Accueil Tous les festivals
Jeudi 20 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Les festivals incontournables

Festival Jazz des Cinq Continents

du 7 au 23 juillet 2022 - Marseille

Festival Avec Le Temps

Du 2 au 13 mars 2022 - Marseille & Alentours

La Route du Rock Collection Hiver

9 au 12 mars 2022 - St-Malo Rennes

Festival Nouvelle(s) Scène(s)

du 16 au 19 mars 2022 - Niort

Panoramas Festival

du 14 au 17 avril 2022 - Morlaix

ReperkuSound

du 15 au 17 avril 2022 - Villeurbanne

Printemps de Bourges

du 19 au 24 avril 2022 - Bourges (18)

Les Nuits Du Botanique

du 27 avril au 16 mai 2022 - Bruxelles (B)

Festival Paroles & Musiques

du 16 au 22 mai 2022 - St Etienne (42)

3 Eléphants Festival

du 18 au 22 mai 2022 - Laval (53)

TOUS LES FESTIVALS PAR RéGION

Tous les festivals en France dans chaque région

Sélectionnez une région

Les festivals en Belgique, Suisse, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Italie et dans les autres pays européens.

Dernières chroniques festivals 2439 avis

Ottilie B et ses invités

Critique écrite le 12 décembre 2021, par Pirlouiiiit

Meson, Marseille 05 décembre 2021

Ottilie B et ses invités  en concert

Tout juste échappé de la caverne d'ali baba ou Yessaï Karapetian venait de nous offrir plus d'une heure de magie bien que pas spécialement fan du concept karaoké, et n'ayant pas prévu de passer pour ce deuxième soir de Carte Blanche à Ottilie (j'avais déjà assisté la veille à la première soirée en duo avec Olivier Koundouno, je décide finalement de m'arrêter pour jeter un oreille à cette soirée " ils s'enjazzent ! " (pour coller au festival Jazz sur la Ville?) bien particulière à la Meson ... Ce soir Ottilie B s'est entourée de B Martin Mey et Marilou Gérard de l'Ensemble Minimum au chant, de Mathis Bouveret-Agenkin au clavier et bien sûr de Olivier Koundouno au violoncelle déjà présent la veille. Je ne sais pas si la soirée à commencé par un concert plus " classique " mais là les 5 musiciens cités sont en plein karaoké. Comme elle l'avait expliqué la veille, ils ont regroupé un certain nombre de standards dans un petit livret qu'ils ont fait circulé en début de soirée pour que le public puisse s'inscrire et venir chanter aussi en deuxième partie de soirée. Pour le moment c'est encore eux qui chantent Des grands classiques aussi variés que Ces petits rien (Serge Gainsbourg), Fever (Peggy Lee), Nature boy (Nat King... Lire la suite

Yann Tiersen, Guadal Tejaz, Ziak, W!zard, DJ Pone, Blanketman, Wu-Lu, Gwendoline, Bob Vylan, Tankus The Henge, Antti Paalanen, Folly Group... (Trans Musicales de Rennes 2021)

Critique écrite le 08 décembre 2021, par Le Batracien

Parx Expo de Rennes 2-3-4 décembre 2021

Yann Tiersen, Guadal Tejaz, Ziak, W!zard, DJ Pone, Blanketman, Wu-Lu, Gwendoline, Bob Vylan, Tankus The Henge, Antti Paalanen, Folly Group... (Trans Musicales de Rennes 2021) en concert

Après une année blanche (pour moi) en 2019 et la pandémie de 2020, me voici de retour à Rennes pour les Trans Musicales les 2, 3 et 4 décembre 2021. Toujours aussi curieux de découvrir de nouveaux groupes dans ce festival si particulier et attirant que sont les Trans. Morceaux choisis de mon périple Rennais... Jeudi 3 décembre Après le passage obligé au "Liberté", pour récupérer le pass 3 jours et faire le plein du cashless, je prends la direction de l'Ubu. Cette salle, toujours remplie jusqu'à la gueule, accueille le groupe bordelais W!zard. Le trio nous balance un math rock puissant, avec un chanteur proche de la rupture, durant les 45 minutes. C'est intense et parfaitement adapté à cette salle. Ensuite, direction le Parc Expo pour continuer cette première soirée. Après l'inévitable transhumance dans les bus bondés de la "STAR", me voici dans le hall 3 pour Blanketman. Les Mancuniens vont balancer un set sentant bon les Talking Heads sans toutefois révolutionner le genre. Une fois restauré, c'est au tour de Gwendoline de nous faire fortement agiter la jambe droite. Balançant une new wave hypnotisante, sur des textes en prise directe avec la réalité, les Rennais nous... Lire la suite

Piedebiche (festival les Z inos Modulaire)

