Accueil Chronique de concert The Limiñanas
Mercredi 8 décembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Limiñanas

Espace Julien, Marseille 20 octobre 2021

Critique écrite le par

Je suis bien content pour toi (et sans doute pour d'autres gens, du coup... la majorité peut-être même ?) que tu aies aimé le concert à ce point !
Pour ma part j'ai eu d'énormes problèmes avec la représentation de l'album De Pelicula sur scène. Certains ne datent pas d'hier mais déjà des 3 fois précédentes où j'avais vu les Limiñanas. Le fait qu'ils soient un peu statiques et pas causants n'était évidemment pas une surprise, et pourrait être dépassé aisément si le son avait été parfait - or c'était un peu confus ce soir-là. Ca c'était peut-être juste un mauvais réglage de l'Espace Julien ? Quoi qu'il en soit, et en son absence, les sons d'orfèvre de Laurent Garnier semblaient balancés un peu au petit bonheur, genre quand on y pensait, comme à côté du mix...
Et puis le problème historique et indépassable, est que Lionel Limiñana ne chante/parle pas sur scène ! Manifestement son kiff, c'est de mouliner du riff, le nez dans ses pédales, et c'est son droit le plus strict. Mais historiquement ça nous a toujours privé des chansons les plus marrantes (Je ne suis pas très drogue) et surtout des chansons les plus habitées, celles où il parle (et ce sont souvent les meilleures, on le constate album après album). Alors qu'il y a quand même 2 autres guitaristes à part lui qui pourraient le libérer ! Du coup pour interpréter ce nouveau disque en particulier, le manque était encore plus cruel. Un peu comme si Gainsbourg avait délégué pour Melody Nelson en live !...
Et pire, la voix a été déléguée à une tonalité trop claire, pas ressemblante, pas assez grave, pas intéressante à mon goût... De son côté Edi Pistolas a à peu près tenu la boutique vocale sur 2 ou 3 titres, mais curieusement pas sur la sienne, Que Calor, trollé qu'il était par une reverb inutile et nuisible ! Comment est-il possible que la salle entière ne se retrouve pas torse nu et les bras levés devant une telle bombe à danser ? J'étais au fond à ce moment-là et la relative mollesse générale m'a bien montré l'étendue du problème...
Pour finir, les clameurs finales m'ont aussi paru mollassonnes, comparées à celles de The Parade. Révélateur aussi d'un concert qui n'avait sans doute pas enthousiasmé tout le monde à la même hauteur. Je suis et je resterai fan des Limiñanas sur disque, en tout cas de certains d'entre eux (surtout Costa Blanca & De Pelicula), mais sur scène, après 4 déceptions à chaque fois un peu plus fortes que la fois d'avant... j'en ai fini !

 Critique écrite le 27 octobre 2021 par Philippe

> Réponse le 27 octobre 2021, par isabelle

[Montpellier - 21 Octobre 2021] Les Liminanas, heu, il manque un chanteur... Y'en a deux ? Ah, ben, on les entend à peine et ils disent quoi ? Et en plus on les voit pas. Le couple est sur le devant de la scène ok, mais il ne semble pas sensible à la présence du public... Ce dernier album semble être un seul et même morceau, on ne fait pas dans la nuance. Je me suis bien ennuyée à ce concert !  Réagir