Accueil Marseille - Aix Lam - Leda Atomica - Marseille
Dimanche 26 mai 2024 : 5835 concerts, 27094 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.
Lam - Leda Atomica - Marseille

Lam - Leda Atomica - Marseille

63 rue St Pierre
13005 Marseille

Plus d'info :

L.a.m. Leda Atomica Musique : les dernières chroniques concerts 43 avis

No Jazz Quartet + Catalogue

Critique écrite le 01 juillet 2023, par Vv

Leda Atomica Musique 30 juin 2023

No Jazz Quartet + Catalogue  en concert

Un hélicoptère passe au dessus des canyons de béton, puis deux, puis trois. Chacun vole avec lenteur, scrute, verifie, stationne, éclaire, produit un son de moustique trop gros, persistant et agaçant. La ville est mise en scène pour que le citadin/spectateur/acteur se sente comme dans une dystopie à la mode. Nous sommes en guerre, nous sommes en guerre, nous sommes en guerre, martèle le presid'ordre, et il appuie sur un bouton pour que les sirènes résonnent dans les couloirs de la cité. Les petards ont des tonalités de bombes. Les ennemis de la démocratie rôdent sur les places. Il ne manque plus que la réalité pour se croire le héros d'une fiction bas de gamme.Au milieu de l'actualité qui brûle, le LAM s'occupe de sa vie. Les gens payent leur entrée pour le concert, s'achètent à boire au comptoir, fument des cigarettes sur le trottoir nain de la rue étroite, frolés par des voitures pleines de dingues. Tout le monde se... Lire la suite

The Warmbabies

Critique écrite le 19 mai 2023, par Gilles Bogogno

LAM, rue Saint-Pierre 04/06/2022

The Warmbabies en concert

POWER-POP SURVITAMINEE.Warmbabies. Formés de membres des Playboys, des Bratchmen, des Dum Dum Boys, de Dino Farfisa & the Fuzz et des Groovers, les Warmbabies ne sont pas des perdreaux de l'année. Ils ont un "background" comme on dit. Les groupes susnommés parlent (bien) pour eux. Leur propos, ici, est une power-pop à l'Américaine qui lorgnerait vers les Plimsouls qu'il reprendront en fin de concert. Ils ont mis à profit leur expériences passées et présentes pour cet excellent "side-project". Une récréation bienvenue. Deux mots sur leurs groupes initiaux. Les Dum Dum Boys sont passés il y a peu à Marseille et à Nîmes (en première partie des excellents Nomads à La Paloma). On attend Dino Farfisa sous peu à Marseille... Lire la suite

Rahewl

Critique écrite le 18 mai 2023, par Luciiiie

Leda Atomica Musique, Marseille 12 mai 2023

Rahewl en concert

Comme presque tout les vendredis soirs, nous allons voir un concert. Cette fois ci ce n'est pas à Lollipop mais au Leda Atomica Musique nous allons voir Rahwel (un truc comme ça). Je ne connaissais pas encore mais mon père et Cyriiiil les avaient déjà vu en concert lorsque j'étais chez des amies (voir par ici) et ils m'avaient dit que c'était plutôt folk (ce qui n'a pas du tout le cas pour ce concert).Du coup quand nous sommes arrivés le concert n'avait pas encore commencé alors qu'il était déjà 20h, Papa a donc parlé avec un ami (ndP : le boss de Hey Bronco records) que je voyais pour la première fois (ndP : en fait ce n'était pas la première fois mais il y a longtemps au chant au sein de the Host - voir ici) et nous avons était interrompu car il devait aller mettre les caméras en route pour le concert qui allait bientôt commencer.Je me suis alors précipitée vers ma place préférée : celle à coté du ventilateur car il faisait vraiment chaud. Ensuite, j'ai regardé sur scène et j'ai vu qu'il y avait une bassiste, un batteur et un guitariste/chanteur qui devait être Rahwel. Dès que je les ai vus je me suis tout de suite dit que le groupe était vachement jeune et je crois que c'est un des groupes le plus jeune que j'ai vu. Le concert a commencé... Lire la suite

