Accueil Paris Trianon - Paris 18ème
Jeudi 19 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Trianon - Paris 18ème

80 Bd Rochechouard
75018 Paris

Plus d'info :

Trianon : Dernières news

Charlie Winston en concert au Trianon et en tournée en 2022 [Le 07/05/2022] Dans le cadre de la sortie de son cinquième album, "As I Am" (produit par Vianney, 1er single : "Algorithm"), Charlie Winston sera en concert au Trianon de Paris le 1er décembre 2022 et en tournée française partout en novembre 2022 ! Toutes les dates 2022 de l'auteur de "Like A...
En concert le 01/12/2022
Parquet Courts en concert à Paris, Tourcoing et Lyon en 2022 [Le 12/04/2022] Parquet Courts sera en concert au Trianon (Paris) le 21 mai 2022, au Grand Mix (Tourcoing) le 31 mai et à l'Epicerie Moderne (Feyzin) le 1er juin pour présenter son nouveau disque, "Sympathy for Life" ! Infos & billets en vente ici:
En concert le 21/05/2022

Trianon : les dernières chroniques concerts 60 avis

The Limiñanas (featuring Bertrand Belin)

Critique écrite le 11 décembre 2021, par lol

Le Trianon, Paris 6 décembre 2021

The Limiñanas (featuring Bertrand Belin) en concert

Les Limiñanas - lookés comme des hipsters du canal Saint-Martin - sont probablement l'un des tout meilleurs groupes de rock du monde : ils sonnent comme personne et ont élargi la palette qui les avait faits sortir d'un quasi anonymat il y a une dizaine d'années. D'un style garage psychédélique artisanal et épuré à leurs débuts, les Limis surfent désormais sur les sommets d'un krautrock hypnotique, au sein d'une formation scénique qui compte 5 musiciens en plus du couple titulaire à l'état civil de l'appellation du groupe. Cette escale au Trianon, leur antre parisienne attitrée depuis quelques années, est l'une des dates phares de la longue tournée qui accompagne la sortie du nouvel album, "De Pelicula". Elle se fera sans Laurent Garnier, cosignataire de ce nouvel opus, mais devant une salle sold out. Ce 6 décembre, les Limiñanas ont fait honneur à leur réputation et à leur nouvel album, largement représenté dans la set list. En guise d'intro, c'est "Saul" qui ouvre le bal. Dès le second morceau, "Je rentrais par les bois... BB", on se retrouve pris dans une furie sonique digne des grands titres seventies de Hawkwind. On s'envole très haut, dans une transe space rock à laquelle nul ne peut résister. Si l'atmosphère redescend d'un... Lire la suite

Delgrès + Thomas Kahn

Critique écrite le 05 décembre 2021, par Lebonair

Le Trianon, Paris 30 novembre 2021

Delgrès + Thomas Kahn  en concert

Il y a 3 ans, nous étions tombés sous le charme du premier album "Mo Jodi" d'un savoureux trio de blues rock créole nommé Delgrès. Il est vrai que ce n'est pas fréquent d'entendre un chant créole, bien chaud accompagné d'un blues rock bien gras pulsé au soubassophone. En avril dernier, ils ont sorti un successeur "4:00 AM", un disque meilleur encore. C'est peu dire que nous étions très heureux de les retrouver sur scène. Dans le cadre de leur nouvelle tournée qui se poursuivra évidemment en 2022, ils ont déposé leurs valises à Paris dans ce lieu mythique du Trianon. En première partie, on est gâté car nous allons retrouver le talentueux et prometteur artiste clermontois Thomas Kahn. Thomas Kahn A 19h45, l'homme au bonnet arrive seul sur scène avec sa guitare. Il affiche un magnifique sourire et nous adresse quelques mots, nous remercie d'être là. Les masques sont malheureusement de retour mais la chaleur du public et le charisme de Thomas Kahn nous font oublier cette bien trop longue période sinistre et morose que nous traversons. De plus, en novembre tout est moche et malgré tout, le soleil a fait son apparition à l'intérieur du Trianon. En 30 minutes, Kahn va réussir à nous faire chavirer. Il chante magnifiquement bien, sa... Lire la suite

Frustration

Critique écrite le 09 mars 2020, par lol

Le Trianon, Paris 6 mars 2020

Frustration en concert

Frustration, qui d'habitude se cantonne à donner des concerts dans de petits clubs (qu'il retourne systématiquement), s'offrait une date parisienne de gala au Trianon pour terminer la tournée liée à la parution de son dernier album, l'excellent "So Cold Streams". Si, en pleine crise du coronavirus, la salle n'était pas sold out, elle était cependant plus que bien garnie par un public de fidèles surmotivés. Il faut dire que la tête d'affiche du jour fait partie de ces groupes que l'on retourne voir sur scène quand on a eu la chance de les voir une fois. C'est en live, bien plus que sur disque, que l'énergie et l'urgence de sa musique s'apprécie vraiment car c'est assurément l'un des tous meilleurs combos live de la scène rock française ! Une fois de plus, Fabrice Gilbert, Fred Campo, Mark Adolf, Nicolas Duteil et Pat D feront honneur à leur réputation en offrant une prestation efficace et une set list qui était forcement centrée autour du dernier disque. Des... Lire la suite

