Accueil Chronique de concert Festival de la Guinguette Sonore: Alma, Pipi Tornado, Arche, Parade, Figurz, Jane's Death
Samedi 18 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival de la Guinguette Sonore: Alma, Pipi Tornado, Arche, Parade, Figurz, Jane's Death

Festival de la Guinguette Sonore: Alma, Pipi Tornado, Arche, Parade, Figurz, Jane's Death en concert

Istres - Plage de la Romaniquette 03/09/2021

Critique écrite le par


Le festival de la Guinguette Sonore est devenu pour moi un incontournable de la rentrée. Niché au pieds des collines qui longent l'étang de Berre, le festival accueille principalement des groupes du grand Sud-Est dans une ambiance familiale, entre plage et paillotes. Sans doute frustré d'avoir dû annuler la programmation de 2020, la programmation 2021 est chargée : pas moins de 15 groupes se succèderont sur une grande scène installée tout près de la plage de la Romaniquette à Istres.

Le ciel est dégagé depuis moins d'une heure lorsque nous arriverons sur la plage ce vendredi. Alma termine son set : ambiance chanson rock assez foutraque et bien foutue.


A la chanson rock succède un groupe assez difficile à décrire : Pipi Tornado. Entre voix soprano et timbre hard rock, la chanteuse entraîne son groupe dans des chansons délirantes rappelant la vague de rock alternatif français des années 90 saupoudrée d'un soupçon de Shaka Ponk.

Ambiance beaucoup plus calme avec Arche qui surfe avec talent sur la vague psyché pop. On pense évidemment à Tame Impala pour le côté psyché et à Metronomy pour le côté pop. C'est séduisant.


Arrive enfin mon coup de cœur de la soirée : Parade. Ce n'était pas une première pour moi mais ce soir, pour la première fois, la magie a opéré. A quoi ça tient ? Aucune idée ! Mais jusqu'à présent la musique du quatuor me laissait de marbre. Et ce malgré les qualités indéniables du groupe ! Une voix grave et profonde à la Ian Curtis, des tempos rapides, des guitares abrasives, une basse attaquée métronomiquement au médiator. Bref, un cliché de bons goûts post-punk ! Mais ce soir Parade m'a conquis ! Parce qu'au-delà de ces clichés y'a un putain de groupe de rock. Oui, la voix de Jules Henriel peut rappeler celle de Ian Curtis mais il sait apporter ce sentiment d'urgence qui semble précipiter le groupe au bord d'une falaise ! Oui, les guitares sont le cliché d'un groupe qui joue à 100 à l'heure mais il y a cette inventivité et complémentarité qui rend leur musique immédiatement identifiable ! Oui, la base est martelée métronomiquement à coups de médiator mais est-ce que n'est pas ce qu'il y a de mieux à faire ? Et cette batterie qui semble toujours vouloir aller plus vite, plus loin, plus fort ? C'est un moteur de 300 chevaux d'un groupe qui m'aura complètement conquis ce soir. Après eux, plus rien n'aura la même saveur.

Le trio de Figurz a choisi les tempos lents pour une musique puissante et lourde. On pense aux parisiens de Bandit Bandit, programmés ici lors de la dernière édition, ou à Royal Blood pour les mélodies pop associées à la lourdeur du son.

L'heure avance et mes oreilles sont fatiguées lorsque le dernier groupe de la soirée, Jane's Death, prend procession du plateau. Je reconnais Lucas au chant, frontman de feu Dissonant Nation, puis Marine et Matthieu de Parade. Jane's Death oscille entre pop rock et shoegaze. C'est élégant et joué avec conviction mais la fatigue aura raison de mon corps.

Je quitte la plage de la Romaniquette fatigué et heureux en me demandant comment je vais pouvoir avoir assez d'énergie pour revenir le lendemain !

Guinguette Sonore : les dernières chroniques concerts

Festival de la Guinguette Sonore: Avee Mana, Claque, Leko, January Sons, Film Noir en concert

Festival de la Guinguette Sonore: Avee Mana, Claque, Leko, January Sons, Film Noir par Yep !
Istres - Plage de la Romaniquette, le 04/09/2021
Lorsque j'arrive sur la plage de la Romaniquette pour cette deuxième soirée, Mime vient de terminer son set et Avee Mana s'installe au pas de course ! Pour les avoir vus sur la... La suite

The Parade : les dernières chroniques concerts

the Parade en concert

the Parade par Pirlouiiiit
Atelier Juxtapoz - Couvent Levat, le 09/09/2020
Ce mercredi je me suis un peu fait violence pour venir. Juste eu le temps de faire 3 crèpes pour les enfants avant de passer le relais à Svet et partir à tombeau ouvert (je ne... La suite

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy par odliz
Le Makeda, Marseille, le 30/11/2019
Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de... La suite

 Histoire du rock à Marseille 1980-2019 (Concerts pour la sortie du livre 1/2) : De la Crau, Screaming Jungle, Oh Wee, Neurotic Swingers, Parade en concert

Histoire du rock à Marseille 1980-2019 (Concerts pour la sortie du livre 1/2) : De la Crau, Screaming Jungle, Oh Wee, Neurotic Swingers, Parade par Philippe
Le Makeda, Marseille, le 29/11/2019
Pour la sortie officielle du beau livre Histoire du rock à Marseille 1980-2019, l'éditeur Le Mot et le Reste a fait les choses en grand, et s'est associé à Phocea Rocks pour... La suite