Accueil Tous les festivals Festival de Néoules : les artistes en concert
Mercredi 24 octobre 2018 : 13768 concerts, 25212 chroniques de concert, 5230 critiques d'album.
Festival de Néoules

Festival de Néoules

du 19 au 21 juillet 2018
Néoules (83)


Ce festival varois offre une programmation éclectique, des musiques du monde au rock en passant par le reggae, le jazz et la chanson.

Festival de Néoules : vos critiques de concerts
Site

La dernière édition

Je.

19

Juillet

2018

High Tone en concert
High Light Tribe - High Tone - L'entourloop - Radikal Guru - La P'tite Fumee - Devi Reed High Tone | L'Entourloop | Hilight Tribe
Bastide de Chateauvallon - Neoules (83)

Ve.

20

Juillet

2018

Alborosie en concert
Alborosie - U Roy Meets Joe Ariwa - The Sunvizors - Vanupie - Jah Legacy Alborosie | Jah Legacy | Vanupié | U-Roy
Bastide de Chateauvallon - Neoules (83)

Ve.

20

Juillet

2018

Alborosie en concert
Alborosie / U Roy Meets Joe Ariwa / The Sunvizors / VanupiÉ / Jah Legacy Alborosie | Jah Legacy | Vanupié | U-Roy
Bastide de Chateauloin - Neoules (83)

Sa.

21

Juillet

2018

Les Sales Majestés en concert
Les Fatals Picards - Motives Sound System - Soviet Suprem - Les Sales Majestes - Skarbone 14 - Freddy's Motivés | Les Sales Majestés | Les Fatals Picards | Soviet Suprem
Bastide de Chateauvallon - Neoules (83)

Sa.

21

Juillet

2018

Les Fatals Picards en concert
Les Fatals Picards - Motives - Soviet Suprem - Les Sales MajestÉ / Skarbone 14 / Freddy's Les Fatals Picards | Motivés | Soviet Suprem
Bastide de Chateauloin - Neoules (83)

Festival de Néoules : les dernières chroniques concerts 3 avis

Festival de Neoules : Gouloumas'k + Hubert-Félix Thiéfaine + Café Bertrand + Ernest + ...

Critique écrite le 23 juillet 2015, par Jacques 2 Chabannes

Néoules 16 Juillet 2015

Festival de Neoules : Gouloumas'k + Hubert-Félix Thiéfaine + Café Bertrand + Ernest + ... en concert

Putain... 25 Ans ! Lorsque l'on arrive au sein du "campement" et que l'on découvre à quel point cela fourmille en tous sens, sans que jamais personne ne se montre "stressé", "désagréable", "formel", "obtus" ou "agressif", de quelque façon que ce soit (sécurité, compris) l'on ne peut que se sentir rasséréné et à l'aise, débordant d'envie et d'attentes vis à vis de la soirée qui se profile, et ce, en dépit d'une canicule omniprésente, vu que le thermomètre de notre véhicule aura culminé à 37° centigrades et qu'il n'était jamais que midi et des broutilles de secondes, à cet instant très précis... Aujourd'hui, le festival, qui vient par ailleurs de fêter sa vingt-cinquième édition (même si ses débuts plus "traditionnels" étaient bien loin de correspondre à l'actuelle formule) accueille de nouveau une tripotée de groupes en devenir (Ernest), à découvrir (Wanton Bishops), détonants (Goulamas'K), "solides" (Café Bertrand) ou quasi légendaires (Hubert Félix Thiéfaine) à la suite d'une enflammée et "usante", niveau énergie, soirée dédiée en partie aux "locaux d'à côté" du Massilia Sound System et aux toujours déchaînés et proches de leur public Ramoneurs de Menhirs (ex-Bérus, pour celles et ceux qui l'ignoreraient encore). Une veille au... Lire la suite

Hubert-Félix Thiéfaine (Festival de Néoules)

Critique écrite le 21 juillet 2015, par Jacques 2 Chabannes

Bastide de Chateauloin - Néoules 16 Juillet 2015

Hubert-Félix Thiéfaine (Festival de Néoules) en concert

En Chroniquant De Fleuve... Déjà, avant même que la scène principale ne soit totalement "en place", v'la que les premiers : "Oh-Oh - Oh-Oh-Oh-Oh ! Oh, Oh, Oh-OhO... Ôoh ! Oh, Oh, Oh-OhÔ... Ôoh !" se mettent à résonner pour réclamer la "mythique" et (audiblement) attendue "Fille de... qui vous savez !" ; comme si "celui que l'on attend, céans", n'avait rien enregistré d'autre, ou de nouveau, depuis près d'une quarantaine d'années ; ou, pire encore, que les "Petits Chanteurs à La Croix de Riz" susnommés, ne connaissent qu'icelle ? - les deux possibilités me paraissant, l'une et l'autre, un rien insultantes vis-à-vis de l'œuvre MAJEURE créée puis enregistrée par le natif de Dôle (Jura) depuis 1978 la lointaine... Comme pour mieux enfoncer le clou de son incontournable actualité, les premières notes de guitare ouvrent le bal de l'Inespoir et font petit à petit monter le tout à l'aide de l'épastrouillant En Remontant Le Fleuve : "costaud" morceau inaugural et pierre angulaire du dernier et récent opus en date : "Oui, je suis assez fier de ma mélodie, là... j'essaie d'en faire encore quelques unes, je l'aime vraiment bien et puis surtout... Lucas, mon fils... a réussi à bien retranscrire la moiteur, le côté "Africain" de la chose...... Lire la suite

CharlElie (festival de Néoules)

Critique écrite le 24 juillet 2014, par Jacques 2 Chabannes

Festival de Néoules 17 juillet 2014

CharlElie (festival de Néoules) en concert

"A New Yorker in Néoules..." (En attendant Septembre). C'est toujours délicat de revenir sur un musicien déjà chroniqué de Live quelques semaines auparavant - paraît-il ! - comme quoi, contrairement à l'artiste, le scribouillard ne serait pas capable (enclin) de se renouveler suffisamment et donc peser de tout son poids sur l'épaule déjà marquée/affaissée du lecteur et/ou Fan en attente légitime de "nouveauté". En conséquence de quoi, celles et ceux qui auraient déjà consulté mon premier effort livré au mois de Mai, peuvent d'ores et déjà passer leur tour, le relire (cf ici) ou se jeter sur les comptes-rendus de festivals qui pullulent actuellement sur les écrans comme les révélations autour de la bouillante marmite UMP, de plus en plus semblable au Tonneau des Danaïdes de la légende... Quant aux autres, sachez que ce papier (nostalgie, quand tu nous tiens...) sera agrémenté d'extraits d'une Interview EXCLUSIVE, réalisée quelques paires d'heures avant le show (ne le répétez surtout pas à ceux qui auront lâchement "déserté" ces lieux, cinq lignes auparavant...). À l'instar de ses "congénères" estivaux, le Festival de Néoules permet, trois soirées durant, de déplacer une foule compacte et curieuse en des endroits méconnus... Lire la suite