Accueil Chronique de concert Police
Jeudi 18 juillet 2019 : 11498 concerts, 25579 chroniques de concert, 5260 critiques d'album.

Chronique de Concert

Police

Stade Vélodrome - Marseille 3 juin 2008

Critique écrite le par

Depuis Police, je suis encore en cellule de dégrisement. Les airs, l'ambiance trotte encore dans ma tête comme provoqué par un sortilège.

J'ai payé 67 euros pour rester debout pendant 3h (en comptant la 1ère partie), j'avais déjà passé 45mnà faire le tour du stade pour trouver la bonne entrée, très mal indiquée (pelouse teysseire)... et... et pour rien au monde je n'aurai voulu manquer ce concert.

Dès la première chanson, j'ai senti ma peau frissonner en chair de poule. Ma fatigue -je venais spécialement de Paris- s'est dissipée instantanément, je n'écoutais pas, je vivais la musique.
Le 29 septembre 2007, j'étais au Stade de France catégorie 1, je ne voyais rien, j'entendais mal, on venait sans véritable ferveur.
Ce 3 juin, j'ai senti la chaleur du stade vélodrome, j'ai senti la hola, j'ai adoré.

Je ne suis pas émotif (loin s'en faut), pourtant j'avoue sans honte avoir pleuré sur deux chansons. Je suis né l'année de leur 1er concert, à la fois trop jeune et trop vieux donc pour les avoir vu en live.
Mais le timbre magique de Sting, la basse onirique d'Andy Summers, la percu enivrante de Stewart Copeland m'accompagne toujours. Cette nuit, j'ai vraiment cru être replongé 30 ans en arrière. Sting était sympa comme à son habitude, les autres plus besogneux, mais, pour moi la magie était là. "Everything they do is magic" oserait je dire. Les petites erreurs qu'on pu répérer les spectateurs plus mélomanes que fans sont passé inaperçus à mes oreilles ou mes yeux. Pendant 2h (l'effet s'est dissipé au delà du temps réglementaire), j'étais sur mon petit nuage, walking on the moon.

Pas d'explosions pyrotechniques, pas de danseuses trémoussantes, de lasers fendant l'horizon et alors ? quand on vient écouter l'un des groupe de rock mythiques, a t-on besoin d'artifices pour déguster ? Le prix est élevé mais la rareté se pait : qui aurait regretter d'avoir versé plus de 70 euros pour avoir la chance, une fois dans sa vie d'assister à un concert d'un tel groupe ?
Le seul truc que je regrette, c'est que ce soit déjà terminé.

 Critique écrite le 07 juin 2008 par cyberdoudou


Stade Vélodrome - Marseille : les dernières chroniques concerts

Rolling Stones en concert

Rolling Stones par Ray Mee
Orange Velodrome Marseille, le 26/06/2018
Bon, après une entrée dans le Vélodrome digne de Marseille c'est à dire Bordélique à souhait, on écoute d'une oreille distraite la première partie The Glorious Sons qui n'ont... La suite

The Rolling Stones en concert

The Rolling Stones par Philippe
Stade Vélodrome, Marseille, le 26/06/2018
Commençons cette chronique en précisant que je n'avais pas particulièrement envie d'y aller. J'avais déjà renâclé sérieusement à payer un prix à trois chiffres pour avoir une... La suite

AC/DC en concert

AC/DC par Gandalf
Nouveau Stade Vélodrome à Marseille, le 13/05/2016
Et dire qu'on pensait que la fantastique date du Stade de France il y a un an (à 10 jours près) serait la dernière... Je vous laisse imaginer ma joie lorsqu'ils ont annoncé en... La suite

Paul McCartney en concert

Paul McCartney par pirlouiiiit
Nouveau Stade Vélodrome, Marseille, le 05/06/2015
On peut dire que le l'ai attendu ce concert... Des années qu'à chaque fois que sortait la programmation du festival de Nîmes je la parcourais à toute vitesse à la recherche du... La suite