Accueil Lille L'Aéronef - EuraLille
Dimanche 10 décembre 2017 : 10641 concerts, 24767 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.

L'Aéronef - EuraLille

Avenue Willy Brandt
59000 Lille

Plus d'info :

L'Aéronef : Dernières news

The Liminanas au Trianon & en tournée [Le 08/12/2017] En attendant la sortie en 2018 de son 5ème album nommé "Shadow People" (1ers extraits "Istambul is Sleepy" et "Shadow People"),The Liminanas annonce qu'il sera en concert le 29 mars 2018 au Trianon à Paris et en tournée en 2018 ! Dates + billets en vente ici :
En concert le 10/03/2018
King Gizzard au Bataclan & en tournée [Le 08/12/2017] Formidable groupe de scène à voir absolument si l'on est fan de rock garage psyché, King Gizzard & The Lizard Wizard sera en concert au Bataclan à Paris le 1er mars 2018 et en tournée française... Dates et billets ici:
En concert le 03/03/2018
Bertrand Cantat à l'Olympia et en tournée [Le 07/12/2017] Après la sortie le 1er décembre 2017 de son premier album sous son nom, "Amor Fati", Bertrand Cantat sera en concert à l'Olympia de Paris le 29 mai 2018 et en tournée française partout dès le 1er mars 2018, date de son spectacle à La Sirène de La Rochelle... Mise en vente des...
En concert le 04/05/2018

L'Aéronef - EuraLille : les prochains concerts

L'Aéronef : les dernières chroniques concerts 44 avis

Grandaddy + Amber Arcades

Critique écrite le 29 avril 2017, par Delphine C.

L'Aéronef, Lille 9 avril 2017

Grandaddy + Amber Arcades en concert

C'est sous un soleil quasiment estival en ce début d'avril que j'arrive devant l'Aéronef, ma première fois dans cette belle salle lilloise, pour une soirée tant attendue. Amber Arcades Emmené par Annelotte de Graaf, guitare, voix douce et cheveux blond, originaire d'Utrecht au Pays-Bays, Amber Arcades nous invite dans une première partie de jangle pop aérienne. Avec un album à son actif, "Fading Lines", le groupe nous présente aussi ce soir quelques morceaux de leur nouvel opus, "Cannonball", qui sortira début juin. Quelques écoutes préalables m'ont permis de reconnaître plusieurs titres, notamment les très sympathiques "Come with me" ou "Fading Lines", avec leurs mélodies accrocheuses, qui réussiront à faire dodeliner quelques têtes dans ce public pour l'instant timide, mais attentif et respectueux. Petit temps-mort, Annelotte s'essaye au français en nous remerciant d'être là si tôt... Car oui, il est 18h30, horaire assez surprenant, mais "c'est normal, c'est dimanche" m'avait répondu le staff. Soit. Les titres teintés de psyché sont particulièrement séduisants, avec ce "Turning light" aux conclusions de riffs électro trippants, ou autres morceaux "punchy"; les plus calmes auront cependant tendance à rappeler notre impatience... Lire la suite

Dropkick Murphys + Slapshot + Skinny Lister

Critique écrite le 12 février 2017, par Benjamin Wozniak

L'Aeronef, à Lille 29 Janvier 2017

Dropkick Murphys + Slapshot + Skinny Lister en concert

C'est le dimanche 29 janvier à 17 heures que l'Aéronef nous a donné rendez vous, oui, oui 17 heures, pour un moment riche en convivialité, bonne humeur, bières et légendes celtiques dans son enceinte qui s'annonce complet depuis plusieurs mois. Skinny Lister Pour ma part, le groupe Skinny Lister, inconnu au bataillon, s'est révélé l'excellente surprise de cette soirée. Le sextuor arrive sur scène en toute décontraction pour nous dévoiler son set entraînant, vivant, humain. Et le public se laisse prendre au jeu. Que ce soit pour pogoter gentiment, faire des vagues bras dessus dessous, danser avec la chanteuse généreusement descendue dans la fosse ou encore boire dans la jarre remplie à ras bord de liqueur qui passe de bouche en bouche ramené par le groupe. Musicalement tout est très bien ficelé. Le son très bon, l'harmonie entre les différents instruments marche du feu de dieu (guitare, basse, batterie, contrebasse, accordéon & mandoline) et le groupe se donne à fond pour impressionner leur public français complètement acquis à leur cause. Et bien que le côté celtique se fait ressentir, on ne peut nier le côté British-Pop de leur chanson. Le set se termine sous l'ovation du public lillois et on espère les revoir très rapidement... Lire la suite