Zakk Sabbath

Critique écrite le 19 février 2020, par Lebonair

Le Trianon - Paris 15 février 2020

Zakk Sabbath en concert

Le vendredi 13 février 1970, les pionniers du heavy metal sortaient leur premier album, " Black Sabbath ". Ce premier opus et tous ceux qui suivront dans les années soixante-dix marqueront profondément l'histoire du hard rock grâce à cette multitude de classiques qui deviendront intemporels au fil du temps. 3 ans après la séparation des légendaires Black Sabbath , c'est le groupe Zakk Sabbath qui est enfin venu à Paris au Trianon dans le cadre de sa première tournée européenne. Il n'y avait vraiment pas mieux que ce trio d'enfer composé du guitariste Zakk Wylde (Ozzy Osbourne,Black Label Society), du bassiste Rob "Blasko" Nicholson (Ozzy Osbourne, Rob Zombie), et du batteur Joey Castillo (Danzig, Queens Of The Stone Age) pour rendre un vibrant hommage à ses pairs Ozzy Osbourne, Tony Iommi, Geezer Butler et Bill Ward). 50 ans plus tard, c'est sans doute un des plus grands fans de Black Sabbath au monde, l'immense guitariste Zakk Wilde qui va donc parcourir l'Europe en ce début d'année avec ces redoutables complices dans le but de nous fracasser les tympans à coup de riffs lourds, lugubres et une valise remplie de morceaux d'anthologie. Pour célébrer ce jubilé,Zakk Sabbath a réenregistré dans son intégralité le premier album éponyme des... Lire la suite

Les Ramoneurs de Menhirs + Les Sales Majestés

Critique écrite le 20 novembre 2019, par lol

Festival Du bruit sur Paris, Le Trianon 16 novembre 2019

Les Ramoneurs de Menhirs + Les Sales Majestés en concert

Arrivé trop tard à ce festival "Du bruit sur paris" pour apercevoir The Sons of O'Flaherty et Pipes and Pints, je suis malgré tout plongé directement dans le bain par le concert des vétérans Punk Les Sales Majestés. Actifs depuis la mi-temps des années 80, ils écument les clubs inlassablement en proposant un punk rock de bonne facture, avec des paroles plus qu'engagés qui proposent de brûler les patrons, de faire la révolution pour faire disparaître la dictature de l'argent, Macron, Marine le Pen, Trump, Poutine et de faire la peau aux hommes coupables de violence conjugales... Un programme, finalement très actuel en ce jour anniversaire de la première manifestation des gilets jaunes, qui a le mérite de nous divertir malgré le manque de charisme du chanteur, mais un set qui est toutefois une bonne mise en bouche avant les Ramoneurs de Menhirs, qui sont la vraie tête d'affiche de ce micro-festival. C'est donc sous une grosse clameur,... Lire la suite

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad

Critique écrite le 19 novembre 2018, par Pirlouiiiit

Le Trianon, Paris 16 novembre 2018

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad en concert

Ouf il était moins une. Ceux qui me connaissent bien vous diront que j'ai une vision assez personnelle de l'écoulement du temps et de combien de temps à l'avance il faut partir pour (par exemple) prendre un train. Ainsi pour un train partant à 9h06 j'avais décidé de partir de chez moi à 8h45 (l'avantage du vélo et des jambes c'est que la durée du trajet ne dépend vraiment que de soi). Ainsi, bien que je ne me sois souvenu que l'horloge de ma cuisine retardait de 5 minutes qu'à l'heure de partir et bien que la vision terrible d'un nième arbre se faisant "transplanter" sur la Plaine m'ait ralenti je suis arrivé à temps. Rien ne pouvait donc plus m'empêcher d'atteindre mon but : le Trianon. C'est donc un concert parisien qui me fait m'échapper de ma routine scientifique marseillaise en ce vendredi matin. Une date que j'avais notée dans mon calendrier dès qu'elle a été annoncée au moment de la sortie de son Nouvel Horizon, je parle bien sûr du héraut du blues français : Bill Deraime (and guests) au Trianon. A vrai dire je crois que c'est la première fois que je fais une telle entorse à mon critère de choix de concerts qui consiste à n'aller voir quasiment que des concerts "locaux" c'est-à-dire auxquels je peux aller à pied ou en vélo par... Lire la suite

Accès