Accueil Chronique album : Dead Man's Bones - Dead Man's Bones, par Pierre Andrieu
Lundi 18 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Dead Man's Bones : "Dead Man's Bones"

Dead Man's Bones :

Pop - Rock / FolkBluesGothiqueGospelPop

Critique écrite le 02 janvier 2010 par Pierre Andrieu

A la fois minimaliste, inspiré, hanté et euphorisant, le premier album de Dead Man's Bones est l'objet idéal pour partir dans un trip fantasmagorique et addictif. Car ce duo formé par les acteurs Ryan Gosling et Zach Shields réunit dans son foisonnant univers les ambiances troubles et enfantines des films de Walt Disney, David Lynch et Tim Burton, l'effrayante atmosphère de la période d'Halloween, la pop psyché stellaire d'Arcade Fire et des Flaming Lips, le folklore de Beirut, le son des girls groups des années 60, la chorale des petits fantômes à la croix de bois (en feu) et les influences des figures tutélaires que sont Bob Dylan, Roy Orbison et Elvis Presley. Avec trois bouts de ficelles - piano bastringue, batterie antique, guitare aride, voix habitée, orgue chiné, chœurs angéliques, bruitages inquiétants... -, ces très curieux personnages fascinés par les cimetières, les zombies et les loups garous créent une musique qui emporte loin, perturbe durablement et fait allumer de petites étoiles dans le cerveau, ce qui n'est pas exactement donné à tout le monde... Tels de grands pourfendeurs de la musique aseptisée et tiédasse, les deux voyageurs de l'étrange de Dead Man's Bones ont fait paraître fin 2009 un disque fascinant et irrésistible, rendant heureux comme un gamin en culotte courte découvrant la beauté de films comme La nuit du chasseur de Charles Laughton ou Dead Man de Jim Jarmsush, voire d'une ballade à rendre amoureux de la Terre entière comme Unchained Melody des Righteous Brothers. Les chansons de Dead Man's Bones permettent de retrouver son âme d'enfant l'espace d'un disque truffé de tubes intimes comme My Body's A Zombie For You, Pa Pa Power, In The Room Where You Sleep, Paper Ships, Dead Man's Bones, Werefolf Heart ou encore Lose Your Soul... Quand ces titres passent dans la sono, plus rien n'a d'importance, on se laisse porter par un sentiment de bien-être onirique vraiment tenace.

Sites Internet : www.myspace.com/deadmansbones, www.deadmansbones.net, www.youtube.com (vidéo de In The Room Where You Sleep), www.youtube.com (vidéo de My Body's a Zombie For You).

2009 (Anti - PIAS)

 Critique écrite le 02 janvier 2010 par Pierre Andrieu