Accueil Chronique album : Franck Et Damien - You Can Find Your Way, par Penandpaper
Samedi 23 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Franck Et Damien : "You Can Find Your Way"

Franck Et Damien :

Pop - Rock / Blues

Critique écrite le 18 novembre 2019 par Penandpaper


Le duo originaire de la région bordelaise sort ce mois de novembre son premier album You can find your way. De quoi nous réchauffer le cœur en cette période automnale où les températures chutent. Une musique chaleureuse, qui vous donnera des envies d'évasion plutôt vers les USA, avec des visions de canyon, de Yellow Stone et de Route 66 où l'on s'attendrait peut-être à croiser Jacks et les Sons of Anarchy.
Dès la première chanson Devil's daughter les notes sonnent à la Ben Harper, avec les slides de guitare qui ouvrent l'album. Sur ce premier morceaux les slides durent presque 2 minutes, ce qui nous tient en haleine. Je ne connais pas, je ne sais pas à quoi m'attendre. Et BIM, c'est parti ! Le rythme est lancé, le ton est donné. Je suis très surprise est impressionnée par la voix de Franck, chaude et accrocheuse. Un morceau assez électrique que j'apprécie particulièrement. Lors de l'écoute de cet album, il y a des titres bruts et authentiques comme Someone et Breathe, qui frôlent les essences originelles d'un blues-rock accrocheur, qui donne envie de s'échapper sur la route 66, cheveux au vents. Sur Dear Father, Franck place sa voix et ses doigts pour des arpèges délicats, tandis que Damien effleure avec douceur les cordes de sa guitare sous des slides raffinés. Cela n'est pas sans me rappeler Angus and Julia Stone (sans Julia of course), avec des montées de voix puissante de la part de Franck, de même que le titre très aérien The Light de leur album. Avec Rosy, chanson pour une jolie fleur apparemment, tout y est, les "ouhouhouh", les arpèges de Franck, les tambourins, et les slides de Damien. Je ne peux m'empêcher de faire une comparaison avec le grand Seasick Steve et son titre Walkin'man. You can find your way, titre éponyme de l'album est un appel à la positivé et à l'optimisme, avec des sonorités du bayou de Nouvelle-Orléans, je discerne un harmonica et probablement un banjo. I won't forget titre qui vient clôturer cet album, démarre avec légèreté et monte en puissance, tant dans les voix que les instrus pour finalement s'adoucir et nous laisser avec cette envie de réécouter encore et encore l'album Your can find you way de Franck et Damien.
En effet, j'ai écouté en boucle cet album. Le duo produit par le label Soulbeats Records s'est produit lors de festivals comme le Garorock et le Reggae Sun Ska. Ils ont également participé aux Lascaux Sessions tout comme Harrison Stafford et A Rise to Kats pour ne citer qu'eux. Franck et Damien ont, j'en suis sûre, une légitimité totale sur les ondes de grande radio à diffusion nationale.

 Critique écrite le 18 novembre 2019 par Penandpaper
 Envoyer un message à Penandpaper