Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Mercredi 2 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Nicolas Dick : "Une Belle Journée"

Pop - Rock / AmbientNoise

Critique écrite le 18 janvier 2010 par Zeu Western Manooch

De ses aventures très variées - membre depuis plus de quinze ans du combo indus/noisy marseillais Kill The Thrill, ingé son au mythique G.R.M., travailleur de l'ombre auprès de Philippe "Bip-Hop" Petit et ses Strings Of Consciousness, de Picore, Bex, Cave Canem ...- Nicolas Dick a su tiré la substantifique moelle d'un langage aussi autonome que singulier. En atteste le triptyque ambient/noise que constitue Une Belle Journée, son unique sortie en solitaire à ce jour, si je ne m'abuse. Ces trois pièces... Lire la suite

Yvi Slan : "Eve"

Pop - Rock / electropop'n'roll

Critique écrite le 18 janvier 2010 par Zeu Western Manooch

Yvi Slan, catalogué au début de ce siècle dans les registres "électro" des fanatiques du rangement et autres agitateurs culturels de France & de Navarre, vient en fait du rock. On peut dire, à l'écoute de Eve, son dernier opus en date, que ça s'entend. Et pour tout vous dire, c'est tant mieux ! Un album-concept, dans l'esprit mélodieux chiadé et très orchestré de ce que Gainsbourg et Vannier ont pu faire avec leur Melody Nelson, ou que Biolay plus récemment à tenter avec plus ou moins de réussite avec sa... Lire la suite

The Gathering : "The West Pole"

Metal - Hardcore

Critique écrite le 18 janvier 2010 par Lebonair

Je dis bravo, oui un grand bravo aux frères Rutten et Franck Boeijen pour avoir su relever la tête après le départ d'Anneke, leur chanteuse à la voix magique et au charisme indéniable. 13 années et 7 albums plus tard, Anneke quitte un navire confortable et talentueux pour de nouveaux horizons en juin 2007. Beaucoup de groupes auraient lâché l'affaire sur ce coup dur mais pas eux grâce notamment à leur envie toujours intacte de poursuivre l'aventure et surtout à leur talent pour écrire de très belles... Lire la suite

The Afghan Whigs : "Black Love"

Pop - Rock

Critique écrite le 18 janvier 2010 par Lebonair

Retour en arrière. 1996 : The Afghan Whigs sort un chef d'oeuvre "Black love", leur 5ème disque. 2000 : Le groupe se sépare après avoir défendu l'album suivant "1965" sorti en 1998 en raison d'une trop longue distance géographique entre les musiciens. Qui se cache derrière ce fameux groupe assez méconnu à l'époque hormis aux Etats-Unis ? Je vous aide un peu, The Twilight Singers, The Gutter Twins, cela ne vous dit rien ? Greg Dulli, bien sûr, chanteur, compositeur de tous ces groupes que je viens de... Lire la suite

The Afghan Whigs : "Gentlemen"

Pop - Rock

Critique écrite le 18 janvier 2010 par Lebonair

Gentlemen est un des chefs d'oeuvre de Greg Dulli. Paru avant Black love en 1993, c'est donc le 4ème album d'Afghan Whigs, celui qui a le mieux marché commercialement notamment grâce aux singles "gentlemen" et "debonair". C'est par MTV, notamment son fameux "Headbangers ball" que j'ai découvert l'artiste, une très lointaine époque où MTV était une bonne chaîne musicale notamment pour le rock, le métal. L'album démarre fort avec "if i were going", pas tant par l'énergie, plutôt par son intense... Lire la suite

The Twilight Singers : "Powder Burns"

Pop - Rock

Critique écrite le 18 janvier 2010 par Lebonair

Suite au split de son précèdent groupe, Greg Dulli a refait surface en 2000 avec un 1er album de bonne facture "Twilight as played by the Ttwilight Singers" suivi d'un deuxième en 2003 "Blackberry belle" de qualité ainsi que l'album de reprise "She loves you" en 2004. Pourquoi un éclairage sur "Powder Burns" me direz-vous ? La raison est simple, c'est le meilleur album écrit par Greg Dulli depuis... Black love. On reconnaît d'entrée le son du musicien aidé en cela par Mark Napolitano, producteur,... Lire la suite

Vampire Weekend : "Contra"

Pop - Rock / WorldPop

Critique écrite le 17 janvier 2010 par Pierre Andrieu

Les New Yorkais de Vampire Weekend enfoncent le clou avec leur deuxième album, le chaloupé, frais et remuant Contra, la suite plus que logique de leur réjouissant effort inaugural... Toujours affublés de looks proprets de jeunes militants UMP organisant un Lip Dub - Tous ceux qui veulent changer le monde avec Sarkozy, Besson et Hortefeux... quelle lumineuse perspective ! - ou de risibles jeunes socialistes adeptes de la gauche caviar - ce sont quasiment les mêmes que les précédents -, les quatre beaux... Lire la suite

The Needs : "Santa Rita"

Pop - Rock

Critique écrite le 17 janvier 2010 par zany gianni

Ces jours-ci, c'est spontanément que jaillit des bacs rawk de la planète Garageland, Santa Rita des The Needs, (une sainte apparition !), alors que je penchais ma personne sur la moquette séculaire du dernier des prêtres-disquaires - moi, Frère Jean Baptiste des Platinistes, scribe sacristain toujours en quête de la Dive Galette. Qui est Santa Rita ? L'extraordinaire avocate des causes désespérées ! Qui sont les Needs ? Cinq troubadours séminaristes déf'rockés désespérément bons... Avec Sainte... Lire la suite

Massive Attack : "Heligoland"

Pop - Rock / TripHopElectro

Critique écrite le 15 janvier 2010 par Pierre Andrieu

Sept longues années après la parution de son précédent album, 100th Window, Massive Attack effectue un retour gagnant avec Heligoland, un disque sombre, mystérieux et entêtant, magnifié par des invités triés sur le volet et inspirés... Le collectif de Bristol aujourd'hui réduit à Robert Del Naja alias 3D et Grant Marshall aka Daddy G a choisi de continuer à évoluer, mais sans changer la formule qui lui permet de rencontrer un succès ne se démentant pas. Toujours d'obédience électro trip hop planante (pas... Lire la suite

Izia : "Izia"

Pop - Rock

Critique écrite le 15 janvier 2010 par Boby

Alors qu'à son âge la plus part de ses camarades s'imaginent qu'il n'est possible de faire de carrière dans la musique sans X factor et autres Star Academy, avec seulement 18 printemps au compteur et son premier opus éponyme, Izïa est en voie de redorer le blason du rock français. Car avant d'être une fille de, la jeune parisienne est surtout une fille du rock comme il ne s'en fait plus de nos jours ou du moins presque plus. Superbus, Plasticines and co n'ont qu'à aller se rhabiller. "Back in town"... Lire la suite

1291 à 1301 sur 5321 critiques trouvées