Marla Singer, Abstract Puppet

Critique écrite le 23 avril 2023, par Pipoulem

LAM, Marseille 21/04/2023

Marla Singer,  Abstract Puppet en concert

Marla Singer 21/04/2023Vendredi soir, je termine mon travail et une envie de concert arrive. Qu'y a-t-il ce soir ? tiens Marla Singer au Leda Atomica. Pourquoi pas, je ne les ai jamais vu. Merci le Vortex.J'arrive donc et la première partie vient tout juste de démarrer. "Abstract Puppet", un tout jeune groupe classé dans le Shoegaze. Le trio est composé d'Alexis (à la base son projet solo) qui assure la partie chant/guitare. Jules (de Parade) l'accompagne à la basse, et le batteur (dont je n'ai pas le prénom) vêtu d'un tee-shirt d'Eluveitie. C'est un beau mélange d'influences. Le set est un peu timide avec quelques imprécisions mais c'est ce qui fait le charme du style et également doté d'une belle sensibilité. Quelques morceaux plutôt calmes avec sur la fin des passages plus énergiques et un chant un peu plus "énervé" qui je trouve passe mieux. A suivre.Il est 21h c'est au tour de Marla Singer d'engager. La salle ce soir n'est pas très remplie, quelques fans et proches seulement. Peut-être est-ce dû au... Lire la suite

Johnny Barrel Country Band

Critique écrite le 09 avril 2023, par Pirlouiiiit

Leda Atomica Musique, Marseille 07 avril 2023

Johnny Barrel Country Band en concert

Le Pinguin n'étant pas doté du don d'ubiquité lui, après Mr Thousand & Ramirez, pensant réellement que le concert des Dirteez allait commencer dans 10 minutes à la Maison Hantée, alors qu'il n'était pas encore 22h je me suis retrouvé " seul " au Leda Atomica Musique lorsque le Johnny Barrel Country Band a attaqué son set. " Seul " entre double guillemets car évidemment je n'étais pas seul, et même loin de l'être, ce qui est une belle performance (signe d'une public nombreux et/ou fidèle) puisque même en jouant beaucoup dans le coin, Johnny et son band remplissent toujours (en tout cas c'est ce que je constate à chaque fois que je les vois). Bref ceci pour vous expliquer pourquoi ce n'est pas la prose inspirée du Pinguin (après 10 ans d'arrêt de chroniques) qui vous raconte le JBCB comme il l'a fait pour MrT&R (lire ici) et pour les Dirteez (lire là). En effet j'attendrai de recevoir le traditionnel sms " ça attaque " pour d'un coup de vélo rejoindre la Maison Hantée pour la fameuse " release party " (terme chic anglais qui a complétement remplacé le français " sortie d'album "). La dernière fois que j'ai vu le Johnny Barrel Country Band c'était un peu en coup de vent sur la Plaine (voir la chronique de Luciiiie) au point que... Lire la suite

Mr Thousand & Ramirez

Critique écrite le 08 avril 2023, par Mystic Punk Pinguin

Leda Atomica -Marseille 7 avril 2023

Mr Thousand & Ramirez en concert

Retour au Leda Atomica pour ce début de week-end, la salle, à l'accueil toujours impeccable, offre, avec Lollipop, de très bons concerts pour les débuts de soirée avant d'aller continuer les tribulations musicales ailleurs. Ce soir c'est en compagnie de Mr Thousand & Ramirez que nous attaquons les hostilités, le combo blues/folk distillant une ambiance parfaite pour cela. Guitare, plus ou moins grande, et voix grave pour Mr Thousand accordéon pour Ramirez, de retour de ses escapades sud-américaines (ce qui lui a valu d'inventer le télétravail lors d'une des premières Rue du Rock - cf ici). Le groupe pas mal d'année au compteur maintenant, et deux excellents albums. Comme à leur habitude entre le masque (et la carrure !) de catcheur de Ramirez, la dégaine dandy bluesy de Mr Thousand, l'icône de la Vierge et les autocollants antifascistes, le décorum plante l'ambiance. Dès le début du set, la voix grave saisit et lance non plus les hostilités mais une prière, le répertoire du groupe oscillant entre foi, folie et morts violentes (et parfois tout ça dans un même morceau). Par les thèmes et leur musique, ils m'ont toujours fait penser aux (fabuleux) Sixteen Horsepower. Ainsi Oscar the Butcher, au titre explicite, où Ramirez... Lire la suite

Accès