Accueil Chronique de concert Nouvelle Vague, Feist, Dj's are not rockstars...(Marsatac 2004)
Lundi 24 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nouvelle Vague, Feist, Dj's are not rockstars...(Marsatac 2004)

Dock des suds, Marseille 24 Septembre 2004

Critique écrite le par

Nouvelle Vague, le dernier projet casse-gueule mais pour une fois couronné d'un relatif succès de Marc Colin (clavier) et Olivier Libaux (guitare) ouvrait les hostilités dans un Cabaret Rouge plutôt bien rempli et curieux d'entendre les reprises façon bossa nova de grands classiques de la new wave et du punk.
Massacre en règle pour certains, hommage malin pour d'autres, dont je fais partie, peut-être trop nostalgique des années 80 et trop amoureux de Camille qui contrairement à la trop sage Marina de Carbon n'hésite pas à donner des versions joyeusement décalées jusqu'au cabotinage à des chansons de toute façon intouchables.
Ses relectures habitées de "Guns of Brixton" et surtout "Too drunk to fuck", qu'elle finit de sussurer avachie par terre, sont autant de moments croustillants et donnent très envie de la revoir avec un repertoire plus personel.
Une mise en bouche amusante mais assez courte, pendant laquelle on aura pu entendre deux titres qui ne figurent pas sur l'album : les immenses "Bizarre love triangle" de New Order et "Mongoloid" de Devo qui préfigurent probablement une suite à cette recette roublarde et culotée.

Un peu affamé ensuite on ira plutôt chercher un bol de pâtes qu'ingurgiter les "Sandwiches" des facetieux Detroit Grand Pubahs. Aux dires de ce qui les ont vu, c'était du genre "je gueule derriere un masque et je montre mes fesses" et ça n'allait pas plus loin, moi qui les ai juste entendu en attendant d'être servi, leur live n'apportait rien à leur electro funk déjà pas transcendant.
Peut être que la sauce (hmm, faut que j'arrête de parler bouffe moi) aurait mieux pris s'ils avaient été programmés plus tard.

C'est pas bien grave, un beau et vrai concert nous attend sur la grande scène avec la Canadienne Feist, tout de blanc (court) vêtue et accompagnée d'un groupe aux gestes maitrisés, que ce soit à l'orgue hammond, au trombone ou au mélotron.
Que de chemin parcouru depuis 2 ans où elle jouaient les faire-valoir aux cotés du pitre Gonzales, on sait depuis son album "Let it die" qu'elle est une songwriter touchante et touche à tout, aussi à l'aise dans des ballades folk délicates ("Leisure suite"), une pop à l'euphorie contagieuse (les tubesques "One evening" et "Mushaboom", au top à l'applaudimètre) et même une reprise disco des...Bee Gees ("Inside and out, seul morceau où elle se débrouille sans sa fidèle guitare), même si c'est dans les moments les plus intimistes qu'on la préfère, où sa voix sensuelle impressionne le plus.

Un moment de grace en décalage complet avec ce qui suit à coté, le set des bien nommés Dj's are not rockstars qui n'était ni plus ni moins que du racollage pas du tout passif. Vous aimez les 2 many dj's ? Eh bien là c'est pareil, le coté biatche en plus assuré par l'exquise Princess Superstar en soutif' rose qui partage les platines avec son comparse Alexander Technique.
Ils alignent les tubes comme certains enchaînent les binouses : Beastie Boys, Miss Kittin, Felix da Housecat, The Rapture, Vitalic, Kelis, Mu, Daft Punk...bref tout ce qui nous fait danser depuis 2-3 ans (à défaut de les voir en live à Marseille) et qui se marie avec bonheur à des clins d'oeil drolatiques : "Stay in school cos' it's the best" de Peaches répond au "We don't need no education" des Pink Floyd, les voix haut perchées des Scissor Sisters se téléscopent à celles de leurs ainés Bee Gees (décidément !).
Des petits détails appréciables dans ce déluge de gros son, terminé au micro puisque à la base la new yorkaise apprentie pousse disque est une rappeuse des plus salaces et aura bien emoustillé les mâles venus s'agglutiner aux premiers rangs, I was there comme dirait l'autre.

La suite est plus pointue avec Dj Team Munk, des Allemands officiant au sein de Gomma qui, avec DFA est le plus rock des labels electro. Mélant punk, funk, house et disco avec une technique percutante, leur selection commençait par une reprise/remix sensas du pourtant archi usé "Satisfaction" de Benny Benassi et s'avère nettement plus orientée club que celle qui précédait, pour la plus grande joie ceux et celles qu'on ne croise jamais aux concerts, une partie non négligeable du public de Marsatac, qui a plutôt bien réussi son pari ce soir en jouant la carte de l'eclectisme.

On aurait aimé être aussi enthousiaste en allant voir ce que donnait l'inclassable Earl Zinger mais les quelques morceaux écoutés donnaient dans le dub poussif et bavard, pas vraiment representatif du riche background du bonhomme. Quoique chanter un truc comme "The greatest bassline in the world ever" sans bassiste, ça nous arraché un petit sourire avant qu'on s'arrache tout court. Demain est un autre jour.

