Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Jeudi 3 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Gogol Bordello : "Gypsy Punks"

Rock

Critique écrite le 08 septembre 2005 par Pirlouiiiit

3 ans après le très fidèle live du plus fou des ukrainiens de new-york (je veux en fait parler de Eugene Hutz et sa bande d'allumés du Gogol Bordello) sort en grande pompe (un peu partout dans le monde) un nouvel album au titre évocateur et la pochette aussi sobre que efficace. En fusionnant musique des pays de l'est et "punk" il réitère l'exploit réalisé il y a longtemps par la Mano Negra (et encore aujourd'hui par le Radio Bemba en live), mais au lieu de puiser dans les pays sud américain, Eugène et... Lire la suite

Dionysos : "Monsters In Love."

Pop - Rock

Critique écrite le 08 septembre 2005 par Philippe

Dionysos, probablement le plus grand groupe de rock français en activité sur disque et sur scène en l'absence de Noir Désir, continue son oeuvre foutraque, rock, déjantée, poétique et... géniale. Il faut dire qu'elle se construit autour de la pile électrique Matthias Malzieu, bête de scène absolue, sans doute l'un des plus grand stage-divers et crowd-surfers de tous les temps... Le groupe continue donc son incursion dans la tête également bien remplie d'icelui, tête peuplée d'elfes, de fées et de géants... Lire la suite

The Walkabouts : "Acetylene"

Rock

Critique écrite le 07 septembre 2005 par Pierre Andrieu

Au grand complet, The Walkabouts reviennent avec un nouvel album très rock, et ils ne sont pas particulièrement contents de l'état de leur pays, les Etats-Unis d'Amérique... On les comprend. Enregistré à Seattle en septembre 2004, ce nouvel épisode dans la déjà longue carrière des Walkabouts est habité par une saine colère provoquée par les médias US, selon lesquels l'apocalypse est toujours pour demain. Sur Acetylene, sans surprise donc, les guitares distordues hurlent, la basse gronde, la voix de Chris... Lire la suite

Jasiris : "Génération Poétic Winner"

Rock

Critique écrite le 06 septembre 2005 par Pirlouiiiit

3 guitares sèches pour accompagner des textes français parfois chantes a un deux ou trois voici la recette de Jasiris c'est-à-dire Julien Sigalas auteur des textes, Stephane Battini auteur de la musique "qu'il gère en chef d'orchestre" (ses deux premiers se partageant l'essentiel du chant) et Adonis Gimenez aux solos de guitare. 2 ans après leur rencontre ce premier disque (fait main) compte déjà 15 titres plutôt longs pour une bonne heure de chanson dans un style plutôt variété. Leurs goûts / références... Lire la suite

dEUS : "Pocket Revolution"

Rock

Critique écrite le 06 septembre 2005 par Pierre Andrieu

Longtemps, très longtemps même, après son dernier album unanimement salué - The Ideal Crash, 1999 -, le groupe belge dEUS (désormais avec un nouveau line-up) s'apprête à faire paraître dans quelques jours son quatrième opus, qu'on qualifiera de superbe. Le concert riche en belles promesses donné il y a un an à l'occasion de la Route du Rock 2004 trouve ici une confirmation sur disque : dEUS n'est pas mort, et ça va barder lors de la tournée qui s'annonce. Enfin, ça va barder... Les cinq musiciens emmenés... Lire la suite

Isa Madison : "And The Cocco Brothers Live 2004"

Autres / Blues

Critique écrite le 06 septembre 2005 par CrossRoad magasine

(NdPh : Album auto-chroniqué) RENCONTRE entre une chanteuse faite pour la passion, de chant et de charme. Isa Madison, dont les premiers amours furent plutôt tournées vers la country music et un gang de satanées musiciens emmenés par les frères Cocco Jean-Pierre et Claudy, chanteurs et guitaristes devant l'éternel, le public et même le cinéma (Jean-Pierre avait composés 2 titres pour le "ROSETTA" des frères Dardenne). Les Cocco Brothers ont du talent à revendre et, pressés d'en découdre, officient en... Lire la suite

Wraygunn : "Ecclesiastes 1.11."

Pop - Rock

Critique écrite le 05 septembre 2005 par Philippe

Le groupe l'annonce sans ambages sur leur site : Forget about N.Y.C., L.A. and London, The most exciting rock'n'roll band in 2005 is coming from Coimbra !. Et force est de reconnaître que cela pourrait être vrai. L'inattendu groupe Wraygunn a sorti du fin fond du Portugal son premier LP, Ecclesiastes 1.11, un de ces disques qui vous font penser avec soulagement que le rock ne pourra vraisemblablement jamais mourir. Car ce groupe touche-à-tout n'a peur d'aucune outrance, et développe une palette... Lire la suite

Keishah : "Keishah"

Rock

Critique écrite le 05 septembre 2005 par Pirlouiiiit

Le jeune label Versus (Draguignan dans le 8-3) a sorti il y a quelques mois le premier album du groupe Keishah. Celui n'a certainement pas du passer inaperçu auprès des amateurs de métal. Surpris par les premiers accords d'une douceur sur lequel vient se poser tout en finesse un métal hardcore des plus sauvages entre Lofofora, No One (donc pas très loin de Rage non plus, pour la musique) et les Svinkels. Le (double) chant passe allégrement d'un rap hargneux juste ce qu'il faut, a un chant hardcore... Lire la suite

Nina Simone : "Verve Jazz Masters 17"

Jazz

Critique écrite le 03 septembre 2005 par Pirlouiiiit

Jusqu'il y a peu je ne la connaissais que de nom ... je savais que c'était elle la première à avoir rendu célèbre le Don'lt Let me be Misunderstood ensuite repris par Eric Burdon et ses Animals. Et puis quelle claque lorsque je suis allé voir ce spectacle de danse par Stephen Petronio Company où 4 de ses chansons furent utilisées ... Je me suis donc précipité chez un disquaire le lendemain ou j'ai trouvé cette compilation d'occas'. Depuis je l'écoute en boucle. Si sa carrière s'est étalée sur presque 40... Lire la suite

Danny George Wilson : "The Famous Mad Mile"

Rock

Critique écrite le 03 septembre 2005 par Pierre Andrieu

L'escapade solo de Danny George Wilson, chanteur du groupe anglais Grand Drive, est de nature à combler les fans d'Americana et de songwriting country folk... Doté d'un belle voix à la Dylan et d'une fine plume à la Springsteen, l'auteur de The famous mad mile se livre à un brillant exercice de style en abordant avec nostalgie les thèmes qui lui sont chers (son enfance, l'endroit d'où il vient etc). Chantés avec une voix qu'on sent pleine de vécu, les morceaux de vie de cet Anglais un peu "fleur bleue"... Lire la suite

2891 à 2901 sur 5321 critiques trouvées