Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Jeudi 3 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Drôles De Drames : "Homme Protégé"

Chanson française

Critique écrite le 08 novembre 2008 par Pirlouiiiit

Il aura fallu plus de 10 ans pour que Droles de Drames sorte enfin son premier veritable album ... Apres quelques démos et changements de line-up, la paire historique Jako (chant) José Dos Santos (guitare) est maintenant accompagnée sur scene et sur ce disque par Pierre André Moll (contrebasse) et Frankie Mattoni (batterie). Le resultat est un disque (autoproduit bien sur) de chanson francaise "aux accents de jazz et de fado". 11 morceaux plutot calmes dans lesquels on retrouve bien l'ambiance qui se... Lire la suite

Arcwest : "Black Weeds All Around"

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 07 novembre 2008 par Pierre Andrieu

Magistral album entre folk music rustique, pop lumineuse et rock orageux pour Arcwest alias Jacques Daumail... Cette admirable escapade sans son groupe Seven Seas est vraiment une excellente idée ; car, en solo quasi intégral, la sobre beauté des compositions du monsieur - écrites avec une plume incroyablement mélancolique et cultivée - n'en ressort que mieux. Songwriter inspiré par les travaux de Neil Young (acoustique et électrique), Nick Drake, Neil Finn et Bob Dylan (entre autres), Jacques Daumail... Lire la suite

Red Cardell : "Naitre"

Pop - Rock

Critique écrite le 07 novembre 2008 par Pirlouiiiit

Alors que les éloges affluent déja de toutes parts a propos de Banquet de cristal, l'album anniversaire de Red Cardell, sur lequel on trouve tout un tas d'invités (bretons au sens large) du genre Fersen, Tiersen, Miossec, Dan Ar Braz, etc ... revenons 5 minutes sur leur précédent bijou ... Naitre, 7eme vrai album (si on ne compte pas le live et celui de remix/reprises a la sauce electro), celui ci est le fruit de leur rencontre et collaboration avec des musiciens / chanteurs ukrainiens (14 au total) avec... Lire la suite

KleZmic ZirKus : "Vitamine K"

Autres / Klezmer

Critique écrite le 06 novembre 2008 par Zeu Western Manooch

Il n'y a pas que le soleil qui se lève à l'Est. Un vent à l'énergie carabinée se met aussi à monter, soufflé par toute une armada de cuivres et de cordes. Attention, tempête festive en perspective. Les Klezmic Zirkus comme leur nom ne l'indique absolument pas sont Belges. Un Quintet de l'Ouest bien barré à l'Est donc. Des Liégeois qui présentent Vitamine K leur dernier opus. Inutile de chercher votre boussole pour suivre les débats, ils vous la feront perdre en deux temps trois mesures . Rien ne... Lire la suite

Headless Heroes : "The Silence Of Love"

Pop - Rock / FolkPop

Critique écrite le 06 novembre 2008 par Pierre Andrieu

Après son magnifique album The pirate's gospel, la magicienne folk pop Alela Diane récidive en posant sa sublime voix sur un disque de reprises commandité par deux producteurs américains, Eddie Bezalel et Hugo Nicolson... Dès le premier titre du disque de Headless Heroes, le génial True love will find you in the end de l'immense songwriter Daniel Johnston, la magie opère ; la voix inoubliable d'Alela Diane se pose admirablement sur des arrangements vraiment très classe dans le style "pop élégiaque... Lire la suite

GZA / Genius : "Pro Tools"

Soul Funk Rap

Critique écrite le 06 novembre 2008 par Sami

GZA/Genius n'est peut être pas le plus prolifique des membres du Wu Tang Clan mais contrairement à d'autres, aucune de ses livraisons solo n'a déçu jusque là. "Pro-Tools" ne déroge pas à la règle, c'est un album d'excellente facture, qui ne s'embarrasse pas de superflu. Point de remplissage, les singles "Alphabets" et "Paper plate" ne font pas d'ombre au reste du disque qui s'avère étonnamment homogène et court. Certes certains titres peinent à décoller comme ce "0% finance à l'intro guitare... Lire la suite

Populous And Short Stories : "Drawn In Basic"

Autres / Electro

Critique écrite le 05 novembre 2008 par Zeu Western Manooch

Publié chez les défricheurs Berlinois de Morr Music, sous le pseudo de Populous, l'Italien de Lecce, Andrea Mangia, croise, sur Drawn In Basic, ses premiers amours électro et abstraits avec de nouvelles données plus folk et soul. Un album, son troisième, qui navigue toutes voiles dehors sur ce lac malicieux qu'on appelle "Pop". Un rafiot où Mangia , associé au chanteur Short Stories, est à la fois l'amiral et le clando à fond de cale, le commandant de bord et le mécano. 16 titres polyphoniques donc,... Lire la suite

Genghis Tron : "Dead Mountain Mouth"

Metal - Hardcore / Grind / Electro

Critique écrite le 05 novembre 2008 par Senti

Suite à Cloak of love, premier EP témoin de leur créativité et de leur talent, le trio de Philadelphie Genghis Tron s'engouffre dans un premier album s'annonçant comme un des disques les plus passionnants de l'année. En effet, Dead Mountain Mouth, profitant pleinement de l'éclectisme du passé musical du combo, mêle à merveille hardcore, electronica et metal pour un résultat violent, étonnamment cohérent et spontané. Avec un DJ fan de Skinny Puppy et Kraftwerk, un amateur d'indie rock à la Drive Like Jehu... Lire la suite

Genghis Tron : "Board Up The House"

Pop - Rock / Electro/Grindcore

Critique écrite le 05 novembre 2008 par Senti

Le coup d'Asterohache asséné par Dead Mountain Mouth en 2006 plaçait directement les futures offensives de Genghis Tron parmi les plus attendues, limite à se promener un casque vissé sur la tête de peur de se prendre un rayon gamma derrière les oreilles à l'annonce de Board Up The House ("Barricade la maison"), album au titre préventif qui n'invite pas vraiment à pointer le museau dehors. Notoriété grimpante oblige (ou pas), le trio est désormais signé chez Relapse, initiative loin d'être louable lorsque... Lire la suite

Friendly Fires : "Friendly Fires"

Pop - Rock / ElectroDance

Critique écrite le 04 novembre 2008 par Pierre Andrieu

Extrêmement dansant, totalement électro pop disco dance, foutrement remuant, le premier album des Anglais de Friendly Fires est un brillant concentré d'énergie rock juvénile et de culture électronique. Partie prenante de la scène où évoluent The Rapture, Klaxons et Foals, Friendly Fires (le nom du groupe est un terme militaire décrivant un tir venant de son propre camps contre un soldat du même bord) possède la science du beat qui tue, de la ligne de basse qui provoque des déhanchements à l'insu de son... Lire la suite

1801 à 1811 sur 5321 critiques trouvées