Festival Marsatac : les dernières chroniques concerts

Festival Marsatac : Rejjie Snow, Kokoko, Nasser, Paul Kalkbrenner, Aloha Orchestra, Nekfeu... en concert

Festival Marsatac : Rejjie Snow, Kokoko, Nasser, Paul Kalkbrenner, Aloha Orchestra, Nekfeu... par Sami
Parc Chanot, Marseille, le 16/06/2018
Après le carton plein vendredi pour le concert d'IAM raconté par Laurent, quelques photos et lignes de la soirée de samedi, moins courue mais également sous le signe du rap et de... La suite

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... en concert

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... par lb photographie
Marseille Parc Chanot, le 15/06/2018
20 ans, le bel âge ! Marsatac fêtait cette année un anniversaire mémorable. Impossible de ne pas voir les choses en grand, 20 ans après. Et bien c'est chose faite avec une prog qui... La suite

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho en concert

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho par Lb Photographie
Parc Chanot à Marseille, le 24/06/2017
Une 19e édition - déjà - placée sous le signe du rouge (" Ton été sera rouge " qu'ils disent sur le site) et un festival qui gagne chaque année toujours plus de notoriété, autant... La suite

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar en concert

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar par Sami
Parc Chanot, Marseille, le 23/06/2017
Marsatac 19ème edition en mode papy de la résistance ce soir, principalement motivé par la venue de Soulwax cette année. Exit la friche de la Belle de mai, les organisateurs... La suite

Feist : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine, 2005, 2/2 : Asyl, La Phaze, Goldfrapp, Herman Düne, The Departure, Babyshambles, Feist, Foo Fighters, The Film, Robert Plant, Franz Ferdinand en concert

(mon) Rock en Seine, 2005, 2/2 : Asyl, La Phaze, Goldfrapp, Herman Düne, The Departure, Babyshambles, Feist, Foo Fighters, The Film, Robert Plant, Franz Ferdinand par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 26/08/2005
Pour le premier jour du festival c'était par là ! Avant de rejoindre le site du Parc de Saint-cloud on se fait une grosse balade le nez au vent dans Paris, où l'image du... La suite

Feist + An Pierlé + Laetitia Shériff + Nouvelle Vague + OMR (Festival de Sédières 2004) par Pierre Andrieu
Grange du château de Sédières, le 22/07/2004
Le festival de Sédières 2002 et particulièrement les prestations réussies de Joseph Arthur, Hawksley Workman, Tindersticks, The Notwist, Miossec et Dominique A nous laisse un souvenir impérissable, celui de 2003 (annulé à cause du conflit des intermittents) est déjà oublié, place au festival 2004 et à son affiche de qualité et très fournie (7... La suite

Gonzales + Mocky par Hum !
Poste à Galène - Marseille, le 06/06/2001
Waw ! Dur à raconter celui là. J'y suis allé ne sachant rien de lui si ce n'est ce qui figurait sur Concert And Co à savoir " Hip hop acide et mélodique". Lorsque je suis arrivé vers 22h30 je pensais assister aux quelques dernières minutes du concert et point du tout, le concert venait à peine de commencé et en plus il s'agissait d'une première... La suite

Feist par lafgui
Théâtre Femina - Bordeaux, le 13/10/2007
Magique: une première partie étonnante, une voix énorme, une trompettiste extraterrestre... Feist : que dire ? La perfection (le son à la hauteur, communicative, des musiciens multicartes et à fond). Un seul regret : pas de One Evening. Une soirée inoubliable ! La suite

Nouvelle Vague : les dernières chroniques concerts

Olivier Libaux uncovered Queens Of The Stone Age en concert

Olivier Libaux uncovered Queens Of The Stone Age par Lebonair
Eglise Saint Eustache, Paris, le 20/05/2014
Ce soir, je me rends au concert des fameux Queens Of The Stone Age à l'église Saint- Eustache, grande paroisse au coeur du quartier des Halles. Enfin, ce n'est pas tout à fait... La suite

Air + Lali Puna + Flotation Toy Warning + Laura Veirs + Nouvelle Vague + Phoenix (La Route du Rock 2004) en concert

Air + Lali Puna + Flotation Toy Warning + Laura Veirs + Nouvelle Vague + Phoenix (La Route du Rock 2004) par Pierre Andrieu
Fort de Saint Père, Palais du Grand-Large et Plage, le 14/08/2004
Nouvelle Vague Après une baignade régénératrice sur la plage de Saint-Malo, la deuxième journée de La Route du Rock 2004 commence sur les chapeaux de roue... Le groupe... La suite

Feist + An Pierlé + Laetitia Shériff + Nouvelle Vague + OMR (Festival de Sédières 2004) par Pierre Andrieu
Grange du château de Sédières, le 22/07/2004
Le festival de Sédières 2002 et particulièrement les prestations réussies de Joseph Arthur, Hawksley Workman, Tindersticks, The Notwist, Miossec et Dominique A nous laisse un souvenir impérissable, celui de 2003 (annulé à cause du conflit des intermittents) est déjà oublié, place au festival 2004 et à son affiche de qualité et très fournie (7... La suite

Nouvelle Vague par Simon Pégurier
Théâtre Lino Ventura - Nice, le 12/10/2007
Pour la génération des 35 - 45ans le projet Nouvelle Vague a quelque chose de touchant. Le concept est de reprendre en version Bossa Nova des titres extraits de la période New Wave (1979-1985), le tout chanté par des filles différentes à chaque fois, à la voix de femmes enfants. Les chansons sélectionnées viennent de groupes cultes mais c'est... La suite

Dock des suds, Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite