Accueil Chronique de concert Agora fidelio et A.Tom
Mardi 18 juin 2019 : 9631 concerts, 25522 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.

Chronique de Concert

Agora fidelio et A.Tom

cri'art à Auch 06 Mars 2004

Critique écrite le par

le 6 mars 2004,je décide d'aller au cri'art pour voir mes amis d'A.Tom, le nouveau groupe montant de la scène gersoise, pour les connaisseurs, on peut retrouver les musiciens de feu le bruit du blé...Après un concert un peu timide d'A.Tom (c'était leur premier concert)Agora prend le relais et là c'est magique!!! la voix envoutante de Milka, qui s'illustre dans un registre différent de celui de psykup, met tous nos sens en émoi...malgrè des petits problèmes techniques, Agora a su nous faire voyager dans l'univers si particulier et si poètique du dernier album...Agora nous transporte... Mais le meilleur moment du concert fut la reprise de street spirit de Radiohead!!! Depuis ce jour là, une grande histoire d'amour me lie à Agora fidélio, qui s'est d'ailleur confirmée peu de temps après lors de leur concert au Son de l'Innocence à Montauban (avec toujours en première partie A.Tom)...
PS : ne manquez pas non plus les concerts à venir d'A.Tom, c'est vraiment excellent!!!

 Critique écrite le 06 janvier 2005 par Minoune


Agora Fidelio : les dernières chroniques concerts

Agora Fidelio + Mary Slut + Le Bruit Du Blé par John
Salle Polyvalente - Isle Jourdain (32), le 11/05/2002
Ce fut une initiative assez rare. Organisez un concert à l'Isle-Jourdain dans le gers et gratuit. Quoi de mieux que d'appeller des groupes comme "Mary Slut" et "le bruit du blé" bien connu du collectif toulousain Antistatic pour soutenir Agora Fidelio (projet parrallèle de Milka chanteur de PsyKup) dans leur début prometteur (sortie du 1er... La suite

cri'art à Auch : les dernières chroniques concerts

Hot Tuna par eric
Cri Art - Auch, le 25/03/2005
Super moment de sérénité avec Jorma et Jack ! Pour moi le son Hot Tuna est vraiment le San Francisco sound. A déplorer : les longs ricanements aïgus d'une pintade et le manque de respect de quelques individus du fond de la salle (près de la buvette)... La suite