Accueil Chronique de concert Busyman + Calc + The Electric Fresco + Jive Puzzle + L'Enfance Rouge (Les Volcaniques de Mars 2003)
Jeudi 9 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Busyman + Calc + The Electric Fresco + Jive Puzzle + L'Enfance Rouge (Les Volcaniques de Mars 2003)

Pocoloco, Clermont-Ferrand 13 mars 2003

Critique écrite le par



Malgré un public assez restreint, la soirée pop des Volcaniques de Mars a tenu toutes ses promesses ; le public a pu vivre une longue montée en puissance de 21 h 30 à 3 h 15 du matin.
Alors que la veille les gens se bousculaient pour la soirée "Electro Dub", Busyman commence son concert devant une assistance assez confidentielle...



Busyman :

Déjà aperçu en première partie des Rita Mitsouko à La Coopérative de Mai, l'ex chanteur du groupe stéphanois Six Pack a délivré un set empreint d'une glaciale ferveur (oui, ça existe !). Concentré sur ses parties de guitares folk rock, il chante les yeux fermés et semble littéralement habité par sa musique... Les morceaux, sobres et chaotiques de Busyman ne sont pas vraiment faciles d'accès mais convainquent grâce au contraste entre la guitare folk et minimaliste, l'attitude assez froide et les parties vocales émotionellement fortes... Le premier album de Busyman, Chronorupture, est disponible sur le label lyonnais Jarring Effects.




Calc :

Les Bordelais de Calc venaient défendre sur la scène du Pocoloco leur excellent dernier album Any downs at all (sorti sur le label Vicious Circle). Le groupe de Julien Pras a donné un concert surprenant pour les fans de sa musique aérienne et douce sur disque. Evoluant constamment dans un magma de guitares entremêlées, avec un chant moins assuré que sur disque, Calc a surpris par son parti pris scénique rock voire post rock à certains moments.



Par choix ou à cause d'une sono mal réglée, basse vrombissante, guitares saturées et claviers étaient au programme de ce concert de Calc. Après un temps d'adaptation, on s'est habitué à ce son crade et on s'est laissé transporter par les compositions de Julien Pras malgré le manque d'enthousiasme général du public, un peu interloqué...




The Electric Fresco :

Thierry Duvigneau alias The Electric Fresco a donné un concert épatant tout seul à la guitare ! En utilisant parfaitement un sampler pour enregistrer plusieurs parties de guitare ou de bongos et pour lancer des samples préenregistrés, il a su créer un univers favorable pour l'épanouissement de ses compositions folk/pop de très haut niveau.



Très content d'être là et de jouer sa musique, Thierry Duvigneau danse, bouge en rythme et vit sa musique à fond, c'est un véritable plaisir de voir évoluer sur scène une personnalité aussi simple et conviviale ! Son remarquable et chaudement recommandé disque Au revoir risque de rester bloqué longtemps sur la platine ! Le 23 avril 2003 au Printemps de Bourges, le concert de The Electric Fresco et Beck en solo promet d'être une des affiches folk/rock/pop de l'année !




Jive Puzzle :

Cet agréable moment est prolongé quelques temps après par le retour tonitruant des frères Sourice, plus connus pour leurs immenses contributions au punk rock gravées avec Les Thugs, un groupe qui a marqué le rock français. La vue des deux frangins provoque un flash back immédiat vers les concerts surpuissants des Thugs à Clermont-Ferrand au Sonic Rendez-Vous et au festival Rock Au Max. Bien sûr, au début du set, on est surpris d'entendre Eric chanter en français d'une voix assez calme. Puis, on oublie tout en on se laisse emporter par dans un fascinant électro rock jazz fait de chants extra-terrestres, de guitares acérées, de claviers aventureux et de basse invitant à la danse. Un très bon moment à des années lumière de la nostalgie que ce concert ! Quand on a la classe, il est rare qu'elle s'envole, Jive Puzzle en est la preuve irréfutable...




