Accueil Marseille - Aix Théâtre Silvain - Marseille
Vendredi 27 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Théâtre Silvain - Marseille

Chemin du Pont
13007 Marseille

Plus d'info :

Théâtre Silvain - Marseille : les prochains concerts

Ve.

10

Juin

2022

Ve.

24

Juin

2022

Irene Dresel en concert
Khara + Benjamin Epps + Nu Genea + Irène Drésel
Irene Dresel
18H à partir de 20€ - https://biglink.to/alf

Sa.

25

Juin

2022

Altin Gn en concert
Cymatic + Makala + Altin Gün
Altin Gün
18H à partir de 20€ - https://biglink.to/alf

Je.

07

Juillet

2022

Bande A Part
19H00 De 25.00 à 30.00 €

Ve.

15

Juillet

2022

Magma en concert
Magma / Arnaud Dolmen
Magma
20H30 De 17.00 à 37.50 €

Théâtre Silvain : les dernières chroniques concerts 17 avis

Ayo + Chassol & Friends (Festival Jazz des Cinq Continents)

Critique écrite le 19 juillet 2021, par Sami

Théâtre Silvain, Marseille 17 Juillet 2021

Ayo + Chassol & Friends (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Retour en douceur ce soir après plus d'un an et demi sans concert, retour avec le théâtre Silvain et avec le festival jazz des cinq continents. La soirée affiche complet et uniquement en places assises et en mode pass sanitaire si controversé. Un "bip" de plus après les fouilles en mode Vigipirate, mais la file d'attente sera agréablement fluide, au moment de notre venue en tout cas. Pendant que les gradins se remplissent, Thomas Curbillon et Gaëlle Renard de la radio FIP sont présents en before avec des interviews des artistes et une programmation parfaite avant la présentation coutumière de Hugues Kieffer. Une introduction évidement chargée d'émotions, avec une minute de silence observée pour les victimes de l'incendie mortel des Flamants survenue ce matin. Ayo Sous un soleil couchant, Ayo et ses musiciens investissent la scène avec "Rest assured" le single extrait de son déjà 6ème album "Royal", 15 ans après le succès de ses débuts, suivi du bien nommé "Beautiful" et les plus enjoués "Just Like I Can't" et "I'm in love" qui font un peu danser certains fans se rapprochant de la fosse. C'est après la reprise du tube 80's de Maxime Le Forestier en français dans le texte que la chanteuse s'épanche un... Lire la suite

Isaya, Feu Chatterton, Arnaud Rebotini (Au Large Festival)

Critique écrite le 10 juillet 2021, par Agent Massy

Théâtre Sylvain - Marseillle 4 juillet 2021

Isaya, Feu Chatterton, Arnaud Rebotini (Au Large Festival) en concert

Isaya Isaya ce soir là c'était les deux chanteuses-soeurs au premier plan, à cour et à jardin, et un multi instrumentiste (essentiellement clavier et percussion sur pad et tom basse) au milieu, un peu en retrait. Géométriquement, de face, ça fait un peu comme les cages d'un terrain de foot avec un poteau jaune à gauche et un poteau rouge à droite, et puis un goal, classiquement en maillot noir, au milieu. Isaya existe maintenant depuis plusieurs années, et on peut donc apprécier l'évolution de la musique du groupe, qui est passé à ma connaissance par des phases franchement folk, tribale, electro... Il me semble que la constante est une façon de chanter qu'on pourrait qualifier de " soul ". Avec bien sur l'importance de l'harmonisation vocale, puisqu'il y a deux voix. Les textes sont en anglais, et comme un public francophone ne fait forcément attention aux paroles dans ces cas là, elles donnent parfois le sens général du texte à l'avance. Elles commencent à vraiment bien s'y connaître franchement et à très bien écrire ce genre de trucs, en plus de très bien les réaliser. Globalement, tout est très joli dans ce set, dans le sens plein qu'on peut donner à ce terme, qui sera donc, en fonction de l'humeur ou des goûts,... Lire la suite

Siska + La Chica + Noga Erez (Au Large Festival)

Critique écrite le 05 juillet 2021, par Lartsenic

Théâtre Silvain, Marseille. 2 juillet 2021

Siska + La Chica + Noga Erez (Au Large Festival) en concert

Première soirée du festival hier avec une prog féminine de premier choix. Siska, que les marseillais connaissent bien, a présenté un set incluant de nouveaux morceaux. Émue de reprendre le chemin de la scène, elle a offert une gamme de morceaux variés qui s'enchaînaient avec fluidité. Accompagnée par un quatuor à cordes (Anna Startseva, Marine Rodallec, Brice Duval et Anne Cé), elle nous a même offert un bel instant de frissons. Pour avoir suivi les différentes propositions de cette artiste depuis une dizaine d'années, je peux dire qu'elle est parvenue à m'émouvoir, sans doute parce que les textes sont devenus intimes, ou tout simplement parce que pour une fois j'étais venue en spectatrice et non photographe. De plus le son était équilibré et nuancé ce qui a rendu l'écoute très plaisante. Jessy Rakotomanga à la batterie assurait aussi les chœurs et Clem était aux claviers. Big up pour Siska qui a ouvert pour deux grandes dames, visiblement impressionnée par la stature des deux autres artistes, elle peut être fière de son set, vrai et émouvant. Avant 20h30, La Chica, accompagnée de son fidèle comparse Raphaël Charpentier, a pris possession de la scène selon son rituel.: en jetant quelques gouttes de rhum au sol qui... Lire la suite

