple, lorsque nos deux nerds bien-aimés de Zombie Zombie, se mettent en tête de rejouer les airs des films de John Carpenter, donc les airs DE John Carpenter, grand maître de thrillers d'épouvante et/ou d'anticipation, qui ne laissait dans le temps à personne d'autre que lui le soin de composer les thèmes musicaux répétitifs, obsédants et sacrément flippants de ses films grand-guignolesques et réjouissants. Avant l'époque, par exemple, de l'ultra-jouissif Ghosts of Mars, dont la musique a hélas été un peu salopée par Anthrax... Bref. Déjà auteurs d'un passionnant album d'électro sombre et kraftwerkienne en 2007, A Land for Renegades, les deux compères se sont ici adonnés à un plaisir simple : rejouer en studio, et pas forcément dans l'optique d'un remixage tape-à-l'oeil, certains de ces airs inoubliables. Juste pour le plaisir de jouer en vrai ce qui sonnait... Lire la suite

Zombie Zombie : A Land For Renegades

Chronique écrite le 12/03/2008, par Philippe

Zombie Zombie : A Land For Renegades

Driving This Road Until Death Sets You Free.... Dès les premières notes de ce titre électro-pop somptueux, on identifie une influence majeure de Zombie Zombie, duo de bricoleurs de génie (à peu près keyboards & drums only) : Kraftwerk, et on y repensera beaucoup, pour ne pas dire tout le temps, par la suite ! En effet à l'instar des glorieux ancêtres du genre, les compères ont confectionné, sans doute après un long enfermement en studio, une musique électronique terriblement élaborée, surtout instrumentale, dans laquelle on ne reconnait aucun son de moins de 20 ans d'âge, avec cris d'animaux de la jungle synthétiquement reconstitués (qui reviennent obsessionnellement), mais un vraie batterie mi-métronome germanique, mi-tam tam... Lire la suite

Zombie Zombie : Vidéo