L'Enfance Rouge :

Encensés par le Sonic Youth Thurston Moore et annoncés comme expérimentaux et dérangeants, (voir l'affiche avec la bassiste nue et enceinte), L'Enfance Rouge a littéralement achevé (dans le bon sens du terme) les survivants de cette soirée ! Ce trio guitare basse batterie dégage une violence peu commune ; c'est un véritable cataclysme sonore où la chanson (en français et en italien) est broyée par une guitare génialement bruitiste, une basse monstrueusement puissante et une batterie violemment jazzy. Les paroles, anarchistes et révoltées semble-t-il, sont surpassées par un véritable combat entre les instruments qui donne lieu à des moments de bravoure si dissonants qu'on pense aux grands moments de Sonic Youth.



Eclairés de manière très crue, les musiciens semblent à deux doigts d'en venir aux mains entre eux (particulièrement le guitariste et le batteur) ou de se suicider dans une overdose sonique... Comme celle de Double Nelson, la musique de L'Enfance Rouge est perturbante à s'en relever la nuit ou à se coucher au petit matin, rassuré par le lever du soleil. Il y a fort à parier qu'on reparlera longtemps du passage de ce groupe au Pocoloco en 2003 !
Les 64 minutes du dernier album de L'Enfance Rouge sont à découvrir gratuitement sur le site www.enfancerouge.org ou à se procurer auprès du groupe lors des concerts.


(Photos du concert : Ludovic Lefrançois.)

Calc : les dernières chroniques concerts

Les Hommes de Rio + Astrid + Calc par Hum !
Incassable Celluloïd - Marseille, le 15/02/2001
Ce soir concert organisé par l'asso Grabuge à qui on devait déjà leur venue il y a une grosse année. Changement de cadre puisque au lieu du Poste, c'est à l'Incassable qu'ils ont organisé le concert. J'ai ainsi pu voir qu'il y avait maintenant une sortie de secours et les plafonds m'ont paru moins oppressants que la dernière fois. Deux premières... La suite

Morning Star + Calc par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 13/05/2005
Un concert de rêve ! Sur le papier, le concert des Anglais de Morning Star - avec en première partie les Bordelais de Calc - avait des allures d'affiche pop parfaite... Dans les faits, la soirée s'est déroulée comme dans un rêve avec deux groupes fans et amis les uns des autres, une ambiance conviviale et un public visiblement enchanté.... La suite

The Married Monk + Calc + Experience + Lazzi par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/10/2001
Le trio lillois Lazzi débarque devant trois pelés et un tondu. Leur nom signifie "moquerie" en italien, mais ils n'en récolteront aucune. Les morceaux de Lazzi, oscillant entre power pop et pop intimiste, sont réussis et recueillent l'adhésion du public. Leur principale influence ne semble pas être les ignobles Motlëy Crue : les musiciens sont très... La suite

Calc et l'orchestre classique du conservatoire de bordeaux par Béa
Rock School Barbey (bordeaux), le 13/05/2000
pari encore gagné pour la bande bordelaise qui s'est lancée dans une aventure passionnante, à savoir, meler sa pop noisy-mélodique avec violon, alto, violoncelle et cuivres... Une belle performance puisque le résultat est incontestablement émouvant...Une cohérence et une efficacité imperturbables, c'est sur, CALC va devenir grand... très bientot.Et... La suite

L'Enfance Rouge : les dernières chroniques concerts

Enfance Rouge + Pneu en concert

Enfance Rouge + Pneu par Ysabel
La Gare - Maubec, le 12/11/2011
Alors, je me doute que cela n'intéresse personne, mais ce soir c'est mon anniversaire ... Alors Méga Teuf, confettis et champagne me direz-vous ?? Et bien non, on a préféré partir... La suite

L'Enfance Rouge en concert

L'Enfance Rouge par Mystic Punk Pinguin
L'Embobineuse - Marseille, le 05/03/2011
On trace du concert des Sales Majestés au Cabaret pour arriver pil-poil au début du concert de L'Enfance Rouge (dommage d'avoir manqué Chien mouillé que j'adore et Feromil qui a... La suite

Enfance Rouge + Justin Broadrick  en concert

Enfance Rouge + Justin Broadrick par Pirlouiiiit
Espace Montevideo - Marseille, le 15/03/2006
en attendant un Philippe pour la chronique L'Enfance Rouge avec a la guitare et chant le grand cousin du guitariste chanteur d'Ulan Bator (pour... La suite