Thee Oh Sees

Critique écrite le 21 septembre 2016, par Xavier Averlant

Aéronef, Lille 15 septembre 2016

Thee Oh Sees en concert

Pour l'ouverture de la saison de l'Aéronef, nous ne voulions pas manquer le concert de Thee Oh Sees le 15 septembre dernier. Les Magnetix ouvraient la soirée et malheureusement nous sommes arrivés pour le dernier larsen de ce groupe qu'on aime beaucoup et que nous aurons l'occasion de revoir je l'espère. Donc, c'est calé contre la crash barrière que nous observons John Dwyer et sa bande installer le matériel : pas besoin de roadies, c'est le groupe en personne qui fait les balances. Nouveau line up pour la cuvée 2015- 2016 de Thee Oh Sees : deux batteries, une bassiste et John guitare voix. Le public est venu en nombre : à vue de nez entre 500 et 600 personnes ont fait le déplacement. Dès que le concert commence, on est frappé par le charisme de John Dwyer, en bermuda, tatouages de rigueur, guitare portée très haut contre les pectoraux.... Lire la suite

Louise Attaque

Critique écrite le 06 avril 2016, par xavier

Aéronef, Lille 22 mars 2016

Louise Attaque en concert

La dernière fois que nous avons vu les Louise Attaque sur scène c'était au Zénith de Lille en novembre 2006 pour la tournée qui a suivi leur excellent troisième album "A plus tard crocodile". Dix ans plus tard, les Louise sont de retour avec un chouette nouvel album, "Anomalie", qui change un peu la formule du groupe, on s'éloigne de plus en plus de leurs racines folks et des sonorités acoustiques vers un son plus anglo saxon, plus "pop rock". Pendant ces dix ans, Gaëtan Roussel n'a pas chômé, il a connu le succès avec deux albums solo, a écrit une magnifique chanson pour Vanessa Paradis, a produit le dernier album d'Alain Bashung, "Bleu Petrol"e, et a proposé des relectures de l'album "Play Blessures", également signé Bashung. La formule 2016 du groupe se résume à Gaëtan Roussel, Arnaud Samuel au violon et Robin Feix à la basse. Alexandre Margraff, le batteur d'origine, ne fait plus partie de l'aventure. Ce n'est peut être qu'une impression, mais leur retour médiatique me semble moins tonitruant que la fois dernière. Les singles sont peut être un peu moins fédérateurs (mais pas pour autant moins bien) et le come back des ex-Téléphone leur a surement fait de l'ombre. Pas de zénith cette fois-ci donc, mais l'Aéronef est plein... Lire la suite

Détroit (Bertrand Cantat, Pascal Humbert)

Critique écrite le 16 mai 2014, par copant

Aéronef, Lille 14 mai 2014

Détroit (Bertrand Cantat, Pascal Humbert) en concert

Des liens étroits unissent encore l'ex chanteur de Noir Désir, Bertrand Cantat, et le public, tous sexes confondus... Le groupe Détroit propose un concert réactif, qui tient la distance. Et qui a lieu dans une salle en attente, sans distance, avec un groove super, et quelques tubes en puissance malgré le silence médiatique, sans oublier des reprises d'exception. A l'Aéronef de... Lire la suite

Metronomy + Petit Fantôme

Critique écrite le 14 mai 2014, par Charlie Bucket

Aéronef, Lille 29 avril 2014

Metronomy + Petit Fantôme en concert

Petit Fantôme Le "+ guest" de l'affiche, ou première partie surprise, c'est, ô surprise donc, Petit Fantôme, qui a la dure tache d'ouvrir le bal. Et il y parvient très bien. A l'évidence, le mec est sympa, simple, appliqué, accompagné d'un bon groupe, de bonnes têtes, qui enchaînent une dizaine de titres assez variés, qui ont toutefois en commun une certaine délicatesse. Le titre par lequel il faut découvrir Petit Fantôme, parce que c'est un bon morceau et parce qu'il le décrit bien, c'est "Etre honnête", qu'ils ont joué bien évidemment - super ! - mais avec un son peut-être un peu too big à mon goût (à ce stade je dois avouer que c'est surtout leur coté lo-fi qui me plait chez eux). Lorsqu'ils sont arrivés sur scène ce soir, peu de monde avait entendu parler d'eux (malgré la bonne critique l'année dernière à la sortie de leur album Stave), trente minutes plus tard, ils avaient une bonne partie du public dans la poche. Metronomy Pendant que les roadies du groupe anglais installent le décor, en fond sonore "Odessey And Oracle" des Zombies - c'est bon -, je me repose une question maintes fois posée ces dernières semaines : à quoi ressemblent le public de Metronomy ? Réponse : à rien. Ou plus exactement, à tout le monde. Le... Lire la suite

Accès