Accueil Chronique album : Guillaume Corpard - A CONTRE-JOUR, par juju
Samedi 31 juillet 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Guillaume Corpard : "A CONTRE-JOUR"

Rock / Pop,rock,jazz

Critique écrite le 16 octobre 2004 par juju

Si son précédent opus "Automnes" en 2001 était un auto-produit, cette fois-ci Guillaume Corpard bénéficie de l'appui et du soutien d'un éditeur et d'un distributeur pour son nouvel album ambitieux "A contre-jour".

Auteur, compositeur et interprète, Guillaume Corpard est issu du Conservatoire de Nantes où il a fait des études de piano classique avant d'apprendre la basse puis la guitare en autodidacte. Après plusieurs expériences en groupe, Guillaume sort un premier album en 1996. Après deux ans de préparation, "A contre-jour", son 5ème album, bénéficie d'invités prestigieux tels que le guitariste Philippe Figueira qui réalise le mix de l'album, le pianiste Martial Henzelin, et surtout le batteur André Ceccarelli (Claude Nougaro, Michel Jonasz, Henri Salvador, Jeanne Mas...) sur le titre "Encore ça qui m'amuse".

De ses influences multiples et variées, Guillaume Corpard nous livre un album où les cultures musicales s'entrechoquent pour nous emmener dans un parcours presque initiatique. Un style dificilement définissable où l'on décèle les références de Pink Floyd, JJ Cale et Peter Gabriel pour la musique ou encore celles de Brel ou Ferré pour les paroles tel un Bashung posant ses textes sur une musique résolument anglo-saxonne mais aussi teintée d'influences venant du jazz ou du classique.

Vous l'aurez donc compris, Guillaume Corpard est l'un de ces poètes et compositeurs contemporains promis à un bel avenir musical. A vous de le découvrir et de l'apprécier à sa juste valeur.

---------------------------------------------------------------------

Apres avoir pu être "signé" par un editeur voici enfin un album concept tres aboutit de cet auteur compositeur interprete !

"A Contre Jour" est un album d'une richesse instrumentale à l'image des Artistes qu'affectionne Guillaume Corpard mais en evitant de sombrer dans l'hommage ou la nostalgie.
Franchement Rock'n'roll, pur Pop ou limite JazzRock mais avec une Fraicheur comme seule la scène francophone peut être porteuse.
La qualité des compositions et le travail en studio sont eblouissant et vous sortent d'ambiances parfois sombres mais emouvantes dans tout les cas.

Amateurs de chansons françaises, Melomanes, Animateurs Radio, Responsables de Salle, Journalistes, vous devriez porter une oreille sur cet album reussi d'un artiste de "valeur" !
...


15 titres

1 . Etrange nuit ( i n t r o d u c t i o n ) 3'18"
2 . Etrange nuit 5'22"
3 . Rêves de mai 5'23"
4 . L' écrin 5'35"
5 . Encore ça qui m' amuse 3'58"
6 . Pourtant on l' aime 4'56"
7 . Définitivement deux 4'23"
8 . Malheureux 3'26"
9 . Mais le crépuscule 5'45"
10 . Héros d' un jour, tous les jours 8'12"
11 . Letter from China 5'45"
12 . East sun 3'45"
13 . A contre - jour 5'23"
14 . Ta dernière compagne 8'56"
15 . Heureux 2'23"

et des inedits sur son site officiel ainsi que de quoi donner l'envie d'en decouvrir plus !
Téléchargements - Titres inédits - www.corpard.com

Réalisation artistique : Guillaume Corpard
Arrangements : Guillaume Corpard, Mikka Grytviken,
Fabien Lo Cicero, Paul Lyonnaz, Julien Bonamy

Prises de son : Philippe Fontalirand,
Philippe Piolat et Guillaume Corpard
("studio vert", 44)

Cet album a été enrgistré
entre juillet 2002 et juillet 2003

Mixage : Philippe Figueira, novembre 2003
(studio "le Hangar", Paris)
Mastering : Nicolas Baillard
Conception graphique, pochette : Guillaume Corpard
Photos : Servane Régnault et Guillaume Corpard

Label : DEBERCY
Distributeur : SOCADICSC Europ'Distribution
( www.socadisc.com )

 Critique écrite le 16 octobre 2004 par juju

Guillaume Corpard : les chroniques d'albums

Guillaume Corpard : AUTOMNES par Julien Bonamy
04/02/2003
C'est, paradoxalement, une bienfaisante mélancolie qui émane de ce deuxième projet de Guillaume Corpard, jeune artiste nantais qui aime, plus que tout, promener un regard à la fois sceptique et fixé sur l'avenir. Le sien, qui est prometteur... Ici,... La suite