Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Jeudi 3 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Shearwater : "Winged Life"

Pop - Rock

Critique écrite le 09 novembre 2004 par Pierre Andrieu

Il y a des disques comme ça qui vous saisissent en un instant, et qui ne vous lâchent plus... Dès la première écoute du morceau d'ouverture de Winged life du groupe américain Shearwater, l'émotion est presque palpable, et les titres suivants ne font que confirmer cet état de fait. La raison de cet effet quasi magique ? Une voix bouleversante venant se frotter à des compositions lumineuses, économes en moyens, mais n'oubliant pas d'être inventives. Les deux songwriters du groupe, Will Sheff et Jonathan... Lire la suite

Bloc Party : "Little Thoughts/Helicopter"

Rock

Critique écrite le 09 novembre 2004 par Pierre Andrieu

Enorme buzz pour le groupe anglais Bloc Party, tout le monde leur prédit un avenir doré à la Franz Ferdinand... Si l'album - prévu pour février 2005 - lèvera sans doute les dernières doutes, il faut avouer que les singles Little Thoughts et Helicopter ont un énorme potentiel. Guitares acérées, rythmiques enlevées, voix accrocheuses : en moins de temps qu'il ne faut pour le dire (ou l'écrire)on a envie de sauter partout. Les quatre furies de Bloc Party dégagent en effet une énergie rafraîchissante sur... Lire la suite

Laurent Boudin : "Pleurpleu"

Rock

Critique écrite le 05 novembre 2004 par Pirlouiiiit

Après l'aventure Attendez (voir les chroniques ici et la) revoici enfin Olivier Chevillon alias Laurent Boudin, l'un des deux chanteurs de cette formation dont je n'ai toujours pas digéré la fin. Depuis son premier concert a la Machine a Coudre, Laurent joue a droite a gauche, seul ou accompagné d'une fausse bigoudène (comme a la dernière fête du plateau) ou de David Lafore himself) j'attendais une première démo avec une certaine impatience. Bonne surprise ce sera carrément un album de 13 titres, avec... Lire la suite

Rammstein : "Mutter"

Metal - Hardcore

Critique écrite le 05 novembre 2004 par Philippe

Le monde a découvert Rammstein avec effroi en 1997. Lorsque Bill Pullman, en plein délire paranoïaque, errait dans sa maison pleine d'éclairs et de visions (Lost Highway de David Lynch). Retentit alors une boucle électro basse et sombre, sur laquelle s'ajouta un riff basique puissant ... et surtout une voix gutturale, chantant en un allemand outrancier (en roulant les R par exemple) : la chanson éponyme Rammstein a alors horrifié les spectateurs déjà pas très fiers. Toute l'essence de Rammstein... Lire la suite

Rammstein : "Reise Reise"

Metal

Critique écrite le 05 novembre 2004 par Philippe

Déjà 4 albums principaux pour Rammstein (et de multiples remixes et collaborations, par exemple avec Eminem), dont le dernier vient de sortir. Après Mutter voici Reise, Reise. Sorti en septembre 2004, il reprend grosso modo les mêmes recettes que le précédent et donc, avec moins d'originalité. Il sera à réserver aux inconditionnels qui ne seront pas, il est vrai trop bousculés par ce nouvel opus. 45 minutes de bon gros chants allemands (quasiment folkloriques pour certains), sympa mais pas indispensable.... Lire la suite

Julien Ribot : "La MÉtamorphose D Decaspar Dix"

Rock

Critique écrite le 04 novembre 2004 par Ren

Excellent album plein de rebondissements et de surprise. Julien Ribot emprunte à un nombre incroyables de styles musicaux différents (pop, disco, rock, rock progressif, musique classique), le tout est digéré et re-servi de manière très personnelle dans un album concept envoutant. De plus j'ai eu l'occasion de le voir sur scène, il est accompagné par un groupe excellent. Franchement le déplacement en vaut la chandelle. Son guitariste a notament un style très personnel et de plus il est mignon ce qui ne... Lire la suite

Monsieur Lune : "Déguisé en moi"

Rock

Critique écrite le 03 novembre 2004 par DaSchtroumpf

Depuis le temps qu'on l'attendait, le nouveau Monsieur Lune ... 3 ans après "le soir au réveil", voici donc "déguisé en moi". Avec ce nouvel opus, les chansons perdent en côté festif ce qu'elles gagnent en originalité. Des textes de + en + perso, une voix féminine hispanisante de temps à autre, un accompagnement particulièrement soigné, avec plein de trouvailles bricolo pour décorer le tout... JeMonsieur Lune, définitivement, affirme de + en + un univers bien à lui. Attachant, surprenant... A découvrir... Lire la suite

Steeve Estatof : "A L'ENVERS"

Pop - Rock

Critique écrite le 02 novembre 2004 par Philippe

Steeve Estatof est ce p'tit gars qui a touché le gros lot, l'an passé : gagner une émission de radio crochet (Nouvelle Star, M6) où il se serait présenté par hasard (laissons-lui le bénéfice du doute). J'ai souvenir d'avoir eu, malgré toute la méfiance qu'inspire ce type d'émissions, un grand plaisir (voire une légère érection), à entendre du AC/DC et du Nirvana chantés live en prime-time, une fois dans l'histoire ! Par ailleurs, pourquoi le taire, avec sa belle gueule qui me rappelle Renaud il y a vingt... Lire la suite

KID FRANCESCOLI : "DEMO"

Rock

Critique écrite le 01 novembre 2004 par Pirlouiiiit

Depuis la sortie de la compilation des Chroniques sonores, je redécouvre chaque groupe un par un et me rend compte encore un peu plus de la richesse de cette compilation. Apres Heidi, Finders Keepers ou encore il y a plus longtemps LoOp, voici Kid Francescoli. En plus du très Married Monk (et pas uniquement pour le chant italien de Laetitia) Vincent, un attore et du planant Villa borghese avec ses chœurs aériens, qui figuraient déjà sur la compilation CS, on découvre 5 nouveaux morceaux dans la... Lire la suite

Gypsophile : "LES PROFILS DES DÔMES"

Rock / Autres

Critique écrite le 27 octobre 2004 par Amandine Fabre

Après quatre albums sortis sur des labels du monde entier, le groupe Gypsophile a décidé de sortir "Les profils des dômes" lui-même, sur son propre label, donc : Lenka lente. Le résultat est forcément orienté plus personnel : c'est ainsi que nous retrouverons les mélodies imparables et originales dont nous savions le groupe capable, mélangé à une sorte d'improvisation très avant-garde. Guitare, saxophone et vois se mélangent sur des boucles baroques, les morceaux se succèdent et sont reliés par des... Lire la suite

3221 à 3231 sur 5321 critiques trouvées