Accueil Lyon Le Périscope - Lyon 2e
Mercredi 28 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
Le Périscope - Lyon 2e

Le Périscope - Lyon 2e

13 rue Delandine
69002 Lyon

Plus d'info :

Le Périscope - Lyon 2e : l'historique des concerts

Je.

01

Oct.

2020

Tiny-sessions : Saint Sadrill

Me.

23

Sept.

2020

Tiny-sessions : Parquet (tete A Tete En Residence)

Ve.

04

Sept.

2020

Tiny-sessions : Begayer

Je.

09

Avril

2020

Föllakzoid, Monotrophy (Annulé ou reporté)

Me.

08

Avril

2020

Moodie Black en concert
Moodie Black + Golden Fangs (Annulé ou reporté) Moodie Black

Ve.

03

Avril

2020

Illa J (Annulé ou reporté)

Je.

02

Avril

2020

Marthe (Annulé ou reporté)

Me.

01

Avril

2020

James Brandon Lewis (Annulé)

Sa.

28

Mars

2020

Bandit Bandit + DimonÉ & Kursed (Annulé)

Ve.

27

Mars

2020

Joel Culpepper (Annulé)

Je.

26

Mars

2020

Yves Robert Trio (Annulé)

Me.

25

Mars

2020

BIME : FLOY KROUCHI + LOUIS LAURAIN (Annulé)

Le Périscope : les dernières chroniques concerts 1 avis

Bror Gunnar Jansson + Yannick Owen

Critique écrite le 22 novembre 2017, par Nino

Le Périscope à Lyon 18 nov 2017

Bror Gunnar Jansson + Yannick Owen en concert

Une soirée sans fioritures se profile ce soir au Périscope, jolie salle lyonnaise dont la taille et la configuration favorisent la proximité et l'intimité d'une écoute privilégiée... Deux ‘lonely men' ce soir, racontant des histoires et besoin de personne pour les y aider... De la musique, authentique, ressentie, éprouvée, présentée par deux musiciens, avec tout d'abord la folk de Yannick Owen pour se mettre en appétit, jeune artiste venu avec sa guitare présenter ses compositions... Un jeu de guitare solide, techniquement abouti en finger picking, joliment exécuté pour accompagner une voix qui marque immédiatement les esprits... D'une justesse et précision impressionnante, elle s'avère être un support parfait pour y étaler des textes très personnels, qui fixent l'attention du public rapidement... oui, qu'elle voix ! on en ressent rapidement quelques influences, un peu de Cat Stevens peut-être, Neil Young et Lou Reed aussi, les morceaux s'enchaînent, rendant le personnage attachant et sympathique par une certaine réserve s'en émanant... Quelques jolis riffs entraînants, une valse aussi, un peu bossa même, les neufs morceaux se sont enchaînés avec un peu de la mélancolie que génère ce style et déjà sonne la fin du set... Un seul... Lire la suite

Accès