Lo Cor de la Plana - Titi Robin - Jupiter & Okwess (CaravanSérail)

Critique écrite le 21 juin 2021, par Agent Massy

Théâtre Sylvain - Marseillle 19 juin 2021

Lo Cor de la Plana - Titi Robin - Jupiter & Okwess (CaravanSérail) en concert

Lo Cor de la Plana Groupe emblématique de Marseille depuis au moins 25 ans, Lo Cor de la Plana ! 5 voix d'hommes, 3 tambourins, des claquements de mains et un tapis sensitif qui fait un son de grosse caisse. Ils ont vraiment fait un super beau concert, avec une très belle gestion de l'énergie. Belle alternance de moments lancinants et rythmiques et de moments lents, a capella, perchés dans l'harmonie. Quelques vannes vraiment cool et spontanées. Avec leurs chemises noires bien repassées, leurs plus beaux pantalons, ils ont au fond pas vraiment l'air en costume de scène, mais en costume du dimanche. Ils ont l'air de campagnards Occitans de l'ancien temps, occupés à célébrer une cérémonie importante pour la communauté. Vu comme ça c'est donc parfait, puisque c'est le type de musique que leur répertoire cherche à faire revivre. Et puis surtout parce qu'ils étaient exactement en train de faire ça : de fêter le retour à la vie normale pour la communauté. Et la communauté y était, sur les bancs du théâtre Sylvain, à pique-niquer après un plouf au Vallon des Auffes : des gens qui ont bu des coups avec Manu Théron à la plaine y'a un lustre, et des nouveaux venus avec des coupes de cheveux à asymétries (axiale ou latérale).... Lire la suite

La Cumbia Chicharra

Critique écrite le 17 juin 2021, par Lacrymoboy

théâtre Silvain 11 juin 2021

La Cumbia Chicharra en concert

Non, ne vous inquiétez pas je ne vais pas faire un long paragraphe sur le fait que je n'ai pas vu de concert depuis un petit moment, que j'avais hâte et que ce fut dur et que la culture... et que le gouvernement... Bref, le principal pour moi ce soir là, était le fait que je n'avais jamais vu la Cumbia Chicharra depuis qu'ils sévissent sur Marseille et qu'un concert en plein air quand il fait chaud, ... ça annonce bien la période estival. J'avais joué sur cette même scène il y a quelques année. Pas un super souvenir, sensation d'une scène trop grande pour nous et de retour au Théâtre Sylvain en tant que spectateur, j'ai eu la même sensation. Bien que la Cumbia Chicharra compte 8 membres, la sensation d'une scène trop grande est là. Je signale ce détail parce qu'au niveau "énergie" cela a son importance. Et de l'énergie il y en a. On sent bien que le public est prêt à danser à la moindre note, une excitation palpable et fortement compréhensible. Après un discours de la Mairesse et de sa responsable culturelle (mi applaudies, mi huées), le concert commence. Il a fallu que la nuit tombe pour que le concert prenne son rythme, pour que la "boite noire" se créée (quand je vous dit qu'elle est trop grande cette scène !). J'ai... Lire la suite

Chilly Gonzales Piano Vision (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2019)

Critique écrite le 21 juillet 2019, par Sami

Theatre Silvain, Marseille 20 Juillet 2019

Chilly Gonzales Piano Vision (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Après une belle soirée gratuite aux archives départementales avec les excellents Delgrès, le festival jazz des cinq continents, qui fête sa 20ème édition, propose plusieurs soirées au Théâtre Silvain, un écrin parfait pour le retour de Chilly Gonzales à Marseille. Personne n'a oublié ses frasques avec Feist au au Poste à Galène en 2002 ni les premiers concerts "pianovision" en 2006 à Aix, mais à part une soirée au cinéma Variétés en 2011 les tournées du Canadien ne passaient plus dans le coin, même si l'organisateur du festival a essayé de le programmer à plusieurs reprises. Pas vraiment écouté ses derniers disques, dont un avec Jarvis Cocker sur Deutsche Gramophone (!), mais content de retrouver ce personnage haut en couleurs. Comme demandé, le bar ferme exceptionnellement et le concert ne commencera lorsque les spectateurs auront rejoint leur sièges pour une écoute attentive de la première partie intimiste autour de ses albums piano solo, dont le 3ème est paru l'an dernier. Une belle introduction dans ce si beau cadre, où Chilly et son improbable peignoir se dit ravi de jouer au soleil couchant, avec cette brise de mer et "en duo avec les oiseaux". Et plein de malice, il espère des attentes hautes pour cette soirée,... Lire la suite

Accès