L'Enfance Rouge + Ulan Bator par Pierre Andrieu
Les Abattoirs, Riom (63), le 25/10/2003
Le concert de L'Enfance Rouge et d'Ulan Bator, deux formations de rock expérimental et bruitiste, était organisé dans le cadre glaçant (mais chauffé) des anciens abattoirs de Riom. Au milieu du béton, des grillages et des tuyaux hors service trône une scène tout à fait normale... C'est plutôt rassurant mais les images de carcasses sanguinolentes... La suite

The Electric Fresco : les dernières chroniques concerts

Beck + The Electric Fresco (Printemps de Bourges 2003) en concert

Beck + The Electric Fresco (Printemps de Bourges 2003) par Pierre Andrieu
La Hune, Bourges, le 23/04/2003
Dans une salle de La Hune complète, Thierry Duvigneau, l'homme orchestre se cachant sous le nom de The Electric Fresco, a enthousiasmé le public avec son mix de pop, rock, folk,... La suite

Le Printemps de Bourges 2003 par Pierre Andrieu
Bourges (18), le 13/05/2003
Malgré quelques annulations dommageables (Archive remplacé par... Kyo !) et un côté grand public (Zazie, Renaud), l'édition 2003 du Printemps de Bourges a tout de même permis de voir sur scène de nombreuses grosses machines (Massive Attack, Placebo... ) et de découvrir quelques groupes (Soledad Brothers, Jackie-O Motherfucker). Cliquez sur... La suite

Dionysos + the Electric Fresco par Nounouche
Moulin - Marseille, le 07/05/2003
Dionysos est un groupe que j'ai connue par le plus grand des hasard dans un gymnase d'Allauch et maintenant leurs CD tournent en boucle sur ma chaîne. Je ne vais pas refaire une critique sur ce concert passé (il y en a déjà de très bonnes) mais je tiens a rappeler que ce groupe s'est défoncé (et le mot est faible) pour une poignet de spectateur... La suite

dionysos - elecric fresco par marjo
le Moulin Marseille, le 07/05/2003
Depuis le temps qu'on l'attendait, ce concert..... enfin c'est arrivé.. Dionysos était à Marseille et dommage pour ceux que l'on loupé!!! La première partie fut assurée par electric fresco qui est en fait un seul et même homme. Il a emballé l'assistance avec une guitare électro-acoustique , une machine qui enregistre les sons (je ne me souviens... La suite

Pocoloco, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Magnetix presents Avenue Z + Woody Murder Mystery + My Name Is Nobody (Festival Nouveau Western 2016) en concert

Magnetix presents Avenue Z + Woody Murder Mystery + My Name Is Nobody (Festival Nouveau Western 2016) par Pierre Andrieu
Le Pocoloco, Clermont-Ferrand, le 07/05/2016
Très bonne soirée en compagnie du garage sauvage d'Avenue Z (aka le nouveau projet des Magnetix), de la pop psychédélique de Woody Murder Mystery et de la folk joliment aride... La suite

Xixa (Festival Nouveau Western 2016) en concert

Xixa (Festival Nouveau Western 2016) par Pierre Andrieu
Le Pocoloco, Clermont-Ferrand, le 06/05/2016
Très belle découverte que celle du groupe américain Xixa dans le cadre du festival Nouveau Western au Pocoloco, à Clermont-Fd, le 6 mai... Basé à Tucson, Arizona, le combo de... La suite

Frustration en concert

Frustration par Pierre Andrieu
La Pocoloco, Clermont-Ferrand, le 19/03/2016
Quelle bonne initiative d'Intérieur Cuir prod cette venue du groupe post punk Frustration au Pocoloco, à Clermont-Ferrand ! Pas vu dans le coin depuis un paquet de temps... La suite

King Khan & His Shrines + The Craftmen Club + Sexties (Les Volcaniques de Mars 2003) par Pierre Andrieu
Pocoloco, Clermont-Ferrand, le 15/03/2003
C'est le jeune groupe moulinois Sexties qui donne le coup d'envoi de la dernière soirée des Volcaniques de Mars 2003 intitulée "Black to the groove". Le respect dû au musiciens et la jeunesse du groupe poussent à être indulgent mais il y a encore du boulot les gars ! Ce punk rock assez mal joué est gâché par un chanteur avec une voix sans... La suite