Critique écrite le 28 novembre 2021, par Catherine B

Leda Atomica Musique, Marseille 27 novembre 2021

Piedebiche (festival les Z inos Modulaire) en concert

... Le Clair et l'Obscur... cette bataille constante entre la part du sombre et de la lumière, en nous toujours, en paradoxes vivants, vibrant, preneur d'otages tapageurs insidieux quand on croirait que l'univers se meut en constante évolution douce... qui nous transperce de ses maux et nous pourfend du doute. Pas toujours pourtant... Nous sommes illuminés, aveuglés à la fin ; Ce qui brille attire l'insecte... Ce monde est construit pour nous tuer à la fin. Ici le message de ce combat. Ici pas de donneurs de leçon subjective, car pas de revirement décevant, en fonction des saisons humaines, voyez vous... Pour les connaître, tout y est honnête, pensé et plombant s'il le faut. Pour les croiser, tout y est sobre, écrit en phrases courtes. Et si c'est honnête, c'est que Peach et Piedebiche Unn... Lire la suite

We are Birds (Jazz sur la Ville)

Critique écrite le 27 novembre 2021, par Pirlouiiiit

Meson, Marseille 26 novembre 2021

We are Birds (Jazz sur la Ville) en concert

Vue comment la semaine avait commencé elle ne pouvait finir qu'en beauté. Lundi nous étions aller découvrir le nouveau projet de Christophe Leloil : OpenMindeD à la Cité de la Musique, mardi nous étions allé écouté les prches du cûrée de Cucugna écrites par Marcel Pagnol et lues par Arian Ascaride à l'église Notre Dame du Mont, mercredi j'étais allé voir le FadoRebetiko Project de Kalliroï au Makeda, hier c'est à la Réserve à Bulles qu'il nous a été donné de pénétrer dans l'intimité artistique de Marion Mousse et Florence Dupré Latour à la Réserve à Bulles. Ce soir après être allé à al session de rattrapage du neo-quarantenaire Eddy, puis au showcase de Cleary au Lollipop Music Store (voir la chronique de Luciiiie), après avoir mangé un micro bout à V&V Burger, je me suis lancé seul dans le froid en direction de la Meson. Pour être franc j'ai un peu hésité. Il faisait froid, j'avais déjà eu mon lot de belles découvertes et les quelques morceaux que j'avais pu rapidement glaner sur internet m'avait montré un truc beau certes mais très calme ; je m'étais même dit que j'aurais bien du mal à prendre des photos. En tout cas vue l'heure et tout le reste je suis venu seul. A mon arrivée je passe vite devant le menu dont je ne pourrai... Lire la suite

OpenMindeD (Jazz sur la Ville)

Critique écrite le 27 novembre 2021, par Pirlouiiiit

Cité de la Musique, Marseille 22 novembre 2021

OpenMindeD (Jazz sur la Ville) en concert

La semaine s'annonce un peu compliquée sinon en tout cas chargée, pour Svet comme pour moi. Beaucoup d'échéances boulot. Le truc le plus raisonnable à faire serait de se coucher tôt ou prendre un peu d'avance par rapport à ces échéances. Aussi quand je la préviens que nous avons eu la réponse de la Cité de la Musique c'est sans hésitation que nous décidons d'y aller. Une fois les enfants nourris, elle me rejoint à la sortie du Train en Marche où nous venons de prendre quelques décisions par rapport à la Cité du Rock et nous attaquons la montée de Dugommier pour rejoindre la Cité. Nous arrivons juste avant que ça ne commence. On se pose côté gauche (la prochaine fois on fera plutôt côté droit - plus près de la scène) dans les fauteuils confortables de l'auditorium. Ce soir nous sommes là pour fêter la sortie du disque OpenMindeD nouveau projet de Christophe Leloil avec Andrew Sudhibhasilp, Pierre Fenichel, Cedrick Bec et Julia Minkin ... sauf que sur scène le line-up est très différent. En effet ce soir Julia, Pierre et Andrew ont été remplacés par Emilie Lesbros et Simon Tailleu que je connais et apprécie beaucoup et Serge Lazarevitch que je découvre ce soir. L'explication viendra pendant lors des nombreuses prises de paroles de... Lire la suite

Laetitia Shériff (Les Rockomotives 2021)

Critique écrite le 12 novembre 2021, par Daddrock

Le Minotaure, Vendôme 29 octobre 2021

Laetitia Shériff (Les Rockomotives 2021) en concert

C'est l'histoire de retrouvailles. Un temps trop long s'est écoulé depuis la dernière fois. L'envie de replonger dans la fosse musicale d'un festival. Le périmètre imaginaire de déplacement me conduit au festival Les Rockomotives de Vendôme. Se revoir, se sentir, retrouver les codes vestimentaires, l'ivresse de la bière et écouter. Et puis comme un son qui vous réveille l'esprit, vous stimule les sens. "Secoue secouez-moi avec méthode" résonne dans la tête. Petit bout de femme bien entourée de guitaristes et cuivres se met à nous réveiller, nous les morts-vivants ! Quoi de mieux qu'une bonne dose de "The living Dead"... Lire la suite